Tous les textes

juin 2020

  • Note de la Direction

    Affichette apposée sur la porte de l’auberge

    Une affichette annonçant l’ouverture de l’établissement le 15 juin a été posée sur la porte de l’auberge.

  • Presque prêts !

    Dans un texte préliminaire à l’ouverture, Jeanne évoque, notamment, l’achat de cahiers qu’elle déposera dans chaque chambre, le recrutement probable d’une excellente cuisinière venue de La Nouvelle-Orléans, la faible réception 3G et 4G.

  • Ma nouvelle patronne

    Lucien raconte son entretien d’embauche avec Jeanne Lalochère, qu’il surnomme in petto Dame Jeanne. Elle a une lubie : elle a peur d’un incendie et redouble de précautions à cet égard. Lucien logera au village proche, chez une amie de sa tante. Il est très content de cet emploi et se dit que tout va bien se passer.

    Avec : Jeanne Lalochère

  • J'aime pas les auberges

  • Note de la Direction

    Note aux membres du personnel

    Annonce d’un petit déjeuner d’équipe le jour de l’ouverture avant l’arrivée des clients. Laisse entendre que sa fille Jeanne pourrait virevolter un peu partout dans l’auberge, au risque de déranger le personnel dans son travail.

  • C'était quoi la question, déjà ?

    Gaston souffle sa 42e bougie, bousculé comme à chacun de ses anniversaires par son père qui espère voir se prolonger la lignée des Gumowski. Pour l’heure, le seul projet de Gaston se résume à vivre au jour le jour, à profiter de ses quelques amis. C’est d’ailleurs l’un d’eux, Henri, qui l’embarque mine de rien dans une petite aventure estivale : venir prêter main-forte à une petite Jeanne fraîchement arrivée dans la région et bien décidée à redonner vie à une ancienne auberge.

  • Tout se paie.

    C’est une matinée qui débute par une gueule de bois. Charlotte, la sœur cadette de Gaston, lui envoie un SMS de bon anniversaire avec un léger retard. Ce dernier décide de la faire marcher un moment, en guise de « représailles ». Parlant représailles, d’ailleurs, Gaston fomente une autre petite vengeance : la veille, jour de pluie, Henri lui a posé un lapin au moment de décharger la première livraison destinée à l’auberge.

  • Casse pas la tête

    Henri, factotum à l’auberge, tente de raconter son histoire à sa future progéniture, lui-même issu d’un père néo-calédonien et d’une parisienne de « souche » il emploie à loisirs des expressions héritées de ses deux parents donnant un discours parfois compliqué à suivre.

    On apprend comment il a été embauché par la patronne de l’auberge pour la saison et qu’il est un vieil ami de Gaston, qu’il a fait embaucher également pour servir de chauffeur-livreur ; par ailleurs, il cultive avec soin son goût pour la sieste, dans son hamac.

    Avec : Jeanne Lalochère, Gaston, Lucien Durand (dit Lulu)

  • Je suis venu, j'ai vu, c'est pas mal

  • Plus que deux petits jours…

    Deux jours avant l’ouverture aux clients, Jeanne fait part de son excitation. On apprend qu’elle a un frère, Gabriel, dont elle est très proche et qui l’a aidée financièrement à monter le projet. Elle raconte plusieurs des entretiens d’embauche du personnel (Henri, Janette, Léandre, Denis…) et évoque avec tendresse son “Papi du Gers”, syndicaliste convaincu.

  • Tiens, qu'est-ce que vous lisez ?

    Lucien, fort de sa grande expérience dans le métier, sait que les clients viennent souvent demander au veilleur de nuit des « tuyaux » (promenades, restos, etc.). Il a donc passé les quelques jours derniers à se renseigner, notamment auprès de sa logeuse, sur les bons plans des environs. On apprend qu’il aime beaucoup lire.

  • Qu'est-ce qu'elle n'a pas compris dans "homme de chambre" ?!

  • Comment ça j'suis pas zen ?

    Petite bagarre sans (trop) de conséquences entre Henri et Gaston qui lui a « salopé » tout le gravillon à l’entrée de l’auberge, ce qui lui vaudra une belle lèvre coupée, Gaston héritant d’un bel œil au beurre-noir ; le tout se finissant, comme souvent, devant quelques chopes de bières.

    Il continue par ailleurs à raconter ses souvenirs d’enfance.

    Avec : Gaston

  • Quel numéro ce Léandre !

    En écho au texte de Léandre de la veille, Jeanne écrit à sa cousine Violette que ce qu’il a pris pour des cartes de visite étaient en réalité des badges pour le personnel. La colère de Léandre ne l’a pas inquiétée, elle pense qu’il est juste un peu fantasque, comme la plupart des membres du personnel d’ailleurs.

  • Ooops...

    Retour rapide sur la journée de vendredi, en mode rattrapage dans le journal de Gaston. N’ayant toujours pas rencontré « la petite patronne », Gaston a décidé de faire un saut rapide à l’auberge. À peine garé, il est cueilli par Henri qui lui demande d’aller récupérer le futur « directeur adjoint ». Le Toyota lui faisant des misères, Gaston se retrouve à faire un malencontreux démarrage en trombes, ravageant ainsi l’espace gravillonné qu’Henri s’évertue à entretenir avec passion.

  • Du baume au coeur

    Brigitte et son conjoint Gérard débarquent à l’auberge dès le matin pour profiter d’aller en excursion avant les grosses pluies et découvrir “leurs futurs sentiers d’extase”. Brigitte rencontre Adèle qui a fait l’école buissonnière. Une amitié possible naît grâce aux turbans que Brigitte arbore pour cacher “ce qui est arrivé à ses cheveux”. 

  • Prologue : La vie faisait un doux bruit d'ailes

    Anna Fox a été baptisée par Hoshi, un personnage qui tient une grande place dans sa vie, d’un nom qui la rassemble, la libère et la relie aux animaux. A l’image d’Hoshi, elle aime toutes les espèces du vivant, et s’attache à voir avec leurs yeux, à comprendre leurs perspectives sur le monde et la manière dont ils l’habitent. Seule manière pour elle de parvenir enfin à une cohabitation qui respecte les non humains.

  • Sur les bons conseils d’Isaac

    Elisa Hell est une jeune actrice au début de sa carrière qui débarque à l’Auberge incognito sous le pseudonyme de June East.

    Là où on apprend qu’elle a passé une audition deux mois plus tôt pour incarner Mae West dans un biopic hollywoodien et qu’elle attend un retour de son agent, Isaac. Elle compte bien mettre à profit son passage dans le Jura pour potasser son rôle. Tout lui semble parfait à l’exception du manque de mobilier sur le balcon et d’une odeur suspecte venant à priori de la chambre voisine.

    Featuring : Brigitte Audiber - Jeanne Lalochère

  • L'auberge enfin

    Après 15 ans sans un instant à elle, Pâquerette part à l’aventure vers une auberge du Jura

  • Arrivée

    Cora, caissière à Cora vient d’arriver à l’Auberge, son mari l’a déposée. Son mari comptable la rejoindra mais sera surtout en télétavail. Cora s’est inscrite à la pension complète pour se détendre le plus possible. Elle n’est pas très sportive mais elle veut découvrir la région et espère trouver des clients sympas.

  • Commencer par un Dindon ? Ah Ah !

    pas de temps à perdre : je suis là pour vendre mes trucs. En six semaines, ça devrait le faire…

  • Note de la Direction

    Accès à internet

    Une note du panneau d’affichage informe les clients que le wifi est en panne dans les chambres et ne sera rétabli que vers mardi midi.

  • Enfin arrivé !

    Matteo Pict est content d’être arrivé pour les trois semaines de vacances que Rachel l’a obligé à prendre. Tout lui paraît exactement comme il aime. Le paysage, la chambre et même les effluves d’un bon repas en préparation. Il est heureux que le lac soit naturel.

    Avec : Personne

  • Réparations à tout va

  • Des profiteroles.

    Erwan arrive vers 19h à l’auberge en vélo + remorque. Il est accueilli brièvement par la patronne et s’installe dans la chambre 16 où règne une odeur très désagréable. En sortant de sa chambre il croise sa voisine June East qui plisse le nez de dégoût.
    Il prend son repas du soir à l’auberge, apprécie le délicieux menu mais est déçu de ne pas voir de profiteroles à la carte alors que c’est son dessert préféré.
    Il ne trouve pas le veilleur de nuit alors il laisse son vélo + remorque devant l’entrée de l’auberge avant d’aller se coucher avec du Vicks sous le nez pour lutter contre l’odeur persistante.

  • Deux kilomètres et trois cents mètres

    Paul Dindon est arrivé avec la vieille BM de Sylviane, la patronne du troquet Le Fer à Cheval qui l’emploie à Paris. Plus que sa patronne, elle est aussi une amie. Paul a bien l’intention de tester le(s) troquet(s) de Pollox, le village voisin.

  • Ai-je bien fait d'écouter mon psy ?

    Calliste est arrivée épuisée à l’auberge. Entre son boulot, les conseils qu’elle trouve impraticables de son psy, le trajet… elle va être confrontée à la situation qu’elle craint le plus depuis des mois.

  • Repli sur soi ou renaissance ?

    Vincent, 56 ans, est un informaticien un peu fatigué. Passionné par tout ce qu’il entreprend, un peu timide, bousculé par son implication dans la vie politique de sa commune, par les fantômes de ses anciens dossiers d’expertises judiciaires, il souhaite faire le point sur lui-même lors d’un séjour solitaire dans cette auberge qu’il a découverte sur internet.

  • Un défi à relever

    P. Vergnes tient un journal numérique dans lequel il écrit des lettres à la Chère Amie qui l’a poussé à faire ce séjour à l’Auberge, s’inspirant de Camus dans sa correspondance avec Maria Casarès. Arrivé hier, il décrit à Chère Amie son voyage puis sa chambre.

  • Mon premier repas

    Brigitte rédige un brouillon de lettre destinée au Docteur Sasson où elle raconte sa première journée et explique ce qui l’a empêchée de bien manger comme promis : un incident pendant le repas du soir l’a incitée à sortir de table pour réconforter Calliste suite à sa crise de larmes.

  • Attelée telle un boulet

    Début d’un séjour ayant presque une allure d’emprisonnement pour Max. Pas d’activité sportive extrême à cause d’une fracture méniscale, cette pilote de moto pro ronge son frein.

  • Une drôle de pince dans les cheveux

    Malia est arrivée, accompagnée d’Olga, sa perruche omnicolore et de deux phasmes, Carabine et Paprika. Elle est tout à son bonheur et descend retrouver les résidents, pleine d’enthousiasme.

  • Adaptation

    Cora s’adapte et elle a découvert le restaurant. Elle dort comme un loir et n’a même pas entendu l’alarme la nuit de mardi. Elle a acheté des livres et occupe ses journées calmement.

  • Trompe le monde

    Lundi, c’était le grand jour. À nouveau avec un restant de gueule de bois carabinée, Gaston devait se rendre au petit-déjeuner inaugural et réservé au personnel de l’auberge. L’occasion de faire enfin la connaissance de Jeanne et, accessoirement, du reste de l’équipe. En cours de route, Gaston allait ramasser une auto-stoppeuse bien inattendue : une gamine fort rigolote et éveillée qui n’était autre qu’Adèle, la fille de la patronne.

  • La loi de l'emmerdement maximum

    Au milieu de la nuit de mardi à mercredi, les hurlements de l’alarme incendie sortent Lucien de sa tranquillité arrosée. L’alarme est une fausse alarme, heureusement, et ne fait que réveiller toute l’auberge.

    Avec : toute l’auberge

  • La nuit tout s'entend

    Claire Osbcurs pense se reposer à L’Auberge des blogueurs. Elle veut aussi vivre une grande aventure. Mais la nuit est pleine de bruits.

  • Tout enfant, tu dormais près de moi, rose et fraîche

    En écho au texte de Lucien, le veilleur de nuit, paru dans la nuit et mentionnant une alerte incendie, Jeanne évoque une discussion avec sa pétillante fillette concernant le déclenchement de l’alerte incendie, l’école buissonnière du lundi matin et le morceau de fromage laissé par l’enfant le samedi soir. L’enfant n’en paraît guère traumatisée et pense même qu’elle a rendu service à sa mère en la rassurant sur le bon fonctionnement de l’alerte.

  • Note de la Direction

    Petits incidents sans gravité

    Une affichette informe les clients que le wifi est rétabli et prétend que l’alerte nocturne et la mauvaise odeur dans certaines chambres étaient dues à un mauvais fonctionnement du système d’aération.

  • Raffut du soir, bonsoir

    Le premier jour de Pâquerette à l’auberge s’annonçait bien, la chambre et le restaurant lui plaisaient, quand soudain au début de la nuit, une alarme retentit.

  • De la mer de glace coulant sur les joues de la dame

    Après une route contrariée, Artus atteint l’auberge un peu avant le dîner lundi soir. Ému par les larmes de Calliste, il lui propose le lendemain (pour le surlendemain jeudi) d’aller faire un tour à vélo. Mais une surprise l’attend.

  • Alaaarme, Alaaarme !

    Là où June East est prise de panique quand l’alarme incendie de l’Auberge se déclenche. Dans la confusion, elle hyperventile et perd le sens de l’orientation. Heureusement pour elle, un homme la prend sous son aile et la guide jusqu’à l’extérieur. Malheureusement pour lui, elle n’a aucun souvenir de son visage ou de ce qu’il a dit hormis son nom. Une amnésie causée par l’angoisse de la situation certainement.

    Featuring : Paul Dindon

  • Je ne m'ennuie pas

    Matteo a apparemment bien dormi malgré l’incident de l’alarme puisqu’il passe la journée à nager dans le lac et à randonner sur les sentiers. Il est revenu le soir profiter des planches de charcuterie (offertes par la direction) tout en lisant “Urbex” de Timothy Hannen. Il se demande s’il reconnaîtrait dans ce livre des “lieux de couchage”.

    Avec : Personne

  • Ça a débuté comme ça

  • Cul de Vache

    Là où on apprend qu’Isaac lui mène la vie dure pour qu’elle conserve une fine silhouette alors qu’elle apprécie la bonne chair et regrette les rondeurs de ses vingt ans. Pour retrouver son sauveur de la veille dont elle a oublié le visage, elle sourit à tous les hommes qu’elle croise dans l’espoir qu’il se manifeste. Elle est satisfaite d’avoir trouvé un guéridon pour son balcon même si elle s’est ridiculisée pour l’obtenir. Isaac lui annonce sa prochaine visite avec une bonne nouvelle.

    Featuring : Denis Carolo - Matteo Pict - Erwan Robergeot - Gio Guareschi - Calliste Saunier

  • Me voilà bien !

    Henri fait la connaissance de l’espiègle Adèle, fille de la patronne de l’auberge, et consent à lui prêter son hamac, de temps en temps. Il raconte brièvement sa rencontre avec le reste des membres du personnel.

    Toujours avec l’idée de laisser quelques traces à ses enfants (imaginaires), il indique préparer la barque pour la prochaine partie de pêche sur le lac.

    Avec : Adèle, Gaston, Denis Carolo, Lucien, Jeanne Lalochère

  • Bonjour bonjour les hirondelles !

    Anna, qui évite pour l’instant de rencontrer des humains, entreprend de découvrir les alentours de l’Auberge. A la Ferme des Adrets, elle contemple le ballet des hirondelles, se souvient de l’allégresse qu’elle partageait autrefois à ce spectacle avec Hoshi, qui n’est plus là. Au bord du Lac, elle songe au Snurk, cette étrange créature qui peut prendre toutes les formes de la vie et qui a mauvais caractère. Elle aimerait tant le rencontrer. On apprend qu’Anna pratique l’art de l’esquive et du vagabondage.

  • Wifi et plage

    Cora est contente que le wifi re fonctionne, son mari va pouvoir venir mais il retarde encore sa venue. Cora propose à Calliste un après-midi plage vendredi. à part ça elle se balade, découvre le paysage et lit un roman policier

  • Il y a des humains à bord

    Calliste a fondu en larmes en plein dîner. Secourue par Brigitte, elle retrouve un peu de contenance. Elle rencontre également Artus, artiste peintre, qui lui propose de faire du vélo. Il y a juste un hic. Enfin deux.

  • Des cartons mystérieux

    Irène-Aimée est arrivée le lundi 15, pour l’ouverture de l’auberge, envoyée par sa mère qui souhaite qu’elle réfléchisse à son avenir. Son séjour est pris en charge par sa marraine Catherine. Sur le trajet elle a revu sa tante Lucille qui l’a conduite à l’auberge en voiture et lui a laissé pour son mois de villégiature deux gros cartons d’archives, apparemment ayant appartenu a son grand-père, en lui disant que peut-être elle pourrait apprendre des choses sur la famille. Irène-Aimée n’a pas encore osé les ouvrir. À l’auberge, elle a pour l’instant lié connaissance avec Calliste, qui lui a raconté son burnout et l’a confortée dans l’idée qu’elle n’était pas faite pour être consultante ou trader comme ses frères, sœurs ou cousins, tous bien casés dans la vie.

  • La lichette de miel à Henri

    Malia, zen, sympathise avec Pâquerette Deschamp et fait la connaissance d’Adèle Lalochère. Au potager, elle se sert (navets, menthe) et croise en revenant Henri Bonaventure, blessé à la lèvre. Elle l’entraîne dans sa chambre et le soigne contre son gré avec du miel, aux vertus cicatrisantes.

  • Monsieur Vincent

    Gaston écrit au sujet de la petite routine qui se met en place dans son rôle de chauffeur livreur pour l’auberge. Mais surtout de sa première vraie « course » d’apprenti taxi pour un résident : M. Vincent Mem. Un homme discret, réservé et paraissant très fatigué, qui sait se nourrir des paysages. Un homme simple et silencieux qui touche Gaston.

  • J'aime la nuit

    Lucien nous parle de la nuit qui s’écoule très lentement, comme un sirop épais, sans glouglou, entre une heure et cinq heures du matin.

  • Décalée, je vous dis

    La journée Claire Obcurs marche beaucoup, environ 5 km. La nuit, elle ne dors pas beaucoup à cause des bruits. Elle fait donc des siestes. Elle subit le décalage horaire jurasien.

  • Note de la Direction

    Promenade nocturne

    Une affichette relaie un message du syndicat d’initiative proposant une promenade nocturne en forêt le samedi 20 au soir, à 21 heures, au départ de L’Éreintante.

  • C'était un 15 juin

    Jeanne explique pourquoi le risque d’incendie la préoccupe tant. Elle raconte qu’alors qu’elle emménageait dans un nouveau logement alors qu’elle avait dix-neuf ans un incendie dû à un court-circuit avait tout détruit chez elle en quelques minutes.

  • Après-midi farniente

    Cora a invité Calliste à un après-midi plage. Elles ont beaucoup papoté et Cora a appris que Calliste a fait un burn out. De son côté Cora veut oublier le stress de ses horaires et la vie de dingue avec les enfants. De ce fait toutes les deux veulent profiter de la nature et oublier le stress. 

  • Premiers jours discrets

    Arrivée lundi en toute discrétion, Morette Percale a vécu ses premiers jours d’auberge entre bouquins et chocolat. Ses premières impressions ? Beaucoup de monde, une cheffe talentueuse, une aubergiste aux petits soins. Ça commence donc plutôt bien.

  • Le poids des maux

    Vincent vient cacher ses malheurs et son désarroi devant son monde qui s’effondre. Il nous révèle ici son secret.

  • دل باغ باغ ہو گیا - Mon cœur s'est transformé en jardin

    Encore quelques bribes du passé d’Henri et son déménagement depuis Paris pour le Jura. Il prendra soin à l’avenir d’éviter celle qui l’a alpagué pour le tartiner de miel, il a sa fierté.

    C’est l’heure d’aller pêcher dit-il.

    Avec : Malia, Gaston

  • Dans ma main crispée coule encore le jus des myrtilles

    A l’aurore, Malia-Walander se baigne au lac. En rentrant, elle offre des mûres à Gaston, qui les refuse sans tact. Jeanne Lalochère et sa fille Adèle sont témoins de la scène.

  • La virée de ce soir

    Claire va participer à la randonnée nocturne. Pour être fraîche et dispo. Là, elle va faire une petite sieste.

  • Obsessions

    Brigitte est seule au salon de l’auberge devant la cheminée et griffonne ses pensées obsédées avant de les jeter au feu. Elle essaye de se détendre et de comprendre ce qui l’agite et l’empêche de profiter des bonnes choses de la vie. 

  • Dans une auberge, il y a... des résidents

    P. Vergnes raconte à sa Chère Amie le début de son séjour à l’Auberge. Il y décrit ses activités, principalement du travail, de la lecture et de la marche. Grâce à son sens de l’observation, il lui présente également ses voisins de chambre et quelques membres de l’équipe.

  • Je découvre un monde, le monde de ma vie d'adulte qui s'épanouit.

  • À Lara Mas

    Paul Dindon évoque sa passion honteuse pour les chansons françaises des années 80 et digresse sur sa rencontre avec Jakie Quartz et ses tribulations de barman. Puis il raconte sa soirée avec June East qu’il a invitée au bar de Pollox. Il lui vient une vision sur sa convive, un flash qu’il tient secret, tout comme son don de médium. Comme il a un peu trop bu, c’est au tour de June de jouer les bons samaritains et de les ramener à l’auberge au volant de sa BM.

  • Je dors…

    Matteo raconte sa sortie nocturne « Nos forêts la nuit » où il sert d’accompagnateur à Adèle, la fille de la patronne. La nature, les étoiles et une petite aventure qui oblige Matteo à se révéler un peu.

    Avec : Adèle.

  • Mes nuits sont peuplées

    La nuit de Claire n’est peuplée que de bruits. Elle n’a pas pu aller à la promenade nocturne.

  • Repos intense

    Alarme incendie, souvenirs bordelais, coloriage de cheveux & Adèle : début de vacances agréables

  • Loup y es-tu ? Entends-tu ? Que fais-tu ?

    Anna se perd dans une étrange forêt. Quand elle parvient à en émerger, elle rencontre Gaston. Ils se mettent très vite à parler des loups qui reprennent leur place dans le Haut Jura, de l’intelligence et de la beauté des loups, de leur détermination. On comprend qu’Anna a été enlevée très jeune à son père et que Hoshi est toujours dans son coeur.

  • Ours mal léché

  • Le Paradis, c’est l’Enfer

    Là où on découvre les raisons de l’intérêt de l’actrice pour Mae West et sa préparation militaire pour le rôle. En attendant l’arrivée de son agent qui doit lui apporter la bonne nouvelle, elle raconte par le détail sa virée nocturne de la veille, riche en émotion, avec Paul Dindon au bar de Pollox.

    Featuring : Anna Fox - P. Vergnes - Paul Dindon

  • Une lettre surprenante

    Au bout de six jours, Irène-Aimée a pris ses marques à l’auberge. Même si elle n’a pas noué de liens avec les autres pensionnaires, elle participe volontiers à la promenade nocturne organisée par le syndicat d’initiative de l’Éreintante, dont elle profite pour faire la connaissance d’Adèle. Comme elle a commencé à se plonger dans les cartons de Lucille, elle décide, en rentrant de cette promenade, de découvrir la correspondance que son grand-père a conservé, et découvre l’inimitié féroce qui oppose depuis longtemps la famille de son père et celle de sa mère.

  • Bonjour, je suis un renard

    Lucien noue une amitié avec un renard, qu’il nourrit avec les restes de l’auberge.

  • La promesse

    En ce début de nouvelle semaine, Brigitte reçoit une lettre qui l’encourage et lui fait du bien. Cette lettre contient des informations essentielles à la compréhension et à l’acceptation des troubles dont elle souffre. 

  • Comme une perturbation dans la faune

    L’indolence et le retrait n’aident pas vraiment Gaston à redevenir un animal social. Mais au fond, malgré ce (tout) petit pas vers les autres dans cet inattendu job d’été, le souhaite-t-il vraiment ?

  • Jouer à la marchande

    Jeanne évoque la position stratégique que lui offre le comptoir de la réception pour observer la clientèle. On comprend aussi qu’elle sait parfaitement pourquoi Henri disparaît de la circulation tous les après-midi. Elle fait part de sa surprise du profil de ses clients assez inhabituel : souvent solitaires et pour de longs séjours.

  • Le bonheur à tout prix

    Après avoir révélé son secret, Vincent en tire une conséquence pour le moins radicale…

  • De la parentalité qui bloque dans les coins

    Ayant récupéré impromptu sa fille Mathilde, Artus espère faire plus ample connaissance avec Calliste, mais ce n’est pas simple. L’enfant s’intéresse aussi à la jeune femme, et la monopolise un peu pendant la balade à vélo. Au dîner, Artus essaye de mettre Mathilde avec Adèle à une table à part, mais sans qu’elle le laisse vraiment en paix avec Calliste. Du coup, il l’aurait bien emmenée sous les étoiles faire la promenade « Nos forêts la nuit », mais Mathilde a mal au ventre.

  • SubstitutionS

    Là où on apprend que la bonne nouvelle d’Isaac ne concerne pas le rôle convoité de Mae West mais juste la diffusion de son film Les Révoltés De Bois sur Netflix. June contient sa colère devant les résidents de l’auberge et se venge sur les plats du restaurant. De retour dans sa chambre, elle se fait une soirée cinéma.

    Featuring : Jeanne Lalochère - Adèle - Irène-Aimée de Lavernhe - Brigitte Audiber - Eric Javot

  • "Si Adèle reste un ange, je lui confierai les phasmes".

    Malia et Adèle se retrouvent et discutent du régime crudivore. La petite rapporte la mauvaise image que Gaston et Henri ont de Malia. Raison pour la femme d’exposer la philosophie de la vie et d’offrir un collier partuculier à l’enfant. Paul Vernhes et June East son cités dans ce passage.

  • Coup de fil à la capitale

    Matteo passe un coup de fil à Rachel (cf premier texte de Matteo) et discute avec ses collègues de travail. Entre autres, il parle de motos.

  • Les bois noirs

    Être sur ses terres, voilà une expression bien ambiguë. Pour Gaston, ça signifie replonger ses racines pour naître une nouvelle fois, absous et adoubé, conscient qu’il n’est qu’une infime partie d’un grand tout plus sauvage.

  • Reprendre possession de soi

    Calliste va et vient entre sa sérieuse déprime et le goût de la vie qui lui revient, au fur et à mesure de ses rencontres. Encore un peu perdue, elle tend à faire confiance à ce qui lui fait le plus de bien.

  • Les recettes de Manon

    Pâquerette aime observer ses voisins, et, inspirée par la cuisine de l’auberge, commence à remplir son cahier de recettes.

  • Gruyère Surprises

    Vincent prépare sa sortie et organise la mise en ordre de ses explications pour ses proches. Mais la vie s’accroche et est toujours pleine de surprises.

  • Deuxième semaine

    Cora a la compagnie de son mari depuis le vendredi soir. Ils ont pu faire ensemble la balade nocturne. Depuis lundi son mari continue à travailler sur son ordinateur et Cora s’occupe en lisant et se promenant. Le temps passe vite c’est déjà sa deuxième semaine à l ‘auberge. 

  • Ma réponse en Comic Sans MS

    Paul Dindon reçoit un mail de sollicitation de la part d’une boîte de production parisienne pour témoigner dans une émission. Il refuse de manière laconique.

  • « Handle with care »

    Les insomnies se suivent mais ne seront plus tout à fait comme avant : maintenant, Gaston peut compter sur Lulu. L’occasion cette fois de sceller l’amitié par quelques bons verres et un conseil des plus judicieux.

  • La Force est avec lui

    Sylvie explique pourquoi elle est venue, et Vincent pourquoi il est parti.

  • Le pouvoir change de mains

    En dînant avec Irène-Aimée, Calliste a fait un pas de plus dans la résolution de ses problèmes. Et quand Calliste a décidé, difficile d’attendre. Elle demande à Gaston s’il peut l’emmener à la Poste la plus proche.

  • La grande boucle

    Une rêverie de faune, en musique.

  • Côtes de Blette À Cardes Rouges

    On ne la fait pas à Pâquerette, les blettes c’est ça

  • Délices du jour

    Jeanne, très détendue, profite paisiblement de sa première journée de repos. Mathilde est venue passer la journée avec Adèle dans leur appartement. Adèle retrouve comme chaque semaine son père Tiago, qui vit à Porto, en visio-conférence. Jeanne évoque la complicité entre les deux filles et la période si particulière entre enfance et adolescence dans laquelle se trouve Adèle.

  • La confession

    Brigitte fait une virée à vélo sans Gérard pour se rendre à la messe du matin et se confesser. Elle réfléchit et décrit tout ce que son homme lui apporte.

  • Voulez-vous danser avec moi ?

    Anna Fox s’interroge sur la Femme : mais par le Grand Manitou, qu’est-ce que c’est qu’être une femme, alors qu’elle se voit dans tous les animaux de la création, aime les êtres différents et voulait être un garçon ? Mais une femme ? Elle rencontre June, la féminité même, et trouvera au moins une réponse à sa question. Qui n’est pas forcément académique.

  • Un soir tranquille au milieu des autres, première rencontre avec P.Vergnes

    Malia prend le frais sur le balcon, en ne pensant à rien de précis. Hors une partie de ping-pong endiablée, devant un parterre de groupies et la présence docte d’un certain Vergnes (ou Vernhes).

  • Le tour du lac

    Claire part en expédition pour faire le tour du lac. En chemin, elle rencontre Malia.

  • Fend la bise

    Erwan s’est tenu à l’écart des clients de l’auberge, car il n’a pas le moral suite au décès de son père. Il a préféré se promener en vélo et évoque sa passion du cyclisme survenue dès son enfance. Il parle de sa vie de cuisto globtrotter et de cette similitude avec la chef cuisto de l’auberge Janette avec laquelle il a sympathisé. Erwan propose à Janette et Adèle de leur faire gouter ses célèbres « profiteroles à la Robergeot » avant son départ.

  • Wanderer

    P. Vergnes raconte à chère Amie sa randonnée de dimanche, l’appel surprise de son fils Maxime durant sa pause déjeuner. Il s’étonne de l’emploi des prénoms entre résidents et fini par expliquer pourquoi cela le surprend. Il essaie de comprendre pourquoi il travaille mieux, plus vite à l’auberge que dans le chalet familial.

  • Loulou darling

    Lucien raconte pourquoi il est resté célibataire et n’a jamais eu d’enfants. On apprend aussi pourquoi il boit, et c’est une histoire bien triste.

    Avec : Gaston

  • Note de la Direction

    Brunch jurassien

    Annonce qu’un brunch de produits de la ferme sera proposé dimanche 28 juin.

  • Les signes du destin.

    Là où June exprime ses doutes. Sa troublante rencontre avec Anna Fox lui change les idées et lui redonne de l’espoir.

    Featuring : Adèle - Matteo Pict - Anna Fox

  • Et le ciel se dégagea

    Après le panier repas partagé avec Calliste samedi soir, Artus a bien du mal à se concentrer sur son prochain tableau. Il profite que Mathilde passe le mercredi avec Adèle pour un tête à tête avec Calliste. Son inspiration ne revient par vers la montagne.

  • SMS à Gabriel

    Le moins qu’on puisse dire c’est que Jeanne n’a pas l’air emballée à l’idée d’aller à la kermesse de l’école samedi prochain. Elle envoie un SMS à son frère.

  • D'où le Jura de madame Lalochère

    Où l’on apprend la raison de la présence de Malia Walander à l’auberge

  • Première page

    Lisa, la nouvelle serveuse du restaurant de l’auberge, se présente au carnet qu’elle vient de débuter. Elle raconte sa découverte de l’auberge, qu’elle apprécie, et sa première rencontre avec Janette, la cheffe cuisinière.

    Avec : Jeanne, Janette

  • Amoureulogue

    Paul Dindon dévoile une carte de visite loufoque qui en dit plus sur lui qu’il ne veut bien l’avouer.

  • Mais quelle est cette diablerie ?

    Calliste continue de décompresser après avoir décidé de quitter son entreprise. Elle profite de l’auberge, y fait des rencontres. La rencontre avec Artus l’enchante et la perturbe. De quel côté va-t-elle pencher ?

  • Demain je fais le grand saut

    Pâquerette se souvient de son enfance de garçon manqué et de Michel, son amour de jeunesse qui deviendrait son mari. Ils aimaient aller à la pêche, et elle a prévu d’y retourner avec Henri, le factotum

  • De l'importance d'une petite moquerie...

    Où l’on apprend que P. Vergnes commence à s’intégrer au groupe de l’auberge, sa rencontre avec Malia, et son envie d’aller à la pêche.

    Avec Malia Walender, June East, Henri Bonaventure

  • Le jours se suivent et ne se ressemblent pas

    Matteo fait un point sur ses activités de ces derniers jours, en particulier sa rencontre avec Sylvie, l’épouse de l’habitant de la chambre 5.

  • Le homard

    Brigitte continue à jeter ses réflexions en désordre sur son carnet intime ce qui lui permet de mettre au grand jour le processus de sa récupération et l’aide à prendre des décisions pour l’avenir. Elle semble avoir remarqué que Calliste Saunier va mieux. 

  • Avec délices les pétales des capucines cueillies près du tas de bois

    Malia a discuté des utopies sociales avec P.Vergnes. Elle se régale de fleurs de capucines avec ses phasmes en négligeant un manuel de savoir-vivre. Revoir Vergnes lui plairait.

  • Les bons conseils de la nuit

    On a coutume de dire que la nuit est bonne conseillère. Mais Gaston, qu’en pense-t-il ?

  • Charlize motherf*ckin Theron

    Là où Isaac annonce la mauvaise nouvelle. Elle n’a pas le rôle convoité. Et comme un malheur n’arrive jamais seul…

  • Et si Lucien vous avait menti ?

    Où l’on apprend que Lulu nous a raconté une histoire, sans malice aucune.

  • Arrivé à Bourg / Toujours les mêmes branquignoles

    Deux mails qui racontent l’histoire de l’arrivée de Joseph dans le Jura, l’un à la direction de son entreprise, l’autre à son ancien collègue.

  • Aïoli mes petits folovers

    Natou explique comment elle est passée de instagrameuse à blogueuse grace à son Toni, leur arrivée à l’auberge, sa rencontre avec Henri et leur installation.

  • Sur place

    Claire va se baigner.

  • Aube et crépuscule. Et vice versa.

    Parfois, pour se défaire des obsessions qui hantent les pensées, il faut laisser faire la plume et tout coucher sur papier. Mais pas toujours. Gaston a fait son choix, il devra assumer.

  • Un papillon heureux de sortir du cocon de sa chrysalide.

  • Retour de kermesse, retour de karma

    À la kermesse Jeanne a dû faire face à des questions subtiles (non) sur son statut marital et croisé finalement sans trop de malaise Martin, un amant passager. Elle se demande comment concilier son investissement professionnel, qui lui procure beaucoup de satisfaction et une vie sexuelle active.

  • 7 heures 15

    Artus n’est pas qu’artiste, il est aussi ingénieux. Il s’est bricolé un baby phone avec une appli, une tablette et un smartphone et peut ainsi laisser Mathile endormie pour rejoindre Calliste dans sa chambre. Ah la chambre 13… ils y auront de bons souvenirs. Calliste en aura d’autres aussi. Façon rencontre du 3e type.

  • Des petites abeilles et des souvenirs

    P. Vergnes, à l’occasion du brunch, espère pouvoir parler avec Jeanne Lalochère au sujet des archives de l’auberge. Son évocation des deux fillettes à l’auberge, le renvoie dans ses souvenirs. Puis il dit son impatience de sa partie de pêche avec Henri.

    Avec Jeanne Lalochère, Adèle, Mathilde Constant, Henri Bonnaventure, Pâquerette Deschamps

  • Les choses vont changer

    Rien ne sera plus banal

  • Réseau pourri

    Jojoff écrit à sa femme et évoque ses premiers contacts avec l’auberge : son installation, le cadre, Henri (qu’il a pris pour le patron), le brunch, les bonnes choses à manger. Il a bavardé avec Matteo et noté que les pensionnaires semblent familiers les uns avec les autres.

  • Le monde est fini, le voyage commence

    Anna est prise d’une profonde tristesse. Les violences du monde et la solitude sont lourdes à porter. Elle retourne dans la forêt obscure. Pour la première fois, elle va vraiment comprendre qu’elle vient de loin, et ressentir au plus profond de son coeur combien elle est reliée à la vie.

  • Histoire de bacchante(s)

    De l’effet conjoint de mille feuilles et de la sapinette.

  • Interrogations existentielles

    Sous le choc de sa récente découverte, Irène-Aimée se laisse un peu de répit avant de replonger dans les cartons de son grand-père. Elle dîne avec Calliste, ce qui l’aide et et aide Calliste, et participe au brunch organisé par l’auberge. C’est alors qu’elle reçoit un message de sa sœur qui a appris l’existence des cartons.

  • L'anniversaire

    Brigitte reçoit l’autorisation d’enregister un message vocal pour sa thérapeute et profite d’un moment de tranquillité à l’auberge pour remonter le fil de sa vie avec son mari. Gérard lui rapporte un cadeau empoisonné. 

  • Oh fan de chichounette

    Natou raconte sa soirée d’hier avec Toni, restaurant puis balade sur la plage. Puis le brunch, sa rencontre avec Adèle, Jeanne et Mathéo. Elle a parlé avec beaucoup de monde mais ne se souvient pas des noms. Elle a beaucoup mangé.

  • Énergie à prendre et à dépenser

    Matteo raconte le brunch fermier de dimanche midi et donne son état d’esprit (et de corps) à la fin de cette deuxième semaine

  • Planning de ministre

    Où Henri a plus travaillé en deux jours ce week-end qu’en l’espace des quinze jours précédents… Accueil d’arrivants, préparation de la partie de pêche de lundi et remise en état d’une vieille moto, et pour unedes friandises.

    Avec : Natou et Joseph, P. Vergnes

  • La cagagne à l'auberge

    Lucien apprend, dans cet épisode peu glorieux, qu’il ne faut pas se moquer du monde.

    Avec : Jeanne Lalochère, Janette

  • Bientôt La Promenade

    Claire se prépare à La Promenade de son séjour.

  • Ma qué Cagade !

    Natou raconte le désaccord de sa famille concernant sa relation avec Toni et comment elle l’a connu.

  • Quatorze ans

    Samedi soir, Jeanne a ourdi avec Janette la blague qui a maintenu Lucien entre comptoir et WC. Dimanche elle s’est entretenue avec M. Vergne des documents qu’elle avait trouvés lors de la rénovation de l’auberge et qui pourraient avoir une valeur historique.

  • Le mystère de la chambre dont j'ai tout oublié

  • La vie de la forêt jurassienne

    Claire part en promenade et chemin faisant, elle fait des rencontres.

  • Jamais deux sans trois

    Erwan passe derrière les fourneaux dimanche après midi, en catimini des clients, pour préparer ses fameuses “profiteroles à la Robergeot” à Janette la chef cuisto et la petite Adèle. Henri, le factotum, par l’odeur alléché, vient réparer une soit disant fuite dans la cuisine et se fait inviter à goûter le dessert, de même que Pâquerette qui flânait sur le patio et Lisa la nouvelle serveuse.

  • Le travail et le reste (surtout le reste)

    Lisa se rend compte que sa mère avait raison et règle un peu ses comptes avec elle, par la même occasion. Elle revient sur ses premiers contacts avec les clients et regrette de ne pas socialiser autant qu’elle le voudrait.

  • Trois jours et un mot

    Là où June raconte les trois jours passés sans sortir de sa chambre. Au beau milieu de la nuit et de l’ennui, une envie de prendre l’air lui permet de trouver une once de réconfort.

    Featuring : Léandre Olsen - P. Vergnes - Lucien Durand

  • Droit dans mes bottes

    Lucien explique comment il se fournit auprès de son cousin du midi.

    Avec : le cousin, June East

  • C'est toujours à la fin

    Pâquerette est passée par la cuisine, goûter les profiterolles au chocolat préparées par Erwan Robergeot. Le plan pour la partie de pêche se précise

  • Merci pour la boîte / 22 !

    Joseph apprend que des gendarmes doivent venir lui faire signer des papiers avant qu’il commence sa mission (toujours aussi floue) à l’imprimerie de Bourg. Il commencera sa mission par une réunion demain (mercredi) à 8h. Il mentionne les profiterolles, Vincent Mem et sa femme, le brunch de dimanche.

  • Un Maillol

    Malia, reposée par l’air du Jura, se décrit sans complaisance.

  • Le pied dans l'eau

    Une partie de pêche où Henri emmène P. Vergnes, Pâquerette et Gaston ; récit d’une bataille acharnée entre l’homme et l’animal. Du sang, des larmes, de la sueur, la vie quoi !

  • Le bruits de mes talons

    Calliste n’est plus la même qu’à son arrivée. Libérée par sa décision de quitter son entreprise, ravigorée par l’auberge et les aubergistes, comblée par sa relation naissante avec Arthus, amusée par la petite Mathilde, sa vie a repris des couleurs. Même s’il lui faudra du temps pour digérer tout ce qu’elle a vécu

  • Note de la Direction

    Nouvelle carte du restaurant

    Annonce de la carte du restaurant pour le mois de juillet.

  • Travaille et dors et travaille encore

    Denis travaille beaucoup et n’a pas le temps de faire grand-chose d’autre. C’est le métier qui rentre.

  • Les lettres

    Vincent et Sylvie sont amoureux et rien ne viendra perturber ce bonheur, sauf peut-être…

juillet 2020

  • C'est toujours à la fin que l'on s'amuse le plus

    Une partie de pêche mémorable vaudra à Pâquerette son surnom de Mitraillette, car elle a attrapé à elle seule plus de poissons que les autres réunis

  • Toute course n’est pas une fuite

  • Oh fan ! Une coupine !

    Natou raconte comment elle s’est fait une copine en la personne de June. Comment Toni a réagit en apprenant qu’elle avait échangé quelques mots avec un gendarme venu à l’auberge. Elle prévoit de demander à quelq’un (Henri ?) de la descendre en ville faire des achats plus adaptés pour cet été à la montagne.

  • Sifflera bien mieux le merle moqueur

    Anna Fox est en observation au bord du lac. Elle attend le Snurk, mêlant souvenirs d’enfance et présent. Voilà que le Snurk se montre, de fort bonne humeur. L’arrivée de pêcheurs et une certaine agitation les dérangent. Comment le Snurk, cette étrange créature facilement irritable va-t-il réagir ?

  • Le tronc creux du vieil arbre dans le champ en pente

    Adèle a trouvé l’oiseau de Malia. Mort. Funérailles champêtres rimbaldiennes

  • Enfin à l'abri... si... ?

    Philippe arrive ici sans trop savoir s’il s’agit de fuir un ennemi qu’il se serait fait, chez lui en Bretagne, ou de la première étape d’un périple initiatique. Archiviste, il est tombé au hasard de son travail sur l’histoire d’un sorcier, du côté de la forêt de Huelgoat, qu’on a jugé et condamné au bannissement, et qui, semble-t-il, a disparu pendant deux ans avant de reparaître dans la forêt. Il se demande s’il n’est pas en train de reproduire ce périple, obéissant à on ne sait quelle injonction.

  • La déconfiture

    Paul Dindon raconte sa chute au bord du lac et sa déconfiture médiatique.

  • Plusieurs rencontres

    Matteo rencontre trois personnes particulières sur trois jours.

  • Opération cartes postales

    Claire va à Pollox pour envoyer des cartes postales.

  • Je n'ai besoin de personne...

    Après s’être engueulé avec son producteur, Éric Javot quitte Paris, avec sa grosse Harley, le jour de la sortie de son film sur le point de faire un bide ! Il arrive tard à l’auberge. Il est fatigué en plus d’être trempé par un orage impromptu. Il fait connaissance de Lucien qui lui offre un coup à boire. Il finit sa soirée en fumant un cigare sur son balcon, un whisky à la main

  • La pupuce de la 17

  • Le goût de pêche des vacances en été

    Calliste apprend à se détendre. Et ça lui fait un bien fou. Elle renoue avec des sensations oubliées et découvre le plaisir du temps pour soi.

  • Choisir sa voie

    Irène-Aimée se rend compte qu’elle n’a pas beaucoup avancé dans sa réflexion sur son avenir. Elle commence à chercher des idées. Pendant ce temps, son amie Hannah arrive de Besançon pour lui faire la surprise d’une journée passée avec elle.

  • D'Hemingway à Melville

    P. Vergnes raconte à chère Amie sa journée de lundi très chargée, de la partie de pêche à une charmante rencontre, après une après-midi épuisante avec son père.

    Avec Henri Bonnaventure, Pâquerette Deschamps, Gaston Gumowski, June East

  • Aux petits soins

    Là où June refait surface après son tête-à-tête avec une jeune marseillaise haute en couleur. Elle apprend par l’Homme de Chambre venu lui remonter le moral qu’un célèbre réalisateur va occuper la pièce voisine. Revigorée par cette nouvelle, June tente de provoquer la rencontre.

    Featuring : Natacha, dite Natou 13 - Léandre Olsen - Jeanne Lalochère – Éric Javot - Lisa

  • Au travail

    Après un bon repas bien arrosé, Éric Javot fait un cauchemar pendant sa sieste. Au réveil, il a un peu la gueule de bois. Il entend de la musique forte venant de la chambre d’à côté. Il se rend compte que ce sont les bandes originales de ses films. Il va frapper à la  porte du 17.

  • Ankunft - Arrivée à l'auberge

    Ann-Kathrin von Aalders est arrivée à l’auberge lundi, en voiture avec chauffeur et a pris Matteo pour le factotum de service. Elle se remet d’un divorce d’avec son mari infidèle.

  • Voyage autour de ma chambre

  • Orages

    Gérard menace de leur faire quitter l’auberge immédiatement si Brigitte ne se remet pas à s’alimenter correctement. Brigitte est obsédée par la disparition de la femme d’un de leurs amis qui s’est probablement suicidée. 

  • Le côté vert de l'éponge

    Lucien n’est jamais avare de conseils avec les clients, et leur explique volontiers comment nettoyer une carrosserie souillée.

    Avec : les clients, Éric Javot

  • Balances

    Dialogue entre Henri et Jeanne. Henri vient trouver Jeanne pour lui demander si elle est d’accord pour qu’Adèle vienne à Bourg avec lui samedi : il doit y accompagner Natou à la recherche de vêtements chauds et Adèle veut l’aider à choisir.

  • Coucher de soleil

    Mousse au chocolat contre coucher de soleil.

  • Préparation de la Virée

    Natou raconte comment s’est organisé la journée de demain pour aller acheter des vêtements avec Henri et Adèle.

  • Révélations familiales

    Hannah a rejoint Irène-Aimée à l’auberge. En parcourant l’album de photos de la famille de son amie, un nom attire son attention.

  • When Eri met Juny

    Là où June raconte sa rencontre avec le réalisateur Éric Javot.

    Featuring : Éric Javot – P. Vergnes.

  • So long and thanks for all the fish

    Un paisible lac de montagne, une barque, quatre pêcheurs, un grand-père fantôme, un poisson vicelard, une multitude de possibilités.

  • Oh purée…

    On en sait un peu plus sur la mission de Joseph ou en tout cas son contexte : un projet secret piloté par le Premier Ministre et les ministères de l’Intérieur et de l’Éducation nationale impliquant la formation de gendarmes aux métiers de l’imprimerie…

  • La passion du Roi

    Le temps passe et la passion s’émousse.

  • Sombre crête, hein ?

    L’heure du départ s’approche. Artus fait le point sur les carrefours qui l’ont amené à ce point de sa vie. Une exposition se prépare à la rentrée. Mais pour l’instant, il va retrouver Calliste, parce que c’est ça qui lui fait du bien.

  • Mots dans la nuit

    Lisa ne parvient pas à dormir et en profite pour poser ses pensées dans son carnet. Elle raconte ses discussions avec Janette en cuisine, ses rencontres avec des clients et ce qu’elle voudrait faire des personnages de son (futur) roman.

  • Promenade au bout de la nuit

    Quand on n’a pas de tête, il vaut mieux avoir des jambes, dit-on. Et comme pour voyager, il est préférable de le faire léger, la tête, on doit pouvoir s’en passer.

  • Randonnée au Mont Fier … et autres grimpes.

    Matteo passe la journée de vendredi en randonnée avec Mehdi, le gendarme qu’il a rencontré mardi. Et la nuit de vendredi à samedi. Et…

  • Retour

    Le séjour de Claire est terminé

  • La lumière de la ville asséchait imperceptiblement mon marigot amer

    Malia raconte à Jeanne son passé à Barcelone, et sa rencontre avec Olga, feue la perruche.

  • Quand on arrive en ville

    Natou raconte sa virée en ville avec Adèle et Henri.

  • Le jardin

    Alors qu’ils se préparent à leur randonnée quotidienne, une lettre du père Guillernoz va tout changer en un instant pour Brigitte. 

  • Roulez Genève

    À la suite de leurs soirée de Jeudi, Éric Javot invite Élisa (June) à déjeuné avec lui et un ami à Genève. Cet ami est le directeur d’une grande agence d’artiste.

  • La Cagole et le Parigot

    Paul Dindon a fait une chute qui l’a tenu inconscient un instant. Natou le découvre, lui donne des claques et l’aide à reprendre ses esprits. Chemin faisant, il lui confie son passé de médium. Il hésite à lui dire ce qu’il a vu la concernant.

  • Hypérion

    Lucien apprécie aussi la science-fiction, et a découvert un roman qui lui rappelle l’amour de Mary pour John Keats

    Avec : Gaston

  • Dimanche matin

    Joseph écrit à sa femme. Il est question de brosse à dents, de la mission dont il ne peut lui parler, de l’ambiance familiale de l’auberge et d’une cliente (Natou).

  • ... et c'est tant mieux parce que j'f'rai pas ça tous les jours !

    Magasiner avec Natou et Adèle, c’est éprouvant pour Henri.

  • Une lettre pour l'auberge

    Matteo écrit une lettre de remerciement à la patronne et aux employés de l’auberge.

  • Le mendiant de l'amour

    Le rôle du cahier, et la lettre écrite pour Sylvie

  • Les archives, joie d'un historien

    P. Vergnes de retour à l’auberge consulte les archives que lui a prêtées Jeanne Lalochère, qu’il apprécie.
    Il y découvre quelques documents intéressants tout en prenant plaisir à dépouiller les registres et autres livres de comptes. Il espère pouvoir les utiliser pour discuter de nouveau avec Malia.
    Un article du journal lui fait penser à chère Amie.

    Avec Jeanne Lalochère, June

  • Dernières heures

    C’est presque l’heure du départ pour Calliste qui revient sur ces trois dernières semaines avec un peu de nostalgie, et beaucoup d’énergie retrouvée.

  • Juni face à son destin

    Là où June raconte sa virée à Genève en Harley Davidson avec Éric Javot. Elle pense avoir fait une impression désastreuse auprès du réalisateur et de l’homme qu’il lui a présenté, un directeur d’une agence internationale d’artistes. De retour à l’auberge, elle se perd dans ses sentiments.

    Featuring : Éric Javot

  • Les Poupettes vont débarquer

    De la visite s’annonce, pour Morette.

  • Comme un hobbit dans la Comté

    Philippe est ici depuis déjà plusieurs jours et constate que rien ne vient troubler le calme de son séjour. Il se mêle à l’insouciante légèreté de la vie à l’auberge, mais reste vigilant, toujours aux aguets d’un signe quelconque. Cependant, celui-ci ne se produit pas. Philippe a néanmoins d’autres projets que d’étirer ses métatarses en éventail de la Carmencita. Il explore les environs, plutôt qu’il se promène, et s’intéresse vivement aux tourbières qu’il a remarquées sur la carte.

  • Remballer les châssis

    Demain c’est le départ. Artus n’a pas vraiment passé les vacances prévues, et c’est tellement mieux. Seul problème : il va falloir dire au revoir à Calliste.

  • Anguille sous roche

    Brigitte a passé une excellente journée et rien n’a entamé sa belle humeur pas même l’absence de Gérard ni une rencontre inattendue lorsqu’elle est allée à la messe en matinée. 

  • Et maintenant, que vais-je faire...

    Éric Javot est en plein questionnement concernant sa relation avec June dont il a découvert son potentiel de comédienne. Il écrit un synopsis. Il l’invite à dîner ce soir.

  • Dîner sans Toni

    Natou raconte comment elle a aidé Lisa la serveuse et son diné improvisé avec Ann-Katherine

  • Il est temps à nouveau

    Clémence, une femme de 29 ans qui travaille comme pianiste dans un hôtel prétentieux, arrive à l’auberge avec un plan : elle a un mois pour se retrouver et sortir du marasme qu’est devenu son quotidien.

  • Un peu plus sur le Grand Projet

    Joseph donne des informations supplémentaires sur le Grand Projet pour lequel il a été recruté : un 8-pages, dont une page pour les enfants, à la gloire de la police. Il commence à voir… rouge.

  • Vacances....

    Où Akikazi arrive enfin à l’auberge, pour des vacances attendues depuis longtemps, et découvre sa chambre et la vue qui l’accompagne… vue qui s’avère malheureusement ne pas être à la hauteur de ses attentes.

  • Un nouveau boulot

    Ariane Danchin vient rencontrer sa future patronne, signer les documents pour son emploi saisonnier et visiter les lieux. Dans la chambre 5 elle trouve le carnet que Vincent Mem y avait laissé et pour l’instant le prend sans trop savoir qu’en faire.

  • 2 bretons dans le Jura

    Arrivée de Julia, conduite par son frère.

  • Dans le rétro...

    Là où June quitte la chambre d’Éric Javot au petit matin pour faire son checking-out de l’auberge auprès de Jeanne Lalochère à la réception. Dans la Skoda de Gaston vers Bourg-en-Bresse, elle écrit la dernière page de son journal.

    Featuring : Jeanne Lalochère - Gaston Gumowski - Éric Javot

  • Note de la Direction

    Animations du 14 juillet

    Annonce des festivités du 14 juillet.

  • Eine Woche schon - Déjà une semaine

    Ann-Kathrin révèle un peu plus de la raison qui l’a amenée à l’Auberge. Elle fuit Vienne où son mari l’a trompée. Depuis une semaine elle se promène dans les environs et évite toute interaction, jusqu’à ce que Natou s’assoie un soir à table avec elle pour lui raconter sa vie et Toni. Ann-Kathrin se surprend à avoir apprécié la conversation avec Natou.

  • Les chats ne font pas des chiens, ou un truc approchant

    Jeanne et Malia échangent à propos de leurs aînés. Où Jeanne en apprend plus sur le passé de son Papy Adrien et sur ses origines…

  • Prise de conscience

    Brigitte se sent plus légère et c’est une nouvelle qui mérite d’être consignée. 

  • Je suis un peu curieuse de nature

    Chloé arrive. Et elle est ronchonchon. Un peu comme d’hab.

  • Le jour d'aprés

     

    Au petit matin, June quitte l’auberge laissant Éric Javot seul. Encore sur son nuage il va prendre son petit déjeuner après lui avoir envoyer un SMS.

  • Châteaubriant est dans le Gers, Stains aussi

    Jeanne revient sur ce qu’elle a appris hier soir par Malia au sujet de son grand-père. Il est né en captivité pendant la guerre, à Châteaubriant et non dans le Gers comme son frère et elle le croyaient. Elle a aussi découvert par Malia qu’il vivait et militait au Parti communiste à Stains jusqu’en 1965.

  • Et si tout cela n'était qu'un jeu ?

    Lucien imagine que sa vie et celle de tous les autres n’est qu’un spectacle, orchestré par des marionnettistes invisibles.

    Avec : tout le personnel et tous les clients

  • Le voyant est allumé

    Sans nouvelle de Toni, Natou raconte son entrevue avec le voyant qui se trouve être son voisin de chambre.

  • Tout le monde s'en fout, y a du bonheur.

    Où Chloé découvre que le café est bon.

  • Chère Maman

    Une bien étrange missive de Claude à madame sa mère, où il prétend être là où il n’est pas, manifestement pour pouvoir, à l’occasion des vacances, mener sa vie comme il l’entend.

  • Les moutons du pré à côté aboient en me voyant passer

    Un rêve fou de Malia, qui suivra peut-être les cours prodigués par p.Vergnes à la rentrée

  • Le réveil du prince pas charmant aux bois dormant

    P. Vergnes a retrouvé chère Amie alors qu’il était de passage à l’université. Le lendemain, il lui explique les pensées revenant sans cesse.

  • Inquiétant Carnasson

    Philippe s’est rendu à la tourbière du Carnasson, toute proche. Il en revient fasciné par le site, la flore, mais troublé car des faits étranges se sont produits pendant sa visite.

  • Somptueuse rencontre

    Quand des nuits d’insomnie amènent parfois à pouvoir observer de belles images.

    Featuring : Lucien Durand, renardeaux.

  • Dans la brume ...

    Julia s’installe, a oublié de changer sa fréquence radio pour le réveil, il a fallu la matinée pour s’en remettre

  • Bienvenue nulle part

    Virginie arrive épuisée et s’applique à ne rencontrer personne, même si elle croise Gaston, Jeanne, Julia et Philippe.

  • Droit au but !

    Il est six heures du matin. Paul Dindon mêle ses pensées parisiennes à la brume du lac. On gratte à sa porte. C’est Natou qui vient chercher des réponses à ses questions.

  • Découverte d'une cabale

    Pressée par sa sœur Claire-Adélaïde, Irène-Aimée se décide à lui écrire et lui raconte ses récentes découvertes : leur arrière-grand-père a été victime d’une cabale.

  • Je vais essayer de venir

    Pour Jojoff et sa femme Julie, le 14 juillet est une date spéciale. Il lui écrit pour lui dire qu’il n’a pas oublié leurs autres 14 juillet (et le prouve en les lui racontant) et qu’il va essayer de venir la retrouver pour le week-end.

  • Étourdi

    Au retour d’une promenade, Claude couche sur le papier une méditation sur le temps passé en forme de libre poème

  • Le voyage

    En route pour Lyon, Brigitte commente la jolie promenade qu’ils ont faite la veille avec Natacha, et Gérard fait une révélation. 

  • La montagne, ça vous gagne

    Natou part en randonnée avec Brigitte et Gérard. Elle découvre la marche en montagne, et prend un peu confiance en elle au passage. De retour dans sa chambre elle découvre Toni.

  • Nostalgie

    Éric Javot essaye de faire le point après le départ de June. il est à la recherche de l’inspiration pour écrire son prochain film. Il va méditer un peu sur la plage.

  • Tout le monde ici a sa part d'ombre

    Virginie raconte quel hasard l’a menée ici et s’interroge sur les blessures cachées des autres.

  • Les familles Lavernhe et Morand

    Claire-Adélaïde, la sœur d’Irène-Aimée, a demandé à sa grande sœur des tableaux généalogiques de la famille pour mieux comprendre la tragédie familiale.

  • Et voilà : Malia est une vamp !

    Malia et Adèle évoquent le bal du 14 juillet. Malia apprend à réaliser une manucure de fée des bois.

  • Chut …

    Julia rencontre Virginie. Fascinée par la Forêt elle décide de s’y aventurer ce Week-End

  • Cauchemar de tourbe

    Depuis qu’il s’est rendu à la tourbière du Carnasson, où il est persuadé d’avoir vu la lumière du jour clignoter et d’avoir entendu un bruit de succion dans la vase, Philippe est fiévreux, sujet à des cauchemars. Il raconte un épisode de paralysie du sommeil vécu la nuit dernière. Il pense désormais que quelque chose ou quelqu’un lui donne rendez-vous dans une seconde tourbière, plus forestière et plus éloignée, qu’il a repérée sur la carte. La perspective de ce rendez-vous le terrifie, mais impossible de se dérober, ou les cauchemars continueront.

  • Mise en abyme

    P. Vergnes en ce dernier vendredi de son séjour revient sur son séjour, entre souvenirs d’autrefois et ce qu’il vient de vivre.

  • Virtutem, mente, coronat

    Joseph est très content : sa femme l’a rejoint pour le week-end du 14 juillet. Ça lui permet de répondre à peu près poliment au chef du personnel de Paris qui veut qu’il remplisse un tableau de bord quotidien de suivi d’activité.

  • Je suis une Peau-Rouge. Jamais je ne marcherai en file indienne

    C’est une histoire d’enfance et l’enfance parfois n’est pas un conte de fées. On peut sans doute toujours apprendre à aimer. Mais, pour Anna, ce ne sera pas sans peur ni sans férocité.

  • Pas exactement de tout repos

    Premier jour de travail à l’Auberge

  • Toni, le retour .

    Natou raconte ce que le retour de Toni lui a fait et leurs échanges lors de leurs retrouvailles.

  • Des fois, on se demande !

    On en apprend un peu plus sur la rencontre des deux parents d’Henri ; il va par ailleurs à Pollox peut-être acheter une auto.

  • Éloge de la paresse...

    Où Éric Javot prend conscience que ne rien faire, cela peut être agréable…

     

  • Jonctions

    Gaston s’est offert une semaine entre parenthèses. Le temps de recoller quelques morceaux de sa vie, de ses vies. L’essentiel étant maintenant fait, il est temps de reprendre son petit bonhomme de chemin. Et de regarder vers l’horizon.

  • Cela fait un bail que j’ai pas vu Paname

    Paris manque à Malia, qui reste une Parigote. Ses deux phasmes sont différemment motivés pour un retour au bercail.

  • Les Adrets

    Virginie et Natou s’invitent à la traite aux Adrets.

  • C’est ma Mère, ou la vôtre …

    Julia va dans la Forêt et fait des projets

  • Une promesse

    Lisa a retrouvé son carnet d’écriture et lui raconte sa semaine : sa promenade autour du lac, qui lui a permis de faire le plein d’idées pour son roman, l’incident au restaurant lundi. Elle passe son temps à penser à l’univers qu’elle veut écrire, mais après avoir accumulé des notes elle ne parvient pas encore à commencer à écrire. Elle finit sur une promesse qu’elle fait à son carnet.

  • Saute-moi au cou

    Même pour l’apprenti taxi qu’est Gaston, quelques courses restent plus mémorables que d’autres.

  • Chère Amie

    P. Vergnes revient sur son séjour à l’auberge pour son dernier billet, en indiquant ce que cela lui a apporté, aussi bien personnellement que concernant sa relation avec Chère Amie.

  • Gabriel détective

    Jeanne revient sur sa conversation avec Malia au sujet de son grand-père. Son frère Gabriel mène l’enquête.

  • Nature, nature...

    Natou raconte sa visite à la ferme avec Virginie et Antoine le fermier, sa découverte des vaches, des veaux etc. Puis sa rencontre avec Malia, qu’elle prend pour une fée.

  • Révélation

    De retour de sa visite de suivi médicale mensuelle, Brigitte semble régénérée et porteuse d’une nouvelle incroyable.

  • La routine

    Lucien s’installe dans la routine à l’approche de la fin de ce premier mois à l’auberge. Il se pose toutefois de plus en plus de questions.

  • Où l'on coupe les têtes royales - Wo mann Königliche köpft

    Où Ann-Kathrin fait la connaissance d’Akikazi et de l’Ikigai, tout en se posant des questions sur la nécessité des fêtes nationales.

  • Perfect blues

    À la poursuite de souvenirs d’enfant, Éric Javot est déçu par la retraite aux flambeaux version 2.0. De toute façon il a le blues ce soir, heureusement que Natou, sans le savoir, avec l’aide du feu d’artifice , le fait sourire un peu…

  • Préparatifs

    Julia se prépare à visiter “le Petit Peuple” dans la Forêt

  • La porte est close

    Philippe retourne au Carnasson pour comprendre ce qui se joue entre lui et cet endroit. Il garde la tête froide, mais quelque chose lui échappe. Le Carnasson garde son mystère et la clé est ailleurs. Philippe a aussi remarqué le manège de Julia Ricci dans la forêt, et ça ne lui semble pas très sérieux.

  • Balade en veille de fête

    Où Akikazi observe les feux et les gens.

    Featuring : renardeaux, Natou, Ann-Kathrin von Aalders

  • Tout le restant m'indiffère, j'ai rendez-vous avec vous

    Anna aurait peut-être aimé aller danser en ce 14 juillet… Elle aurait aimé avoir un rendez-vous. Et c’est le Snurk qui est arrivé. Il va lui conseiller de croire au mystère qui nourrit les rêves et lui offrir un précieux petit caillou, un talisman et une promesse de légèreté dans sa vie.

  • Allez Loulette

    Qui a bien pu inventer les fêtes nationales ? Et les bals qui les accompagnent ? Qu’on l’amène à Gaston, il lui réserve des plumes et du goudron.

  • Au bal masqué

    Paul Dindon conduit Malia jusqu’à Pollox où se tiennent la kermesse puis le bal du 14 juillet. La route est mouvementée et la soirée riche en découvertes.

  • Vous avez dit Fiona ?

    Où l’on découvre le périple de Colin en route depuis sa Bretagne d’adoption vers l’auberge, en empruntant une partie du parcours de Fiona Kolbinger, à vélo, bien entendu…

  • Elle en ignorait la symbolique populaire : L'argent ne reste pas

    Malia et Paul Dindon, partis au bal du 14 juillet, font une embardée sans gravité. La fête bat son plein et Malia pense reconnaître en Paul Dindon quelqu’un connu autrefois. Une vieille image lui revient en tête.

  • Le premier amour (est toujours le dernier)

    Clémence se cherche, et finit par se trouver : elle va reprendre ses études pour devenir animatrice socioculturelle. Malheureusement, ses démêlés  avec son employeur/dictateur l’obligent à quitter l’auberge bien avant la fin prévue pour son séjour.

  • Une invitation

    Gaston a invité Jeanne et Adèle à dîner vendredi soir, avec Henri, Lucien et Anna Fox. Jeanne hésite (mais hésite-t-elle vraiment ?)

  • Merci pour les photos

    Joseph raconte le bal du 14 juillet, où il a dansé avec Natou (ce qui a contrarié Toni) ; ils ont prévu d’aller faire un tour de vélo. Il a aussi parlé à sa femme de sa mission.

  • Ô vil âge sans prétention

    Éric Javot est dans son train pour Paris. Il se remémore la journée du 14. À la kermesse, il a gagné 3 mètre de saucisses et deux bouteilles de mauvais vin qu’il a laissé sans lui laisser le choix  à Lucien. Paul Dindon à révéler au gens qui il était en lui portant un toast. Il se remémore une scène de bal de son enfance, un baiser peut-être…

  • Baléti !

    Natou raconte les fêtes de Pollox et parle de sa relation avec Toni qui se dégrade peu à peu.

  • La poisse salariale

    Quelques petits tracas matériels lors des premières journées de travail, le bonheur d’y être, mais la fatigue aussi qui fait écrire un peu n’importe quoi.

  • Plus pro que moi tu meurs

    Joseph a parlé de sa mission à sa femme, qui lui a donné de très bons conseils pour la mener à bien. Il raconte ça à son ancien collègue Didier et envoie un mail à sa direction parisienne.

  • Le jour du 14 juillet

    Au bout d’un mois à l’auberge, Irène-Aimée ne connaît pas beaucoup de pensionnaires de l’auberge. Elle décide de descendre aux festivités du 14 juillet à Pollox pour changer les choses.

  • Le bal musette - Französischer Volkstanz

    Ann-Kathrin fait plus ample connaissance de Akikazi en se lâchant un peu sur sa vie et partage avec Marie-Ange ses considérations culturelles sur le bal musette et la France.

  • Mais est-ce là résumer la vie d’un seul homme ?

    Où Jeanne apprend de Malia le secret de Papi

  • Confidences croisées

    Où Aki fait plus ample connaissance avec AK.

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders, renardeaux.

  • Larguez les amarres!

    Arrivée de Diane. Elle fête de se retrouver seule pour la première fois par une cuite au champagne

  • Apprentis animaux sociaux

    La logistique ? C’est tout bon. La communication ? Ah. Là, ça se corse un peu pour Gaston. Même lorsqu’il s’agit d’une simple invitation à un repas champêtre entre amis.

  • Barouf dans la chambre 4

    Natou raconte sa dispute avec Toni, l’intervention du “voyant” qui a fait diversion et la visite de Anne-Catherine. A la fin tout redevient calme.

  • Introspections

    Philippe fait le point sur sa quête. Il n’a pas envie de passer pour un malade ni un drogué, et se demande comment mener sa recherche d’êtres surnaturels avec rigueur, quitte à ne rien trouver.

  • L'inconnu et la biche effarouchée

    Où Paul Dindon découche puis apprend par Sylviane, son amie et patronne, que le bar qui l’emploie est en passe d’être vendu. Sa conversation est interrompue par la dispute dans la chambre d’à côté.

  • Du grabuge chez Natou

    Joseph raconte à sa femme les événements de la nuit : la dispute chez Natou et Toni d’abord, l’intervention de Paul Dindon et l’astuce de Lucien. Puis Paul, Lucien et lui se sont retrouvés autour d’un verre dans la cuisine de l’auberge où il a passé une excellente soirée. Mais ça l’a crevé cette petite nuit.

  • Jusqu’à l’eau vinaigrée constellée de graines de moutarde et d’oignons blancs translucides

    Malia rentre à Paris et remet Paul Dindon.

  • Grabuge sur le pont

    Crise de culpabilité. Diane n’st pas intervenue lors des événements de la nuit chez Natou.

  • Arrivée frrrracassante

    Alexeï Dolgoroukov, Jean-Claude Mercier de son vrai nom, est homme de chambre d’un vieillard russe persuadé de descendre des Romanov. Tyrannisé par son fantasque patron, il débarque à l’auberge où il découvre que pour le mois à venir, il va partager la chambre de “Monsieur le Comte”

  • Finesse, sagesse ? - Weisheit ist überschätzt

    Ann-Kathrin passe une bonne soirée avec Akikazi et se fait un peu de souci pour Natou qui s’est enguirlandée avec son Toni.

  • Littératures

    A peine arrivé à l’hôtel, Alexeï doit trouver comment tirer le meilleur parti de son installation sur un lit de camp, dans la chambre du Comte Romanov. Il doit également dénicher au fin fond du Jura une édition Pléiade de “Machenka” (le compte ne tolérant que les auteurs russes non bolchevik). Heureusement, Henri est plein de ressources.

  • Je me suis laissée vivre

    Virginie profite du calme de l’auberge, de la campagne et de la ferme.

  • Est-ce qu'il existe l'amour qui va vite très vite et qui dure toujours ?

    Anna court les bois en compagnie des renardeaux. Qu’est-ce que l’amour ?

  • Le paradis peut attendre

    Ce n’est que le récit d’un repas entre amis, un instant simple de bonne humeur partagée que Gaston avait presque oublié. TL;DR : C’était bien.

  • Balade au bord du lac

    Où Akikazi finit par dépasser ses limites.

    Featuring : Natou, Ann-Kathrin von Aalders.

  • Je veux mille soirées semblables, comme un feu dans la cheminée

    Jeanne a passé une excellente soirée vendredi soir chez Gaston. Elle y a fait plus ample connaissance avec la sœur de Gaston et sa compagne et rencontré un ami de Gaston, Marco, qui aime restaurer les vieilles voitures et s’intéresse à son combi (et plus si affinités ?). Elle était aussi enchantée de voir Lulu, Henri et Anna sans avoir à endosser son rôle de patronne.

  • Décale les platanes

    Paul Dindon fait un mauvais rêve loufoque et annonce à Jeanne Lalochère les raisons de son départ anticipé. Il reçoit un SMS de l’inconnu du bal du 14 juillet à Pollox.

  • Mélange des genres

    Henri arrive en retard — qui a dit comme d’habitude ? — au dîner organisé par Gaston chez lui, avec Lucien, Jeanne et Adèle, Anna Fox, Marco, Charlie et Léo en guest stars. Du solide, du liquide, et des anguilles sous les rochers…

  • Danse improbable - Der unerwartete Tanz

    Ann-Kathrin et Akikazi se trouvent et se découvrent, couple improbable.

  • Complications

    Brigitte dévoile quel est cet enfant qui va naître et continue de se débattre pour sortir de la prison de sa tête malgré la beauté du Jura qu’elle arpente chaque jour. 

  • Proie ? Ou prédateur ?

    Après des soirées épiques, gueule de bois ou pas, certains atterrissages peuvent s’avérer délicats. Allez. Un sac en papier, et on respire, Gaston. Tout va bien se passer…

  • Jamais de rrrrrouge !

    Monsieur le Comte récupère du voyage et commence à dévoiler son plein potentiel d’enquiquineur majeur.

  • Paris sera toujours Paris

    Eric Javot raconte sa viré à Paris pour une émission de Michel Drucker en hommage à Michel Piccoli. Il en profite pour retrouver Élisa/June qui est en colère suite à la parution de photo dénudé d’elle.

  • Introspection moyennement fructueuse

    Où Akizaki s’interroge sur l’attraction des corps.

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders, Alexeï Dolgoroukov et le Comte Vladimir Nikolaïevitch Romanov.

  • Prendre la route, prendre la plume

    Lisa profite de sa dernière après-midi avant son départ pour tenter d’écrire. Elle a bien du mal, jusqu’à ce qu’un petit merle lui souffle ses premières phrases.

  • Les montagnes, les sapins, bon…

    Où Colin parle de sa Bretagne (d’adoption), et de Lucie qui doit le rejoindre très prochainement…

  • Rythme de croisière - calme plat

    Diane découvre les petits plaisirs du repos

  • Toni

    Natou se réconcilie avec Toni. Ils ont une discussions sur les gens. Natou fait naturellement confiance et Toni est naturellement méfiant.

  • Roule ma poule !

    Fin de séjour à l’auberge pour Paul Dindon qui prend la route pour Paris. Ses pensées défilent avec le paysage. Il pense à Natou, à Jeanne qui lui a fait une étonnante proposition, il pense au bel inconnu aux yeux chocolat qu’il laisse derrière lui.

  • Nuit mouvementée

    Où Ann-Kathrin rencontre enfin les petits renardeaux.

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders, renardeaux.

  • Arrivée dans le Jura

    Jeanne vient d’arriver après son voyage depuis Chateau Renault. Les lieux lui plaisent, mais c’est dépaysant pour une vieille dame qui n’a presque jamais pris de vacances, d’être ainsi servie. Pieuse, elle s’inquiète de la possibilité d’aller à la messe dimanche prochain.

  • Igor hagard

    Joseph raconte à Didier sa journée à l’imprimerie (j’avance bien dans mon planning de pas avancer) et la potacherie qu’il a réservée au Russe blanc, patron d’Alexeï, dont la peur du rouge l’a beaucoup énervé samedi soir.

  • Note de la Direction

    Note aux clients

    Lucien a raconté l’incident de vendredi soir dans la chambre de Natou et la balade en petite tenue du comte. On a vu traîner aussi un(e) client(e) au troisième étage. Elle fait une note pour rappeler à tous quelques règles.

  • La chevauchée sympathique

    Éric Javot rencontre Ann-Kathrin Von Aalders avec qui il prend une collation. Elle a le désir de faire un tour sur sa moto et  prend des courses à Pollox en excuse. Éric l’accompagne volontiers.

  • Le chant cacophonique des sirènes

    Dialogues intérieurs de Diane. On comprend qu’elle aspire à plus de liberté qu’elle n’en a dans sa vie de famille

  • Comme à la fête de l'Huma

    Le Comte Romanov a provoqué la colère de Joseph Midaloff, qui profite d’un repas suivant pour lui river sans clou. C’était sans compter le naturel dramatique du vieux slave.

  • Des chevaux entre les cuisses - Reiten auf zwei Rädern

    Ann-Kathrin et Akikazi continuent de se découvrir. Ann-Kathrin rencontre Éric Javot pour un thé et lui demande de l’emmener faire un tour en moto. Ils se baladent et s’arrêtent a Pollox pour une heure avant de revenir.

  • Adèle

    Irène-Aimée a averti sa famille qu’Eric Javot séjournait à l’auberge. De son côté, Adèle n’a pas oublié la promesse de la jeune femme, et se plonge avec elle dans les albums de famille.

  • Briser menu

    Jeanne est fatiguée et tendue. La découverte de l’état de la chambre 4 est la goutte qui fait déborder le vase. Elle profite de la venue de Toni au petit déjeuner pour lui régler (la façade professionnelle et l’in petto rageux) son compte. Ou le lui calculer plutôt.

  • Inspections

    Philippe passe le plus clair de son temps loin de l’auberge. Il a collecté les légendes locales auprès des vieux du coin et visite tous les lieux qui s’y rapportent. Il s’y produit parfois des phénomènes étranges. Il revient longuement sur sa visite à une clairière qu’il a été amené à visiter sans l’avoir décidé lui-même, où il a fait une inquiétante rencontre.

  • A la croisée des chemins

    Hugo Loup, après avoir trouvé un carnet dans sa chambre, décide d’y écrire, expliquant sa venue dans cette auberge du Jura, à un moment décisif de sa vie.

  • Paradoxal

    Certaines siestes reposent moins que d’autres. C’en est parfois effrayant.

  • Repos forcé

    Dans ce premier e-mail à une certaine Pascale, Antoinette explique les raisons de son arrivée à l’auberge et livre ses premières impressions sur l’établissement et ses résidents.

  • Chante rossignol chante, toi qui a le coeur gai

    Quelqu’un qui s’en va.

  • Angoisse de départ

    Virginie essaie d’identifier la source de son malaise

  • Vie de famille

    Après un passage à vide, Lucien se sent de mieux en mieux à l’auberge, qu’il voit comme une grande maison familiale.

    Avec : Anna Fox, Gaston, Henri, Jeanne Lalochère, Adèle, Lou et Charlie, Ann-Kathrin von Aalders, Akikazi Takenaka, Alexeï Dolgoroukov et le Comte Romanov, Paul Dindon, Éric Javot, Janette la cuisinière, et les renards et renardeaux

  • A bicycletteueueu

    Natou raconte sa sortie vélo avec Joseph. Elle repense à son père. Ils vont boire un verre au village. Ils échangent sur leur vie.

  • L'herbier du Jura - Das Herbarium

    Ann-Kathrin trouve un rythme de croisière dans sa relation avec Akikazi et se réjouit de leurs conversations. Elle rencontre Brigitte avec qui elle échange.sur les fleurs, les plantes et la vie en général.

  • Faut dire qu'elle y mettait du cœur

    Joseph raconte à Julie la balade à vélo avec Natou et leur conversation / confidences sur leur enfance, le regard des autres et leurs préjugés. Il fait part à sa femme du sentiment quasi paternel qu’il a pour la jeune fille.

  • Se poser ici et maintenant

    Hugo Loup après un bon dîner et un sommeil réparateur, se réveille en pleine forme. Après son rituel matinal, Hugo reprend l’écriture dans son carnet. Reprendre contact avec la nature lui permet de calmer son agacement suite à ses questionnements, son bilan. Ce sera avec un dialogue musical avec un pic vert.

  • L'oiseau fait son lit

    Jeanne profite en journée de sa famille et notamment sa petite fille, en villégiature à proximité. Elle a repéré Diane, personnage solitaire qui l’intrigue, et Hugo, au physique inhabituel.

  • Des nouvelles du large

    Diane écrit une lettre à ses filles et une à son mari pour lui donner rdv pour un tête à tête le lundi suivant

  • Garder la tête froide !

    Où Akikazi a l’impression de virer mono maniaque…

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders.

  • Gaston en mission

    Gaston, envoyé au nom de Lucien, Henri, Charlie et Léo, vient s’inquiéter de l’état de fatigue et de tension de Jeanne. Il l’informe que tous vont lui donner un coup de main le temps qu’elle trouve à embaucher de l’aide.

  • Pyrrhus, je crois. Un truc au sujet de Pyrrhus.

    Un jour avec, un jour sans. Surtout sans.

  • Images d'Epinal

    Le Comte, comme beaucoup de personnes âgées, dort à des horaires bizarres. Ajoutons à ça qu’il n’est pas technophile et qu’il n’y voit pas grand chose… C’est le drrrrrame ! Après avoir perturbé la nuit de ses voisins, il rencontre Adèle et Irène-Aimée qui pensent l’avoir reconnu sur des photos d’autrefois.

  • On devrait toujours avoir une paire de sages sous la main

    Dénouement de la supposée double vie du Papi de Jeanne. Il semble que la cliente qui avait relaté ces faits avait construit sa propre version mêlant des éléments réels et d’autres réadaptés. C’est ce que découvre Jeanne, en compagnie de Lucien et Henri.

  • Juste comme ça

    Brigitte se confie à Ann-Kathryn qui a admiré son herbier.

  • People Stars Magazine

    Après une nuit agité, Éric Javot s’aperçoit qu’il a été victime d’un paparazzi, et qu’il fait la une de People Stars Magazine en compagnie de  Ann-Kathrin ! Il prévient cette dernière, que cela amuse plutôt.

  • Allo, Cédric ?

    Où Akikazi commence à se demander s’il ne va pas prolonger son séjour à l’Auberge.

  • Épilogue : Il fera longtemps beau demain

    Anna sait à présent qu’elle est amoureuse. De la vie. Et d’un nouvel amour.

  • Cette fois...

    Philippe se rend à la tourbière du Bourdis. Il pense y voir l’homme qui le persécute et tombe dans la tourbe en tentant de s’en approcher. Il s’en sort sans savoir comment, rentre à l’auberge couvert de boue et dans état de nerfs épouvantable, demande un cognac complètement au radar et s’enferme dans sa chambre, sous les regards inquiets des personnes présentes. C’est la deuxième fois en peu de temps qu’il pense être attaqué. Des traces de tourbe sur sa carte, la façon dont il s’est retrouvé sur terrain ferme, demeurent inexplicables.

  • Golem

    Je me souviens vaguement d’un type qui passait son temps à courir. Pour lui, la vie, c’était comme une boîte de chocolats. La mienne, elle ressemble un peu trop à un parcours de montagnes russes. Ça fait bizarre avec des origines polonaises. Ça fait étrange aussi sans sacs vomitoires.

  • Business Plan

    L’auberge vaut-elle 666 euros ?

  • In cauda piscis

    Où il n’est question ni de queue ni de poisson

  • Réminiscences inattendues

    Antoinette donne des nouvelles à ses enfants. Elle poursuit sa correspondance (et se réconcilie) avec une personne de son passé, évoquant un conflit d’il y a 50 ans. Elle lui raconte son dîner de ce soir avec Diane, sa voisine de chambre tourmentée.

  • "Une histoire familiale urgente"

    Où l’on apprend que Colin est en vacances à l’auberge grâce à sa rencontre fortuite avec Erwan Robergeot, et que Lucie ne viendra finalement pas le rejoindre, à son grand désarroi (pour ne pas dire plus).

  • Un petit coup de bleu

    Petit aperçu des chambres, d’éléments de leur contenu et de l’état physique après le travail

  • Passagers à bord!

    Diner entre Diane et Antoinette

  • Re : Prolongation de mission / Ouf !

    Joseph écrit à sa direction et à Didier. Sa fin de mission approche, il en fait le bilan et décline la proposition de la prolonger (avec un gros bobard). Il a prévu de revenir mais en vraies vacances, avec sa femme Julie à partir du 15 août.

  • Note de la Direction

    Aux résidents et fournisseurs

    Une note informe les résidents et fournisseurs de l’accident de Denis Carolo et que Jeanne prendra le relais.

  • Telle est prise qui croyait prendre - Die Überraschung

    Ann-Kathrin est.mise zu courant par Eric Javot de leur idylle par presse interposée. Ann-Kathrin se confie a Akikazi sur les épisodes précédents de ses démêlés avec la presse à scandale. Anneliese la fille d’Ann-Kathrin débarque a l’auberge sans crier gare et…

  • L'auberge carrefour de vie

    Hugo reprend l’écriture dans son carnet, décrivant un peu les quelques personnes remarquées. Puis sa rencontre avec l’une des résidentes, dans la forêt pendant un de ses entrainement de tambour. Celle-ci est invitée à frapper sur l’okode avant d’échanger un peu. Hugo prend conscience de son besoin d’écrire, malgré tout.

  • Que d'animation !

    Jeanne a été bouleversé par la musique assourdissante en pleine nuit, à cause de M. le Comte. Ça l’a un peu fatigué, le rythme est soutenu pour une vieille dame de 85 ans qui découvre la vie dans une auberge et le principe du barbecue chez sa petite fille ! Mais à force de l’observer et conjecturer, un contact se noue avec “la dame solitaire” : Diane.

  • Le Taiko

    Dans la forêt, Virginie rencontre Hugo qui joue du Taiko. C’est l’occasion de se confier sur son surmenage.

  • Mé dites action

    Natou rencontre Éric Javot sur la plage du lac. Il essaye de lui apprendre à méditer, sans succès. Javot explique à Natou comment il invente des histoires et la fait parler d’elle et de Toni. Elle évoque l’enfance de Toni.

  • Vache zdorovié et gloire au Tsar et à sa bonne mémoire !

    Alexeï trouve le Comte un peu trop calme. Du genre de calme qui précède la tempête. Et il se pourrait bien qu’il ait raison. Entre toasts slavemment farceurs et fantômes de Nicolas 2, c’est une grande fin de semaine qui s’annonce.

  • Changement de cap

    Diane et Jeanne se rencontrent à l’heure du thé dans le patio. Jeanne propose à Jeanne de l’emmener à la messe le dimanche suivant, puisque celle-ci tient à s’y rendre. Elles proposent également à Brigitte qui passe par là à ce moment-là. Brigitte leur indique qu’Irène-Aimée va également à la messe. Diane décide de laisser un mot sous la porte de l’intéressée pour la convier.

    Programme du jour: réitérer mes exploits à vélo, déposer le petit mot pour Irène-Andrée, et décider si j’accompagne mes nouvelles copines à la messe. J’ai l’impression que le bon Dieu me fait des signes. Et j’aurais bien besoin d’un peu de soutien pour lundi.

  • L'aube naîtra de la brûlure des nuits rousses

    Il semblerait que les nuits blanches cèdent leur place à une nouvelle et troublante variation : les nuits rousses. Loin du sommeil, loin des bouteilles. Pour le pire comme pour le meilleur.

  • Zen restons zen du calme à la vie comme à la scène

    Éric Javot, rencontre Anneliese, la fille de Ann-Kathrin, ils discutent cinéma. Après, alors qu’il médite sur la plage, Natou vient le déranger. Au diner du soir, Éric apprend que Ann-Kathrin est en couple avec Akikazi Takenaka.

  • Je t'en ficherai, des rrrrevenants

    Philippe, qui essaie de se remettre de sa rencontre fantastique à la tourbière du Bourdis, se fait mettre le grappin dessus par le Comte, intrigué par son manège. L’option meurtre n’étant pas envisageable, il se décide à lui clouer le bec en simulant une transe au cours de laquelle le tsar, par sa bouche, rabat le caquet de son soi-disant descendant.

  • Fermer avant d'ouvrir

    Julia a rencontré le Petit Peuple, pour ça il a fallu qu’elle accepte son Destin

  • Il n'est pas un type - Er ist kein Typ

    Ann-Kathrin relate le début de sa conversation avec sa fille à propos d’Akikazi.

  • Une semaine mouvementée

    Entre la compagnie d’Adèle, qui n’est pas de tout repos, et le contenu des cartons de Lucille, Irène-Aimée a du mal à s’y retrouver et s’apaiser un peu. Et sa tante Lucille vient à l’auberge avec des éclaircissements sur le drame familial..

  • Demain de bon matin

    Julia se prépare à repartir

  • Elle a dit oui !

    Rebondissements et inquiétudes : un sombre journal people fait remonter des souvenirs pénibles pour Ann-Kathrin ; l’arrivée imprévue d’un nouveau personnage déstabilise Akikazi, au point qu’il remette en question son plan de prolonger son séjour ; un repas fort improbable selon les règles du gratin de la société ; mais au final, Ann-Kathrin répond oui à LA question !

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders, Hugo Loup, Éric Javot, Jeanne Lalochère.

  • We Are Family

    C’est qu’on ne les voit pas grandir, ces petites choses. C’est tellement surprenant lorsqu’on s’en rend enfin compte.

  • En vrac

    Texte en puzzle où Jeanne parle du départ de Denis, de deux de ses clients, de sa fatigue, de ses promenades, de ses discussions avec Henri et Gaston…

  • En route pour la montagne, mon vieux Milou

    Vernon Tardif, qui enchaîne les contrats hôteliers, débarque à l’auberge après que son plan pour la fin de l’été soit tombé à l’eau. Premières impressions (positives), il est prêt à se mettre à la tâche.

  • Coup de fil du soir

    Premier soir, premier coup de fil aux parents.

  • Question de liberté -Die Freiheitsfrage

    Ann-Kathrin raconte comment sa fille a bombardé Akikazi de questions, se réjouit qu’il puisse rester quelques jours de plus, et fait part de sa peur de la liberté,.donnée et consentie.

  • Natou à la ferme

    Natou se dispute un peu avec Toni au sujet du programme de ce dimanche. Puis elle va à la ferme et croise Virginie avec qui elle cause un moment de leurs histoires d’amour. Elle apprend que Virginie est séparée et qu’elles se posent beaucoup de question sur son avenir.

  • Atmosphères

    Où Colin apprend des choses peu amènes sur la famille de Lucie, fait quelques emplettes de productions locales, regrette de terminer (déjà) son séjour à l’auberge, et se remémore les 2 semaines passées ici.

  • De l'universalité du moi versatile

    Henri explique son absence d’ici pour cause d’un peu plus de boulot — c’est pas du transfert de masse, c’est du transfert de taf’ — et raconte par le menu les quelques jours passés et le programme des trois à venir…

  • Allo, Chérie ? Ça va couper...

    On parle, on parle, on ne voit pas l’heure passer et, forcément, tout s’emballe.

  • Une semaine

    Joseph écrit à sa femme. Il parle de la partie de pêche prévue avec Natou le lendemain matin (et son incompétence totale en la matière) et de la chambre qu’ils auront quand ils reviendront en août. Il parle aussi de Jeanne qui va aller se promener avec sa fille, des serveuses de renfort, d’Henri et Gaston introuvables, de la joueuse de tambour et du Russe qui l’a réveillé l’autre nuit.

  • Au ravito !

    Alexeï se rend compte avec effroi qu’il avait visé un peu juste pour les stocks de Nuit Tranquille. C’est-à-dire que pour garder le Comte sous contrôle relatif, il a peut-être un peu forcé sur les doses. Il demande donc de l’aide à la nouvelle gouvernante, Vernon Tardif. Ce dernier s’adjoint les services de Gaston et Henri pour une virée ravito mémorable.

  • Un homme à la montagne !

    Émile envisage, à court terme, son séjour dans le Jura sans son épouse, à plus long terme sa retraite qu’on le force à prendre dans un an.

  • Tout esprit profond a besoin d'un masque (F. Nietzsche)

    Côme arrive, morose, à l’auberge. Le voyage a été chaotique et il constate que l’auberge est pleine de clients. Lui qui espérait être au calme… Il est sur ses gardes. Sa volonté c’est l’effacement, la traçabilité zéro.

  • Chant, perles... et champs !

    Jeanne est enchantée de sa sortie à la messe, qui lui a permis de mieux connaitre Diane (et s’inquiéter encore plus pour son mariage), mais aussi Brigitte, qui lui a fait forte impression en chantant et en parlant de son métier.

  • L'effet Shrapnel

    Leurs parents s’étaient aimés d’un amour tendre et passionné, envers et contre tout (et tous) à l’époque, peu de temps avant la naissance de Gaston. Ils avaient pensé que ça pouvait expliquer son tempérament. Après quelques années d’une relation des plus stables, Charlotte était née. Non, vraiment, il devait bien y avoir une substance dangereuse dans le sang de leurs minots.

  • Cogito ergo sum

    Hugo pose par écrit une partie de ses réflexions du week-end, afin de pouvoir en parler à son meilleur ami qui arrive le lendemain.

  • Tu t'es bu quand t'as vu

    Éric Javot, déprimé, se bourre la gueule tout seul.

  • Ai-je eu raison ?

    Le couple Biraben arrive pendant que le comte russe vocalise sur le lac. Le petit basque et la grande noire : Esteban paranoïe un brin le racisme français, surtout depuis que l’un de ses fils, l’accusant de trahir la cause des racisés, ne lui parle plus.

  • Auberge buissonnière

    Hier, Jeanne a fait l’auberge buissonnière et a emmené sa fille pour une grande promenade en tête à tête dans la montagne. Elles ont dormi à Pollox, dans les chambres louées par leurs amis Madeline et Victor, au Café des Sapins.

  • Messe, Escale et Karaoké

    Diane relate sa sortie à la messe, son dialogue avec Jeanne dans lequel elle annonce qu’elle veut divorcer. puis elle rencontre son mari, en lieu et heure prévus. Elle lui annonce qu’elle ne le suivra pas dans son projet d’expatriation et lui annonce qu’elle veut divorcer, leur relation étant arrivée dans une impasse. De retour à l’auberge, Jeanne file faire un tour de vélo pour se défouler. Elle est globalement contente d’elle et a un plan en tête pour la suite. Au retour, elle tombe sur la scène du comte sur sa barque, avec les 4 hommes à la rescousse. Diane a de l’empathie pour le secrétaire du comte.

  • Lumière

    Onù l’on en apprend encore un petit peu plus sur le passé d’Antoinette et de Pascale ; Antoinette raconte ces derniers jours à l’auberge, son petit-déjeuner avec une pensionnaire et sa sortie au village.

  • Les gens sont incroyables (bis)

    Virginie évoque sa rupture et le fameux épisode du comte chanteur aquatique.

  • Note de la Direction

    Réception fermée demain après-midi

    Pas de personnel à la réception demain (mercredi) après-mdi.

  • Laisser lundi

    Le lundi, c’est connu, c’est nul. Celui-ci n’aura pas dérogé à la règle et il est temps de le boucler. Dieu que cette semaine va être longue !

  • Tractopelle à tarte

    Réveillé de bonne heure, Côme descend au village et goûte au plaisir d’un café accompagné d’une part de tarte au citron.

  • Opéra sur lac - Oper am See

    Ann-Kathrin assiste à la scène d’opéra au milieu du lac. Le comte russe invective Anneliese qui porte une robe rouge. Ann-Kathrin continue de se demander comment elle va aborder des sujets difficiles avec Akikazi.

  • Epicène

    Hugo ayant une journée à tuer puisque son ami n’arrive que le lendemain, relate dans son carnet les différentes rencontres avec des résidents de l’auberge.

  • Crossroads

    Le petit sentier de la vie n’est pas seulement semé d’embûches. Les choix sont autant de directions différentes, de chemins de traverse où il est facile de s’égarer. On peut alors s’entêter et s’enfoncer plus avant. Ou alors prendre le temps de revenir sur ses pas.

  • A la pêche au ...

    Natou va à la pêche avec Henri, Joseph et Adèle. Elle se révèle est une vraie pro devant les yeux ébahis de ses compagnons. ça lui rappelle son père, a qui elle parle dans sa tête.

  • Bien arrivés

    Esteban informe enfants et petits-enfants de son arrivée (fictive) à Dodoma.

  • bouteille à la mer

    Diane contacte 2 amis pour l’aider pour la suite, quand elle rentrera.

  • Respect à Natou !

    Joseph raconte à sa femme la partie de pêche de la veille (il a été impressionné par la maîtrise de Natou) et le retour chaotique de l’expédition vodka de l’avant-veille.

  • Passé, présent et avenir

    Émile revient brièvement sur ses premiers jours à l’auberge, et continue à s’interroger sur ce qu’il va faire dans les mois qui viennent.

  • Écrire sur les murs du silence

    S’il peut bien y avoir traumatisme, il faut commencer par se demander de quel côté de celui-ci l’affaire se passe véritablement. Ça paraît pourtant évident, non ?

  • Le brouillard s'est levé

    Virginie anticipe son départ proche et revient sur ce que ces vacances ont changé en elle: à nouveau, elle peut envisager l’avenir sereinement et regarder les gens qui l’entourent.

  • Pris au piège

    Philippe est terrorisé. Il s’estime pourchassé par l’homme qu’il a vu dans la tourbière du Bourdis, le jour où il y est tombé, et pense l’avoir identifié: un corps extrait de la tourbe en 1972.

  • L'ikigaï, où en suis-je ?

    Est-ce que les cinq piliers de l’ikigaï vont permettre à Akikazi de donner une nouvelle orientation à sa vie ?

  • De l'autre côté du miroir

    Côme croit comprendre pourquoi le nom “auberge des blogueurs” a été choisi. Il pense qu’il doit accepter d’aller davantage vers les autres clients de l’auberge afin de ne pas se faire remarquer. Il rencontre Natou et Adèle, tellement vives et pétillante, qui lui donnent définitivement envie de s’intégrer dans la vie de l’auberge.

  • Ton coeur s'ouvrira

    Brigitte se prépare au retour à la vie civile, envisage de retravailler et de créer sa propre activité dans la bijouterie. Elle récapitule aussi tous ceux qui l’ont accompagnée durant son séjour à l’auberge et aidée à désherber son jardin. 

  • Vous avez demandé les urgences ? Ne quittez pas…

    Les hôpitaux, ça ne sent pas bon. Et puis, on y mange mal. Alors autant ne pas trop y aller.

  • Heartbreak Ridge

    Le meilleur ami d’Hugo vient la voir. Les retrouvailles sont joyeuses jusqu’à une certaine conversation.

  • Roman d'été - Sommer Novella

    Akikazi et Ann-Kathrin ont une conversation sérieuse sur la fidélité et l’exclusivité.

  • Adèle

    Toni repart encore, Natou s’occupe d’adèle durant une après midi. Elles croisent un client à qui elles viennent en aide et finissent à la cuisine avec Janette à préparer des tartes.

  • La sérrrrrénade

    Le comte couve Alexeï qui a pris froid dans le lac. Il a eu le temps d’apprendre par Adèle que Jeanne Monfreau, sa voisine de chambre, lui tient rigueur de ses frasques musicales nocturnes.

  • Seconds souffles

    A l’occasion d’une promenade autour du lac, Antoinette en apprend bien plus sur Diane et sur la source de ces tourments. Elle cherche à la soutenir et lui offre son aide.

    Ses post-scriptums deviennent espiègles

  • Ivresse des cimes

    Vernon se plaît, à l’auberge. Il sent un lien fort dans l’équipe, et apprécie la sollicitude du Comte pour Alexeï. Mais n’oublions pas de culpabiliser Samir.

  • Les duettistes en Skoda

    Henri, Gaston et Jeanne se font refouler à l’hôpital et ne peuvent voir Denis. On leur apprend qu’il ne reviendra pas à l’Auberge cette saison, il doit se remettre d’un burn-out. Ils devront lui rapporter ses affaires. Henri est très déçu de ne pouvoir lui remettre son panier de victuailles alors ils décident de manger tout ça chez Henri après un détour à la librairie et chez le caviste.

  • Et la suite, on en fait quoi ?

    Où Ann-Kathrin et Akikazi osent enfin discuter de l’avenir… et un raton laveur !

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders.

  • Quand passent les licornes

    Éric javot, une fois remis de sa gueule de bois, est heureux après avoir revu Élisa/June pendant le week-end. il en fait des rêves étranges.

  • Crève-cœur

    Hugo reprend son récit, quand elle expose les raisons de son retour à la vie civile, et les réactions de Thomas.

  • Je te regarde dormir

    Esteban se souvient de sa rencontre avec Faustine, de cet amour qui emplit sa vie. Elle proustienne, lui lecteur de Ngũgĩ wa Thiong’o et spécialiste de littérature africaine anglophone. Tous deux travaillent à des traductions. Il s’interroge sur la paternité.

  • Mais qui est Charlie ?

    Les tribulations du début de semaine d’Henri et quelques détails sur ses relations avec la tribu Gumowski.

  • Qui de friand vin est ami, est de soi-même un grand ennemi

    Les ravages de l’alcool, voila une chose dont Jeanne est certaine, et le comportement de son voisin de chambre le lui prouve. Heureusement, elle a d’autres contacts bien plus satisfaisants avec d’autres pensionnaires qui lui font regretter de n’avoir plus l’âge d’aider.

  • Vent en poupe

    Discussion avec Antoinette autour du lac, dîner avec Jeanne et rencontre avec Alexeï où il est question de la conduite du Comte avec Jeanne.

  • (sans objet)

    Aujourd’hui était le dernier jour en mission de Jojoff et aussi son dernier jour d’activité professionnelle. Il a son bleu sur lui et le blues dans la tête.

  • Je l'ai eu... je l'ai eu ?

    En repartant de l’auberge, Philippe voit surgir au milieu de la route le fantôme qui le persécute et fonce à travers. Une victoire incertaine.

  • Il tape sur des bambous et c'est numéro un...

    Où Akikazi laisse sa joie d’un futur possible avec Ann-Kathrin s’exprimer via un tambour japonais.

    Featuring : Hugo Loup.

  • Dernier jour

    Elle fait ses adieux à Antoine, le fermier des Adrets, à qui elle présente Hugo Loup. Virginie regrette de ne pas avoir plus fait connaissance avec les autres clients et envisage son retour.

  • Le festin de Côme

    Côme découvre le restaurant et choisit une place stratégique pour mieux observer les convives. Ayant repéré unn couple qui semble s’être formé ici à l’auberge, il se rappelle que c’est dans un restaurant que tout a commencé avec Marie. Il observe également comment des clients aux personnalités pourtant très différentes se sonnt rapprochés. Il les envie d’avoir cette facilité à être sociables.

août 2020

  • Pas d'âge pourrrrr amourrrr

    Le Comte réveille Alexeï en pleine nuit pour lui faire part de ses observations sur leur (autre) voisine de chambre.

  • Un bref moment de paix

    Hugo raconte sa dernière journée à l’auberge. La routine qu’elle a établi, les quelques personnes qu’elle a croisées. Surtout ce moment partagé avec le mystérieux Japonais à l’accent traînant.

  • Départ

    … sur les chapeaux de roue!

  • A Sort Of Homecoming

    Il y a comme des airs d’un projet de vie commune entre la dernière génération Gumowski et la « petite » Zacchetti. La famille, dans le Jura, ça s’en va et ça revient. Ça vaut aussi pour certains résidents de l’auberge.

  • Je suis venue te dire que je reviens

    Là où June prend le train pour revenir à l’auberge. Elle a ressorti son carnet pour y consigner ce qu’elle a vécu le mois précédent. Dans la Skoda de Gaston, elle se demande quelle sera la réaction d’Éric Javot. Jeanne Lalochère l’accueille à la réception et lui remet la clé de la chambre 17.

    Featuring : Éric Javot - Gaston Gumowski - Jeanne Lalochère

  • Adieu Natou, je t'aimais bien.

    Toni squatte le blog de Natou pour lui dire Adieu.

  • Tout va bien

    Une partie de pétanque s’est déroulée entre Esteban Biraben, Jojoff, Natou, Éric Javot, Émile Le Floch et Antoinette Lalande. Dans les gradins : Faustine, June, Adèle et Diane. Guest star : Henri.

  • Les histoires d'amours finissent... ou pas...

    Éric Javot est plongé dans les lettres d’amours entre Albert Camus et Maria Casares, quand sur le balcon d’à coté apparait June, le retours…

  • Enfin

    Arrivée de Charlotte Naudet au chômage avec sa femme Marianne en télétravail et leur fils de 3 semaines Côme car ras le bol des voisins de la chaleur parisienne et des grands parents Elles ont fait du covoiturage avec Miranda Sotto depuis Reims

  • Seul, mais pas trop

    Émile rencontre quelques autres résidents autour d’une partie de pétanque animée et dont le score final ne sera jamais connu.

  • Et dans un an ? - Wenn ein Jahr vorbei ist

    Ann-Kathrin se demande comment parler à ses enfants de sa relation avec Akikazi, raconte comment elle et lui ont décidé de se revoir après la fin de leur séjour à l’auberge. Elle rencontre Natou à qui elle demande pardon d’avoir douté d’elle en ce qui concerne Toni et Natou lui demande si elle est bien avec Akikazi.

  • Des rousses et des loups

    Le Petit Poucet semait des cailloux. Gaston, lui, les collectionne. Sans même bien s’en rendre compte. Celui qu’il garde précieusement dans l’une de ses poches, désormais. Mais d’autres, moins évidents, en forme de livres ou de souvenirs souvent, en forme d’interrogations parfois. Ou juste des noms qui font mouche.

  • Déjà une semaine

    Esteban raconte sa semaine et la partie de pétanque de la veille qui lui a permis de faire connaissance avec quelques clients. Il se réjouit de voir revivre Faustine, reposée, souriante, pipelette.

  • Les fuyards hôteliers

    Jeanne évoque le départ de Toni. Au cours de son expérience professionnelle elle a vu d’autres cas similaires.

  • The life is not a quiet river

    Où l’on assiste à une mémorable partie de pétanque avant un diner en amoureux entre June et Éric Javot. Le matin, les deux amants sont réveillés par un cri glaçant le sang venant de la chambre de Natou. 

  • La croisière s'amuse... et va à la messe

    Bref récit de la pétanque vue du banc, messe, et promesse d’un essai de vélo électrique avec Jeanne M

  • L'angoisse du départ

    Où le retour annoncé à la vie normale angoisse passablement Akikazi.

    Featuring : Hugo Loup, Ann-Kathrin von Aalders.

  • Fière

    Après le départ de Toni, Natou se met en mode survit guerrière.

  • Le dernier jour - Der letzte Tag

    Ann-Kathrin est un peu angoissée alors que le dernier jour s’écoule. Peur de retourner vers son quotidien, peur de ce que sa relation avec Akikazi va devenir.

  • Alone Again (Naturally)

    Côme poursuit son séjour à l’auberge seul, volontairement à lécart. Les souvenirs qui remontent lui mettent en tête la chanson de Gilbert O’Sullivan : Alone again (Naturally) Il se promène en forêt et découvre la retraite de la jeune fille au tambour de la chambre 13… Quand il rentre à l’auberge il évite une partie de pétanque entre les clients, prend une douche et repense à certain job d’étudiant à Londres. La colère de la petite marseillaise qui apprend qu’elle a été abandonnée par son Toni le plonge dans un profond malaise quand il fait le parallèle avec sa propre vie.

  • Une auberge Espagnole

    L’auberge continue de rappeler des souvenirs à Jeanne, et ses échanges avec Diane se poursuivent : elle se sent de plus en plus proche d’elle et, après le choc de l’annonce du divorce, la comprends petit à petit. Elle constate aussi combien les interactions sont fortes entre pensionnaires, et en est un peu surprise. Surtout, elle a pris rendez vous pour un essai de vélo électrique, qui la met dans tous ses états…

  • Comédie & Drame

    Là où June raconte ses retrouvailles avec Javot. Il l’entraine assister à un tournoi de pétanque. La journée se déroule à merveille, June est sur son petit nuage. Elle en tombe tard dans la nuit, réveillée en sursaut par les cris de Natou.

    Featuring : Éric Javot – Natacha, dite Natou13 - Henri Bonnaventure - Esteban Biraben - Diane Clément - Adèle - Joseph Midaloff - Emile le Floch - Antoinette Lalande - Jeanne Monfreau - Côme de la Caterie - Jeanne Lalochère

  • Un échange de mails

    Un échange de mails entre le fils aîné et le père : les enfants s’organisent sans les parents Biraben ; Esteban continue à mentir sans qu’on sache bien si son aveu « l’Afrique me manque » est aussi un mensonge.

  • Pitchounette

    Dernier mail de Jojoff à sa femme avant de rentrer à Stains. Il lui raconte ce qui est arrivé à Natou et comment il a essayé de l’aider, son inquiétude pour elle et qu’il l’a “confiée” à Javot et June (et va essayer aussi d’en parler à Henri).

  • Les vacances commencent bien, dites.

    Margaux arrive de mauvais poil parce que Jérôme, son géniteur, a tout prévu de travers pour leurs premières vacances communes.

  • À mi chemin

    Arrivé au milieu de la saison, Lucien est débordé et fait un bilan pour préparer l’après, quand il n’aura plus jamais besoin de travailler.

  • Fin du premier chapitre - Ende des ersten Kapitel

    Ann-Kathrin et Akikazi quittent l’hôtel ensemble, après avoir pris un petit-déjeuner avec June East et Éric Javot.

  • Demande

    Natou raconte le premier diné en public depuis le départ définitif de Toni et sa demande à Jeanne L, le lendemain matin pour se faire embaucher comme serveuse. Elle attend le verdict.

  • It's a magical world, ol' buddy... let's go exploring!

    Sur le chemin du retour, Akikazi se remémore les dernières heures passées à l’Auberge en compagnie d’Ann-Kathrin, et se réjouit qu’elle vienne bientôt le rejoindre chez lui.

    Featuring : Ann-Kathrin von Aalders, Natou, Éric Javot, June East.

  • Chemin faisant

    Où l’on fait connaissance avec Amarok, Yahto et Nokomis. Nokomis est presque arrivée à l’auberge.

  • Second coup de fil

  • Maillot jaune

    Avec l’aide de Diane, Jeanne se lance à l’assaut d’un vélo électrique. D’embardées en coups de sonnettes, elle achève sa course sur le pieds d’Emile Le Floch. Mais quelle expérience !

  • C'est le jour 1, celui qu'on retient

    Delphine Cantin est une trentenaire qui a choisi l’auberge pour deux raisons  : être près de Pollox, où se tient un séminaire de généalogie dont elle attend beaucoup, et retrouver Denis, le directeur adjoint, qu’elle connaît bien. Malheureusement, Denis a dû quitter l’auberge à la suite de son accident de voiture. Delphine se demande un peu ce qu’elle fait là, alors que son mari Olivier est au salon aéronautique de Dubaï et leur fils Dylan en colo à Portivechju.

  • La première lame coupe le poil, la seconde t'égorge ...

    Émile est la victime de diverses aggressions, bien involontaires, d’autres résidents.

  • Janus bifrons ou "la prudence"

    Côme évoque comment sa relation avec sa femme Marie a évolué… Il est tiré de ses rêveries par des cris et observe depuis son balcon les manœuvres d’une mamie téméraire sur un vélo électrique. Il est mécontent d’avoir été dérangé par le bruit.

  • Fraichement arrivé

    Un nouvel hôte, un peu à cran. manque de s’engueuler avec Nokomis Desfontaine pour une histoire de place de parking Se régale du dîner. Commence à écrire sur le carnet. A observé les convives, sur lesquels il projette sans doute ses propres (petits) démons.

  • Trois coups

    Là où l’enfance de June remonte à la surface. Charmée par sa rencontre avec Ann-Kathrin et Akikazi, elle ne se doute pas que le destin est parfois taquin…

    Featuring : Éric Javot - Ann-Kathrin von Aalders, Gräfin von Ersterbach - Akikazi Takenaka - Irène-Aimée de Lavernhe

  • Et la vie continue

    Jour après jour, les habitudes du trio Gumowski/Zacchetti s’installent et se renforcent, laissant présager une belle cohabitation pour l’avenir, même si chacun sait qu’elle sera peut-être houleuse parfois. Mais n’est-ce pas cela, au fond, que « la vie » ?

  • Clandestine

    Où l’on apprend que Nokomis a emmené avec elle un passager clandestin qui veille sur elle, qu’elle sait chanter avec les sirènes et converser avec la nuit.

  • Une visite inattendue

    Ariane Danchin a reçu la visite impromptue de sa sœur, elles ont partagé du bon temps et il faut bien le dire, le travail d’Ariane est passé pour un temps au second plan.

  • Contre vents et marées

    Diane coach de vélo électrique de Jeanne M, dîner avec Antoinette, JeanneM et le couple Biraben.

  • Le camion a dit oui

    Où l’embauche de Natacha dite Natou se décide entre membres de la “tribu” Gamowski et ses pièces rapportées.

  • Brrrribes éducation à slavitude pourrrrr Adèle

    Adèle vient à la rencontre du Comte, un peu perplexe face aux réactions des clients vis-à-vis de lui, alors qu’elle le trouve plutôt sympathique. S’ensuit un moment de transmission joyeuse sur les superstitions russes. Attention, tendresse possible.

  • Nouvelle tempête

    Diane fait une rencontre au Café des Sapins

  • Retour d'Hugo plus rapide que prévu

    Hugo reprend l’écriture dans son carnet. Elle y relate le mail de l’auberge au sujet d’une chambre libre, de sa rencontre avec Gaston, de la cabane au fond des bois dont il lui a parlé. Elle y rapporte son retour à l’auberge et les changements au sein de celle-ci.

  • Un travail !

    Natou est toute contente d’être embauché par Jeanne L pour le service midi et soir. Elle va se baigner dans le lac, malgré le froid pour refaire ce qu’elle faisait avec son père : crier au milieu de l’eau.

  • Faire diversion

    Alexeï et le Comte font connaissance avec une nouvelle arrivée, Miranda Sotto. Bien que l’ascenseur ait été capricieux ces derniers jours, Alexeï laisse les deux têtes blanches s’y engouffrer et dévale les escaliers pour les retrouver en bas.

  • Ce n'est qu'un au revoir

    Irène-Aimée quitte l’auberge pour quelques semaines, avant d’y revenir fin août.

  • Merci Josie.

  • 666 mon cul

    L’accident de Denis n’est pas spécialement pour arranger les affaires de Jeanne à l’auberge, même s’il n’était plus aussi efficace ces derniers temps. Au moment de rassembler les affaires de ce dernier, c’est une mauvaise surprise sous la forme d’une feuille Excel qui attend Jeanne. Pour l’occasion, Gaston doit « subir » ses amis, les plus anciens comme les plus récents. Mais on ne va surtout pas le plaindre…

  • Branle-bas de combat

    Dialogues de Diane avec son futur ex-mari Pierre et avec son ami un peu pressant Xavier

  • Sans chemise, sans pantalon

    Éric se retrouve dans le couloir de l’Auberge presque nu, vêtu de son seul boxer. Jeanne Monfreau et Hugo sortent de leur chambre à ce moment là, s’ensuit un “sketch” d’Éric pour se sortir de cette situation.

  • Comme un élastique qui te claque entre les doigts

    Côme revient sur sa manie de truffer ses interventions de citations. Il rencontre Isabelle une jeune fille plus intéressée par la slackline que par la préparation de son concours. Leur rencontre tourne mal, Côme se met en colère après qu’Isabelle se soit moquée de lui.

  • Outrage et rébellion

    Les tentatives de rapprochement entre Margaux et son géniteur sont mises à mal par le travail de celui-ci. Margaux va piquer une crise humide dans le lac et tombe malade.

  • Un appel dans la nuit

    Un appel à trois heures du matin sort Émile de son juste sommeil.

  • La solitude du menteur de fond

    EB revient sur quelques événements marquants de la semaine. Il souligne l’empathie qui règne à l’auberge. Le mensonge l’empêche de raconter à ses enfants ou à ses amis autant ses journées dans le Jura que celles fictives qu’il passerait à Dodoma. Projet : visiter une fruitière.

  • Au mur

    La découverte des fichiers de Denis a plongé Jeanne dans la tourmente.

  • Terre en vue

    Où on évoque l’après…

  • Turn-over

    Un trio, une nuit interrompue, une autre pas commencée, quelques mots, beaucoup de tracas et de questions et pas de réponses !

  • Sur les chemins noirs

    Au creux de son carnet, dans cet endroit bien secret, Hugo pose ses réflexions sur les hommes, les femmes, elle et ces messieurs, nu ou presque dans le couloir pour l’un, attentionné pour l’autre, qu’elle croise à l’auberge.

  • L’Aigle Noir I

    Là où la vision d’un aigle fait remonter à la surface de douloureux souvenirs. Javot s’exhibe, Jeanne et Henri frappent à la porte de la chambre : si le ridicule ne tue pas, il peut embellir le quotidien.

    Featuring : Éric Javot - Natacha, dite Natou 13 - Jeanne Lalochère - Henri Bonnaventure

  • Les innocents

    Jeanne tombe nez à nez avec Eric Javot à demi nu, et juge l’affaire inconvenante, en tout cas assez pour discrètement en toucher mot à Jeanne Lalochère. Elle petit-déjeune aussi avec Diane, dont la gentillesse et l’histoire l’ont remuées et qui lui manque déjà.

  • Note de la Direction

    Initiation au tir à l'arc

    Initiation au tir à l’arc mardi 11 août de 9 heures à 12 heures à Pollox.

  • Première lettre à ma chère petite-fille Anna

  • Les gouvernantes ne sont pas des nounous

    Réparation d’ascenseur, mise en place de Natou et une petite surprise à l’accueil.

  • There and back again

    Émile découvre à ses dépends que les miracles de la logistique moderne peuvent créer des problèmes inattendus.

  • L'important, c'est la ... chute

    Roch fait la connaissance de Rose. Cette rencontre est, pour lui, violente. Il s’en sortira et trouvera les mots pour se raconter. Très longuement. Le lecteur apprendra aussi qu’il est magnétiseur.

  • Retour sur le plancher des vaches

    clap de fin

  • Coucou Josie!

  • retour sur le plancher des vaches - après la chute

    parce que j’ai des scrupules…

  • La vie est une comédie

    Ce matin en faisant notre petite promenade au bord du lac, le Comte et AlexeÏ aperçoivent la jeune comédienne, June East, et son amant Eric Javot, le réalisateur qui a fait les frais de la presse à scandale il y a quelques jours.

    Le Comte, cabotin comme il l’est, n’a évidemment pas perdu cette occasion en or de leur fondre dessus pour un grand numéro.

  • Et si on faisait du ski ?

    Lucien a une idée lumineuse pour assurer l’avenir économique de l’auberge, et l’on voit ainsi qu’il n’est pas si bête.

  • La Mafia Russe

    Livia Agostini arrive de Corse. Gianni, son fils, lui a ordonné de prendre le maquis dans la Jura suite à une plume de corbeau clouée à sa porte par la famille Fortini. Elle vit très mal cet exil. À peine installée, elle soupçonne la Mafia Russe d’être à ses trousses.

  • On ne rigole pas avec la bouffe

    Le chat de Nokomis échappe à sa maitresse en profitant de la porte ouverte de la chambre de Côme. La gendarmerie passe à l’auberge à la recherche d’un certain Rémi Acceteo, ce qui inquiète Côme. Enfin, lors du repas du soir, Côme s’en prend à Natacha,devenue serveuse. Cet incident jette un froid…

  • Faut que j'te raconte

  • Jour 1

    Natou raconte son premier jour en tant que serveuse, ses joies et ses déboires causé par Côme de la Caterie.

  • Daemonius Meridianus

    Une douce soirée d’été, une fin de journée au ralenti, bercée par la voix suave de la trompette de Miles. Gaston commence à décortiquer les estimations de Denis sur la rentabilité de l’auberge et profite de la présence des siamoises pour refaire le plein de vie. Trop plein, peut-être, même ? Et si la réponse à cette question se nommait Hugo ?

  • Des pleins et des déliés et beaucoup d'imprévus aussi

    Hugo compare la plume sur le papier, les pleins et les déliés avec ses sentiments et émotions. Elle évoque sa journée, entre sa matinée chargée et son après-midi tranquille. A son retour, une mystérieuse enveloppe l’attend.

  • Le Gang Javot

    Là où June fait part de sa rencontre avec un comte et son homme de compagnie, et l’usage qu’elle fait de leur conversation pour taquiner son… compagnon.

    Featuring : Éric Javot - Alexeï Dolgoroukov

  • Faux-semblants

    Delphine se rend au séminaire à Pollox mais est très déçue que la conférence sur “Les Canadiens en forêt domaniale de Joux, 1917-1918” soit annulée. Ce contretemps lui permet cependant de rencontrer Faustine et Esteban Biraben avec lesquels elle lie connaissance et déjeune à l’auberge. Delphine cherche aussi à avoir des nouvelles de son ami Denis Carolo, le directeur-adjoint qui a eu un accident de voiture et appelle sa femme Constance, qui reste évasive. Le soir, elle croit reconnaître une de ses connaissances au restaurant de l’auberge, ce qui l’étonne beaucoup.

  • Lettre à Gabriel

    Jeanne écrit à son frère. C’est bientôt l’anniversaire d’Adèle, elles viendront le voir à Paris. Jeanne parle de l’équipe, en particulier le recrutement de Natacha et sa perception de Lucien.

  • Promenons-nous dans les bois, ...

    Il est parfois étrange de tout remettre en ordre, lorsqu’on recommence à dormir. Pire encore lorsqu’on recommence à vire, n’en doutons pas.

  • Inspire expire...

    Sur la plage, Éric tente de méditer, mais les pensées et les souvenir s’accroche à son esprit au lieu de filer. En fin de journée une mystérieuse personne demande à le voir…

  • Feuille de hêtre et de papier

    Avec une certaine nostalgie, Jeanne repense à ses 3 semaines à l’auberge et aux gens croisés et aux situations vévues. Elle se fait du soucis pour son voyage retour, repense à sa maison et son quotidien qui l’attend.

  • Conversation hot

    Il fait chaud.

  • Le cadeau de Naya

    Où l’on comprend que Naya envoie des rêves à Nokomis. Nokomis voit Amarok et Yahto dans leur appartement du dix-neuvième. Amarok lui laisse un message. Naya lui fait un cadeau.

  • Je voulais parler à Jeanne (la patronne) du carnet et puis finalement je lui ai parlé d'un drapeau et je ne sais pas si j'ai bien fait

    Ariane confie le carnet de Vincent Mem à Livia Agostini qui a proposé de s’en occuper. Mais comme elle avait demandé à voir Jeanne Lalochère, c’est finalement du drapeau corse cloué au mur de la chambre qu’elle lui aura parlé. Tout en ne sachant pas, dans l’un comme l’autre cas, si elle a bien fait.

  • De la brume matinale à l'éclaircie de fin d'après-midi

    Après une mauvaise nuit, très courte et agitée, Hugo passe la journée dans une sorte de langueur. Un colis de sa sœur et ses surprises, une brève rencontre à midi, un bain dans le lac ponctuent la journée. Jusqu’à la réponse à sa principale question de la nuit. Et tout s’illumine.

  • Les gosses, c'est compliqué, surtout s'ils sont pas prévus

    Ji Hyuk, 14 ans, fille d’Émile, a débarqué de sa Corée natale, sans passeport ni avertissement. Émile ne comprend toujours pas comment elle a fait le voyage, mais il a des questions plus urgentes à résoudre.

  • Les dimanches de ma vie

    Comme si les dimanches n’étaient pas déjà assez chargés comme ça pour Jeanne, il a fallu qu’un client vienne lui demander d’être complice de l’hébergement d’une jeune sans-papiers. Nous voilà bien !

  • Ah, la ferme !

    Natou découvre le petit prince et l’homosexualité de Charlie et Léo.

  • Des rencontres

    Quand Esteban s’enferre, Faustine a l’art de sauver les conversations en parlant de la famille royale d’Angleterre. Vernis rose pâle, généalogie, racisme et fromages de vache contre fromages de brebis : la vie dans le Jura reste chaude.

  • Laisse moi t'aimer

    Côme croise une cliente qui ressemble à une caricature de veuve corse. Puis il va marcher dans la forêt où il tombe sur Hugo qui lui pose une question piège : Pourquoi vous ne voulez pas qu’on vous aime ?

  • La Mafia des Auteurs Dépressifs

    Les premières rencontres de Livia ne sont pas pour la rassurer. Elle s’imagine maintenant que les Fortini complotent pour la pousser au suicide.

  • Acte manqué

    Cette semaine a été propice à la réflexion, stimulée par une discussion avec Hugo. Sur le départ, Antoinette fait ses aux revoirs à Diane et écrit deux derniers mails à Pascale et ses enfants.

  • Dans la ligne de mire

    Gaston n’a jamais été militaire. On pourrait même dire qu’il est un fervent pacifiste. Avec Hugo, c’est peut-être courir un gros risque. L’instinct n’est peut-être pas le meilleur conseiller qu’on puisse souhaiter. Avancer à découvert, se mettre en position de ne plus pouvoir reculer, voilà qui est bien inconscient…

  • A boire et à manger

    Roch décrit un peu les autres clients et surtout ce que le Jura peut proposer gastronomiquement parlant.

  • Pirouette

    Hugo est incapable de raconter certains évènements de la journée.

  • C'est ma tournée

    Éric va se saouler avec Lucien et lui raconte qu’il est peut-être papa…

  • Now I shout it from the highest hills

    Once I had a secret love / That lived within the heart of me / All too soon my secret love / Became impatient to be free

  • Un vortex ou un trou noir ?

    La jeune maman est dans un vortex allaitement et a du mal à émerger.

  • Le choc des accents

    Le Comte a assisté à la scène faite par Côme de la Caterie à Natou au restaurant. Or, il aime bien Natou et il est très embêté pour elle. Il cherche depuis vendredi des idées pour lui offrir la belle scène qu’elle aurait sans doute aimé faire.

  • La Visite des Muses

    Là où June interprète la distance qui s’est installée entre elle et Éric comme une crise d’inspiration de l’artiste. Elle s’endort seule et se réveille en pleine nuit pour constater qu’il n’est plus dans la chambre.

    Featuring : Éric Javot - Natacha, dite Natou13

  • Go West

    Jacky est tout joyeux de préparer son départ, bien qu’il se pose quelques questions à propos de la convention cosplay à laquelle il est invité. Il en néglige Priscilla qui tombe malade et l’oblige à retarder son voyage et le fera arriver à l’auberge le lendemain matin.

  • Regard vert, regard bleu, regard noir.

    Où l’on découvre la famille de Nokomis et le secret du cadeau de Naya.

  • Une situation impossible

    Esteban se rend compte qu’il est condamné à mentir pour longtemps après son retour de veacances.

  • Soley ké lévé

    Margaux a pris des couleurs, le pouls de l’auberge et son courage à deux mains pour parler à Natou d’une situation potentiellement embarrassante.

  • L’Aigle Noir II

    Là où June se remémore le drame de son enfance et en explique les conséquences sur sa personnalité.

  • Boomerang

    Heureusement que tous les lundis ne se suivent pas. La vie serait un enfer. Mais aussi loin qu’on puisse jeter un lundi, il finira toujours par vous revenir en pleine face.

  • Good Vibrations

    Dans sa tête résonne le bruit du métier à tisser tandis qu’Hugo enchevêtre les évènements du dimanche. Attente. Patience. Elle aime ce qui rend les surprises plus belles. Toutes les surprises. Même les involontaires.

  • Enfin arrivé

    Où Jacky Jenssens arrive enfin à bon port et se fait déjà remarquer avec Priscilla …

  • Studieux

    La routine des Biraben. Ce qui leur tient à cœur, c’est leur travail.

  • Ni fleurs ni couronnes

    Avis de décès.

  • Grrrand secrrret

    Natou raconte sa rencontre avec Margaux qui lui apprend que la lettre de ruptuere de toni est devenu viral, puis sa reocntre avec Le conte russe. Elle est très joyeuse

  • Note de la Direction

    Stationnement à l'auberge

    La direction interdit désormais la circulation et le parking aux abords immédiats de l’auberge.

  • Sous les étoiles exactement

    Où Natou et Nokomis découvrent des choses bien étranges dans une clairière au fond des bois. Où Nokomis retrouve Yahto.

  • Faux-semblants

    Côme a bien conscience que son attitude lui a mis une bonne partie des clients de l’auberge à dos.
    Il a décidé d’aller en ville pour prendre des nouvelles de sa maman.
    Il retourne vers l’auberge mais passe la nuit à la belle étoile en pensant à ce fils qu’il ne connait pas. Mardi midi il mange au restaurant de l’auberge et en partant laisse un petit bouquet sur la table. Il rentre à sa chambre, malade, le ventre “en vrac”.

  • Un baiser sans moustache est comme une soupe sans sel

    Vernon, surpris par Samir, le présente à Lulu après un baiser langoureux. Samir a vu clair dans le jeu de Vernon et a voulu le confronter à ses mensonges tout en passant un peu de temps avec lui. Après une soirée joyeuse, il garde un œil sur Natou, qui gère très bien son premier service. Samir repart le samedi. Et, reprenant le lundi son service, Vernon réalise la charge qui pèse sur Jeanne Lalochère le week-end et propose de se partager le samedi et dimanche avec Natou, qui prend le dimanche. Un petit mail à Samir, et au lit !

  • Comme une flèche

    Éric raconte à June sa rencontre avec son “peut être” fils, puis il va à la démonstration d’arc, où il fait sensation !

  • L'âme de fond

    Lorsqu’on chute, c’est souvent dû à un obstacle mal anticipé ou un faux pas. Est-ce moins douloureux lorsque c’est explicable ? Mais lorsque c’est le plancher de la raison qui s’effondre soudainement sous soi, tel un gouffre béant qui apparaît subitement et embarque tout, quelle peut être l’issue ?

  • Perfect Day

  • Les trous noirs

    Henri est inquiet pour Gaston. Et Jeanne aussi.

  • Il a dit Oui !

    Là où June apprend l’éventuelle paternité d’Éric. Après l’animation de tir à l’arc, il lui présente celui qui pourrait être son fils. Le soir, sous la douche, elle lui pose une question plutôt inattendue.

    Featuring : Éric Javot - Hugo Loup - Adèle - Hugo Gumowski - Paul Dindon

  • Le petit prince et Nokomis

    Natou raconte la suite de sa rencontre avec le petit prince qui n’est autre que Sébastien le fils de fermier. Ainsi qu’une étrange excursion nocturne dans la forêt avec Nolomis.

  • Le calme avant l'ouragan

    Après avoir clarifié la situation avec Mme Lalochère, Émile savoure quelques moments de tranquilité avec sa fille avant que son épouse n’arrive et ne découvre la situation.

  • Dix ans déjà, dix ans demain

    Jeanne se remémore les circonstances de la naissance de sa fille il y a dix ans et lance une invitation à quelqu’un pour le goûter d’anniversaire.

  • Le carnet

    Où Jacky découvre un petit carnet et ose y poser quelques mots choisis en pensant à une femme croisée le temps d’un feu follet … et recréé le jardin zen délicatement ruiné lors de son arrivée.

  • Mehr Lametta

    Roch trouve que, malgré les sapins, le Jura prend un peu des couleurs

  • Bien embêtée je suis

    un bébé qui dort des mamans qui sortent peu découverte d’un client nommé Côme

  • L'inconnue de la plage

    En attendant de poursuivre ses recherches généalogiques, Delphine nage dans le lac et pense à un épisode de son passé. Delphine croit reconnaître dans une cliente vêtue de noir “l’inconnue de la plage” qui a appelé les secours alors qu’elle avait failli se noyer sur une plage en Corse 20 ans plus tôt. Cette même nuit, c’est Denis Carolo qui l’avait sortie de l’eau. Depuis les deux sont amis, mais Delphine se fait du souci pour Denis. Elle avait choisi cette auberge pour passer un peu de temps avec lui, mais il n’est resté le directeur-adjoint que pendant quelques semaines. Un accident de la route l’a envoyé à l’hôpital et en cure de désintoxication.

  • La solution

    Faustine propose à Esteban d’aller réellement à Dodoma. Esteban est ravi.

  • Les lignes

  • La Mafia des Fantômes

    Le souvenir du chien mort des Fortini suffit à Livia pour qu’elle prenne peur en voyant un bus ravageur et une cliente blafarde.

  • Gig

    Un loup, une archère, du whisky, un fusil de chasse, une lettre toujours close, un parc au bord du Léman, un militaire et une blonde. Ce ne serait pas un peu le bordel, là ? Peut-être serait-il temps de recoller quelques morceaux, non ?

  • Et là sur le papier

    Ils étaient eux. Je n’étais rien. Un pintre. C’est ma réalité. Celle qui est revenue et que je prends en pleine poire.

  • Note de la Direction

    Bon anniversaire Adèle !

    Henri a posé une affichette sur le panneau d’informations pour souhaiter un bon anniversaire à Adèle. Il a également posé une guirlande en tissu multicolore au mur derrière la réception.

  • Un diablotin à ressorts

    Un anniversaire de 10 ans en rappelle un autre à Hugo qui décide de tourner la page d’une belle façon. Une rencontre inopinée avec un excentrique nouveau résident.

  • Note de la Direction

    Réception fermée cet après-midi

    Réception fermée cet après-midi (fête d’anniversaire d’Adèle).

  • La vie n'est pas un fleuve tranquille

    L’arrivée de Lenaig et sa rencontre avec Ji Hyuk ne se passent pas tout à fait comme Émile le redoutait. Mais pas bien mieux non plus.

  • La mauvaise réputation

    Côme évoque ses souvenirs, quand, enfant, on se moquait de son tour de taille. Ça a forgé son caractère, dans sa carrière professionnelle il est devenu “un tueur”. Côme a choisi d’offrir un livre à Adèle pour son anniversaire, là encore ses souvenirs d’enfance remontent, il fait le lien avec le présent.

  • Les petits Lulus

    Lucien a une idée de cadeau d’anniversaire pour Adèle, et ce sera un cadeau peu banal qui, il l’espère, ravira son cœur d’enfant.

  • Rendez-vous en père inconnu

    Où Javot rencontre son potentiel fils, mais n’en apprend pas grand chose.

  • L'ingrédient secret

    Quel est l’ingrédient secret de la recette du gâteau d’anniversaire ?

  • Seconde lettre à ma petite-fille Anna

  • Happy birthday to you, Adèle

    Pfiou c’est fatiguant une fête d’anniversaire, même quand c’est pas le sien. D’ailleurs Jeanne a les idées un peu brouillées, pas vous ?

  • Métamorphose

    Où l’on apprend pourquoi Nokomis est venue et ce qu’elle a appris.

  • Cupidon nippon

    Suivre la Voie de l’arc… Hugo n’avait jamais décrit ces huit étapes avant d’en avoir fait une démonstration lors de la journée d’initiation au tir à l’arc du syndicat d’initiative de Pollox.

  • Passage à l'acte

    Esteban a acheté les billets pour la Tanzanie. Il prévient ses enfants de la prolongation de leur absence

  • Dix ans

    Là où June assiste à l’anniversaire d’Adèle et observe cette curieuse assemblée. Dix ans, un laps de temps qui la questionne…

    Featuring : Adèle - Jeanne Lalochère - Éric Javot

  • La vie quoi ...

    Natou raconte son émotion avec le livre “le petit prince”, les clients, et l’anniversaire d’Adèle. Gaston les emmènera à bourg la semaine prochaine.

  • Chaque jour, tu pourras t’asseoir un peu plus près

    Intriguée par le tricot et la coiffure de Faustine, Ji Hyuk ose s’approcher pour questionner. Toutes les deux conviennent d’un rendez-vous pour faire des tresses à Ji Hyuk.

  • Ça y est, c'est le grand jour

    Où Jacky prépare son voyage pour une convention Cosplay de deux jours à Montreux et rate à nouveau son départ. Embête madame Lalochère et prête un fer à repasser à une presque inconnue. Pendant son trajet et peut-être en raison de son départ légèrement retardé, il croisera une inconnue bien silencieuse sortant comme un diable de sa boite d’une de ses malle à costume et avec son costume préféré.

  • Dénoyer le Gaston

    Lundi des patates, mardi des patates, mercredi des patates, jeudi la patate \o/

  • Dans la chaleur de la nuit

    Margaux a fait une rencontre à Genève et a du mal à penser à autre chose.

  • La fin des vacances...

    Au réveil, Alexeï découvre pourquoi sa nuit a été si calme.

  • La cérémonie

    Où Yahto et Nokomis retrouvent leur mère Kishi.

  • GRRRrrrand RRRrrrespect !

    Livia est très triste d’apprendre la mort du Comte Nicolaï Pétrovitch Romanov et tente d’apporter du réconfort à son homme de compagnie, Alexeï Dolgoroukov.

  • Ecrire à ses parents - Mentir à ses parents

    Écrire une lettre à ses parents peut paraître anodin, lorsqu’on est en vacances. Pour Hugo, difficile exercice qui l’amènera loin, jusqu’où ?

  • Fragmentation

    Récupérer sa trajectoire après une vrille aussi brutale qu’imprévue est un exercice délicat. Pour peu qu’une triste nouvelle s’incruste dans le processus, qu’une obsession s’installe, la pensée risque fort de se fragmenter.

  • Note de la Direction

    Marché artisanal nocturne

    Marché artisanal jeudi 20 août au soir à Pollox.

  • Requiem pour un comte

    Où June et Javot apprennent la mort du comte par Natou.

  • Retour à Paris

    Alexeï s’apprête à convoyer la DS du Comte à Paris. Dernières minutes à l’auberge.

  • Nocturne

    Côme pense à Alexei, désormais seul après la disparition du Comte. Il part s’isoler à la nuit tombée sur le bord du lac d’où il observe les lumières au travers des fenêtres de l’auberge. Tout étant progressivement devenu sombre il évoque ce qu’il perçoit de la personnalité de Nokomis et de Lucien, le veilleur de nuit.

  • SMS à Gabriel

    Merde, un client mort dans sa chambre hier. Le comte rigolo dont je te parlais. Les pompes funèbres viennent de repartir avec son homme de compagnie qui suit dans sa voiture. Adèle sanglote. Fais chier !

  • Ah ! Belle famille !

    Emilie est arrivée depuis quatre jours et tente d’oublier sa “belle-famille”/”belle” famille en partant randonner des journées entières. Après deux jours à ressasser, elle finit par lâcher prise, et à apprécier les paysages qui l’entourent ; elle devine une clientèle et un staff attachant, elle est peut-être là la “belle famille”…

  • Premier dégel

    Émile et Lenaig évoquent le futur de Ji Hyuk en la regardant funambuler.

  • La forêt de Lajoux

    Delphine s’interroge sur la lamentu de la mystérieuse Corse en hommage au Comte, trépassé à l’auberge la veille de son départ. Elle raconte sa journée à Polllox, elle a assisté à la Conférence du Dr Shamonda sur la 2ème Canadian Construction Company, le bataillon noir venu exécuter des travaux forestiers dans le Jura pendant la 1ère Guerre Mondiale. Delphine est persuadée que la famille de son mari cache un secret lié à un de ses soldats, peut-être est-il l’arrière-grand-père de son mari ?

  • - Apprivoise-moi ! - Je veux bien, mais je n'ai pas beaucoup de temps.

    Deuxième séance de tresses pour Ji Hyuk. Émile parle trop vite et apprend la vérité à Esteban abasourdi. Comme Lenaig est arrivée entretemps, celui-ci propose de dîner ensemble.

  • Mot de la fin

  • Déclarer sa flamme

    Là où June dit “Je t’aime” à Éric.

    Featuring : Éric Javot

  • R.I.P V.I.P

    Natou a le bourdon depuis la mort du comte.

  • Refroidis

    Margaux apprend la mort du comte et dégrise de son ivresse amoureuse.

  • Burp

    Faustine boit trop vite trop d’eau gazeuse.

  • Un projet

    Jeanne propose à Natacha de la former aux métiers de l’hôtellerie.

  • Départs

    Où Kishi demande à Nokomis de retrouver le père pour qu’il initie Yahto à sa vie d’adulte.

    Où l’on apprend son prochain départ et celui du comte.

  • Sans titre

    Joseph est de retour et commence à écrire dans le cahier offert par l’auberge, sur l’insistance de sa femme. Julie a de drôles d’idées !

  • Discussions du soir

    Émile, Lenaig, Ji Hyuk, Esteban et Faustine dînent ensemble. Émile lève un coin du voile sur l’arrivée de Ji Hyuk en France. Lenaig montre qu’elle est toujours en colère.

  • Le Jura, mais un peu tard…

    Hommage au comte avec deux taiseux et autant de bouteilles de vodka.

  • Far away

    Quoi de mieux pour revenir “dans le monde” qu’un restaurant en bonne compagnie ?

  • Retour d'un Jacky et plus encore

    Où Jacky revient d’un long voyage, se chamaille avec lui même et rentre à l’auberge au milieu de la nuit, le plus discrètement possible.

  • Ce soir Amsterdam

    Ce ne sera pas Dodoma mais Arusha, pas pour des vacances mais pour s’y établir. Enfin peut-être. Déjà y passer six mois ou un an, pour voir.

  • Habillée pour l'hiver

    Jojoff et Julie ont apporté un cadeau pour Natou afin de l’aider à survivre aux rudes hivers montagnards.

  • Un condamné à mort s'est échappé

    Un courrier attend Éric à la réception.

  • Celui qui reste

    La mort du Comte Romanov rappelle à Côme la disparition de son père. Toujours prudent quant à l’utilisation de son smartphone personnel, il utilise une tablette prêtée par la réception et constate que quelqu’un a consulté sa messagerie et ses comptes sans qu’il sache de qui il s’agit ni comment cela a été rendu possible…

  • Qu'on ne l'y reprendra plus

    Émile a gaffé lors du repas avec les Biraben. Il s’en frapperait presque la tête contre les murs.

  • Pop-corn

    And now? What?

  • Natou et Sébastien

    Natou retrouve Sébastien à la ferme, il parle du petit prince ensemble.

  • Chrysalide et papillon

    Hommage à Natou

  • Red Flags

    Là où June apprend le coup de cœur d’une amie pour un homme marié et le résultat du test de paternité d’Éric Javot. Des questions qu’elle ne s’était pas encore posées font leur apparition.

    Featuring : Éric Javot

  • Vole l’hirondelle

    On a ramené la tendresse autour de soi pour avoir chaud.

  • La Mafia des Cupidons

    Tout cet amour dans l’auberge risque bien de faire perdre la tête à cette pauvre Livia.

  • I'm a dancing man

    Où Jacky suit les conseils de sa p’tite sœur, se concentre sur lui même et sur PeerTube et … swing l’électro

  • Sucré ou salé ?

    Faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, mon petit Gaston.

  • Euroscope

    Natou raconte la virée à Bourg avec Gaston et Adèle. Puis le soir diné chez Gaston avec les siamoises, révélation par le journal que Toni a été arrêté, et qu’il est un des fils d’un mafiosi marseillais.

  • Jojoff ambianceur de vos soirées

    Joseph et sa femme ont proposé à Émile Le Floch et sa famille de diner ensemble, mais était-ce vraiment une bonne idée ?

  • Faut pas prendre les enfants du bon Dieu avant de les avoir

    Où Éric se confie à June sur ces interrogations concernant la paternité et ses sentiments vis à vis de June…

  • Sidney Eliott Jackson

    Le Dr Shamonda communique à Delphine le résultat de ses recherches : de 1917 à fin 1918, Augusta Cantin, la mère de Firmin a fréquenté un soldat noir canadien, mort accidentellement en forêt de Lajoux en novembre 1918. Augusta a ensuite fermé son café et est rentrée dans sa famille. Delphine est heureuse d’avoir la réponse à sa question, son séjour à l’auberge a été fructueux.

  • Madame Grolleix

    Où Nokomis apprend que sa mère a travaillé à l’élevage de chèvres.

  • Parler. Parler jusqu'au bout de la nuit…

    Côme s’essaye à la convivialité en abandonnant sa place au restaurant pour manger avec d’autres convives. Enfin, avec… A côté, plutôt !

  • Toxique

    Opération gestion de crise pour les Gumowski/Zacchetti. Après avoir essayé de gérer, tant bien que mal, le dernier coup que le sort avait réservé à Natou, il est temps pour Gaston de s’embarquer pendant quelque temps pour un court exil, hors de son Haut Jura natal.

  • Frères d'armes

    Il y a les accidents de la vie qui réunissent autour d’un lit d’hôpital des compagnons. Il y a des rires, des vannes, et parfois des confidences. Juste des frères d’armes.

  • Les emmerdes volent en escadrille

    Émile sera très content de retrouver le pont d’un bateau en pleine tempête. Ça sera moins difficile à gérer que les conséquences du dîner avec les Midaloff, auxquelles s’ajoutent l’article du Dauphiné Libéré sur la famille Manilla.

  • Quand la Lune n'est plus là pour veiller

    Où Jacky se retrouve seul avec lui même et son double et fait un rêve étrange ; ou quand sa déprime remplace la Lune même au fond d’une bouteille de whisky

  • Au matin

    Dialogue entre Jeanne et Adèle, qui se prépare pour un tour de moto avec Charlie. Des questions et des inquiétudes se glissent dans cet échange.

  • Parler. Parler jusqu'au bout de la nuit… Et rêver

    Roch fait preuve d’urbanité au dîner. Comme tout le monde, il constate que Natou est faite pour demeurer à l’auberge

  • Un Gars / Une Fille

    Là où June raconte dans son carnet quelques conversations avec Éric Javot, en mode Un Gars / Une Fille.

    Featuring : Éric Javot

  • La vie, la mort, le reste

    Est-il créature plus métaphysique qu’un⋅e enfant ?

  • Un homme, un carnet

    Où Arsène P.Brisette fait le point avec son nouvel ami, un simple carnet anonyme, qui vient de l’accueillir au sein de l’auberge. Des éléments de sa vie, de ses croyances, se mêlent avec une certaine touche mystico-fantastique. Cette première “conversation” sera-t-elle le début de quelquechose ?

  • Le roi du planning

    Jojoff a organisé un barbecue pour dimanche prochain. Julie et lui ont dîné mercredi soir au restaurant, à la table de convivialité ; il a remarqué que la patronne y dînait aussi.

  • De l'amitié à l'obsidienne

    Est-ce de l’amitié ? Qu’est-ce que l’amitié ? Rencontre avec une belle mystérieuse

  • La butte rouge

    Petit dialogue partagé sur le hamac, entre Adèle et Henri, à propos de la famille.

  • La vie des morts

    Delphine voudrait partager avec son mari et son fils sa joie d’avoir retrouvé leur aïeul Sidney, mais ils ne sont pas très passionnés par le sujet, l’un est sur le point de conclure le contrat du siècle et l’autre veut à tout prix racheter son Iphone perdu. Le soir, pour se changer les idées, elle se rend au marché artisanal de Pollox avec Rose Poisson et les deux femmes découvrent qu’elles travaillent dans la même branche, thanatopraxie pour Rose et monuments funéraires pour Delphine. Elles décident de se revoir après leur séjour à l’auberge.

  • Brumisateur naturel

    Premières notes dans un carnet dédié pour l’occasion, celle de faire un bilan devenu subitement nécessaire. Finalement, quoi de mieux pour garder la tête froide que le climat frais et humide d’une capitale nordique, véritable oasis de bien-être ?

  • Être une âme libérée tu sais c'est pas si facile

    Où l’on voit Kishi et le comte danser leur dernière danse terrestre et libérer leur âme, et ce n’est pas triste. Où l’on voit des âmes sur le chemin de leur guérison.

  • Le Grand Sommeil

    Margaux est tirée du lit par son géniteur inquiet.

  • Bas les pattes

    Altercation entre Côme et Eric Javot, June East et Roch Enjalbert à propos d’un simple livre… Vernon Tardiff réussit à calmer le jeu. Et Côme s’apitoie une fois de plus sur son sort et son mal-être…

  • Allo Tonton ? pourquoi tu tousse ?

    Conversation Téléphonique entre Richard et Bernard à propos de Pierre.

  • Ne la laisse pas tomber ...

    Où après avoir passé une partie de la journée du jeudi penché sur sa machine à coudre sa petite sœur l’interpelle le conduit au marché et lui présente la fée Nokomis. En rentrant, il est accompagné des siamoises …

  • Des questions sans réponses

    Natou se pose beaucoup de questions suite à l’arrestation de Toni et aussi sur Sébastien. Elle en parle avec Henri, Jojoff et sa femme Julie, Jeanne et June.

  • Re : Savoir retrouver le Nord

    Réponse brève au mail de Gaston

  • I Got You Babe

    On apprend que des analyses médicales étaient en cours pour Julie. Ouf elles reviennent avec de bonnes nouvelles. Tu m’étonnes que Jojoff avait pas l’air dans son assiette ces derniers jours.

  • Bliss

    Là où June met son cerveau en veille et décide de profiter…

  • La case 666

    Delphine quitte l’auberge. Un coup de fil de DenisCarolo la rassure sur la meilleure santé de son ami. Il lui demande de transmettre un message à la patronne : ” « Jeanne, oublie mon 666, mon tableau Excell. était devenu fou. »”

  • Trois petits tours ...

    Où Priscilla s’embellit et veille sur Adèle. Où Jacky donne un cours de danse aux siamoises et contemple les étoiles.

  • Combiné nordique

    Seul dans les rues d’une ville qu’on aime à découvrir et redécouvrir. Une balade lente pour apaiser la survenue de pensées trop paradoxales, de celles qui perturbent toute tentative de prise de recul. Un exil auto-imposé qui s’annonce plus long que prévu.

  • Les P'tits Papiers

    Margaux recontacte ses amies et raconte sa journée. Elle a beaucoup dessiné.

  • Y'a jamais person qui y répond

    Fais chier Gaston !

  • Le secret de Kishi

    Où Nokomis trouve enfin son père.

  • C'est une belle journée, chantait Mylène…

    Côme aime son lit, ce cocon protecteur, alors qu’il redoute tant le regard des autres… Il a décidé de passer une bonne journée. Il observe les convives descendus prendre leur petit déjeuner. Quand il remonte à sa chambre il choisit d’écouter “Les jours de joie” pour colorer sa journée.

  • Temps d'apprendre

    Les rouages sensibles de la machinerie fonctionnent désormais à plein régime, venant remettre en question un équilibre bien précaire et difficilement maintenu. Diviser pour conquérir : marcher et parler avec Einar, pour les choses cérébrales et sociales ; correspondre avec Hugo, pour retrouver son chemin dans la jungle des sens et de l’intimité partagée.

  • Ah mes amis, quel jour de fête !

    Jojoff raconte le barbecue avec, par ordre d’entrée en scène : Henri, Vernon, Julie, Éric, June, Natou et Adèle. Perfect day, Ginette !

  • Côme décide de se faire entendre

    Bébé Côme a décidé de ne pas dormir et a pleuré une partie de la nuit Ses mamans sont epuisées , confuses de l’ agitation produite et du dérangement des autres clients Elles sont présentes au petit déjeuner avec un bébé dormant évidemment après sa nuit agitée

  • Crêpes et chantilly

    Une lettre au général, une chambre conforme, une serveuse affable, un petit animal, il y a du beau monde dans cette auberge.

  • Comme un dimanche

    Javot assiste au bbq organisé par Josoff et discute gros sel

  • Conversation téléphonique : attention ça va coupler !

    Où Arsène et Célestine abordent des sujets de géographie, d’aménagement du territoire, d’argent, de rang social, de sexualité torride et de gastronomie… mais jamais frontalement…

  • Le récit de Baptiste

    Où Baptiste, le père de Nokomis et de Yahto, raconte une histoire d’amour.

  • Deux hommes, deux ambiances

    Là où June passe ses nerfs sur un client odieux de l’auberge avant de rejoindre le barbecue dominical organisé par Jojoff.

    Featuring : Éric Javot - Côme de la Caterie - Joseph Midaloff & Guests…

  • ce n'est qu'un au-revoir paraît-il

    Roch quitte sa chambre avec légèreté et rapidement. Mais il en oublie son carnet “souvenir de l’auberge”

  • Les grands esprits

    Jojoff et Julie vont proposer à leurs voisines Charlotte Naudet et sa femme, de garder bébé Côme mercredi pour qu’elles puissent souffler un peu.

  • Dans toute mare aux canards se camoufle un cygne noir

    Il est temps d’entamer le bouclage et de préparer le retour dans le Jura. Et, si possible, le retour à une vie normale et pleine, également. Si le ciel n’est pas totalement dégagé, les turbulences devraient toutefois être limitées.

  • Le 5e élément

    Où Henri use des quatre éléments avec brio !

  • Déambulations mentales

    L’ascension d’un crêt pour jouer de l’okedo, une prise de conscience, des réponses à des mails, deux mails reçus surprenant pour l’un, doux pour l’autre, une décision très “Je prends les commandes”… la vie quoi !

  • Comment qualifier cet échange ?

    Où le père prend des nouvelles du fils qui fait feu de tout bois, Après avoir cassé du Saint-Genix sur le dos de ses femmes, M.Brisette fait étalage de ses vis et se lance dans l’épistémologie (ou l’épigraphie ?) après une trouvaille. Et s’interroge sur la présence du massif de Pollox sur les cartes IGN… Bref, je bâcle un résumé car, sous la contrainte, il ne mérite pas que je le qualifie! Si vous voyez à quoi je fais allusion…

  • La côte de bœuf vaut bien la Côte d’Azur

    Qui gagner le combat de titans opposant le professionnalisme de Vernon et le pique-nique de Jojoff ?

  • Dessinez, c'est gagné !

    Margaux raconte mollement ses deux derniers jours.

  • Nouvelle ère ...

    Julia re-prend ses marques!

  • L'ennui

    Natou s’ennuie, discute avec Javot, Come, et Julie (femme de Jospeh) au cours de ces discussions, elle prend conscience qu’elle a très envie d’aller à la ferme voir Sébastien, mais elle n’ose pas.

  • Privilégier une intégration progressive

    Une arrivée tardive, dimanche soir. Une journée de lundi consacrée à reconnaître les différents parcours routiers. Ne reste plus qu’à commencer de consigner tout cela.

  • Il faut tout un village

    Jeanne confirme à son frère qu’Adèle et elle arriveront bien demain à Paris. Elle apprend qu’elle ne sait pas tout sur sa fille.

  • Un clerc obscur

    Une jeune femme en détresse (ou pas), un rendez-vous déplacé, un clerc qui bafouille. Bien contrariant tout ça.

  • Attendre, Attendre…

    Côme évoque la “rencontre” avec June-Elisa, rencontre où - dans le non-dit - June se veut menaçante. Puis il va en ville téléphoner à sa Maman, mais il tombe sur le répondeur…

  • Embarquement imminent

    Partir pour mieux revenir ? Toujours est-il qu’il est désormais plus que temps pour Gaston de retrouver son Jura, tout ce qu’il y a laissé, et… Hugo.

  • Les renards d'Adèle

    Lucien accompagne Adèle pour sa première observation des renards. Il ne regarde pas les renards bien longtemps.

  • Dessine-moi un prince

    Là où June comprend les raisons qui poussent un client à être odieux. Elle part ensuite avec Natou à la ferme : Sa copine lui a demandé d’évaluer son “Petit Prince”.

    Featuring : Côme de la Caterie - Natacha, dite Natou13

  • Ça commence pas fort, ces vacances

    Nicolas vient d’arriver à l’auberge et se plaint de la faible connexion wifi qui va probablement l’empêcher de récupérer son skin Fortnite.

  • J'ai été pénétré par un rêve plein d'étrangeté

    Où (un journal) Arsène travaille sur son projet, trouve la porte qui permet d’accéder au cellier de l’auberge, rêve d’une bacchanale où abondent les symboles, avant d’être rattrapé par le temps et par son estomac, interrompant ainsi une veine (surtout pas “vaine”) de lyrisme

  • Sortie de la spirale bébé bébé bébé

    Le bébé grandit Ses mamans vont aller mercredi après midi a Saint Claude dans une boutique de seconde mains conseillée par Jeanne Les Midaloff vont baby sitter Côme dans le salon de l’hôtel pendant leur absence Marianne commence à suggérer de ne pas retourner à Paris car c’est trop bien la campagne

  • Cinema Paradisio

    Éric rencontre d’abord Natou, qui semble embêté par quelques chose. Plus tard Adèle vient le voir pour qu’il lui explique comment on fait un film.

  • Le retour du pas prince pas charmant

    Gaston est de retour et Hugo est sur son nuage.

  • Déjeuner en famille

    Où l’on fait connaissance avec la femme et la fille de Baptiste.

  • La bascule

    Un fauteuil à bascule qui grince, un rêve, un cauchemar, et des portes qui claquent.

  • Baby sitting Midaloff : pense bête

    la liste des affaires à ne pas oublier

  • Voir Lausanne et pas mourir

    Là où June reçoit une carte postale de Lausanne…

    Featuring : Pétronille Delatour - Jeanne Lalochère - Adèle - Éric Javot - Akikazi Takenaka - Ann-Kathrin von Aalders

  • Il Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus

    Où le journal de M.Brisette se remplit sous l’effet d’un excès de décompression dont la cause remonte aux spécialités du coin. Entre les Lettres et l’Être avec qui plus rien ne va, son coeur balance. Reste la gastronomie et le terroir !

  • Tiens, j'ai dit tiens

    Jojoff et Julie ont fait baby-sitting pour bébé Côme cet après-midi. On parle de lait, de couches et de pompiers. Et de blues un peu aussi.

  • La Mafia des Veilleurs

    Livia a bien du souci à trouver repos et sommeil, ce qui n’arrange pas ses délires paranoïaques.

  • Cache cache

    Courir dans la forêt et rencontrer des souvenirs quand l’auberge pouponne.

  • Instantané

    Instantané : substantif désignant une forme de cliché

  • Chez Gabriel

    Jeanne et Adèle sont chez Gabriel à Paris. Une journée bien remplie avec des surprises pour tout le monde. Des bonnes.

  • Partir avant les miens

    Côme va en ville, toujours dans l’idée de téléphoner à sa Maman. Nouvel échec : toujours pas de réponse. De retour à l’auberge, il consulte ses mails et apprend que sa Maman est décédée et déjà enterrée…

  • Note de la Direction

    Randonnée - Cascade du Moulin de Vulvoz

    Randonnée toute la journée mardi 1er septembre à la cascade du Moulin de Vulvoz

  • Enfin la saison 4 !

    Nicolas se plaint que ses parents le font marcher, marcher et se demande s’il va vraiment devoir rater l’ouverture de la quatrième saison de Fortnite.

  • Les chiens noirs du Mexique

    Lucien s’inquiète pour sa santé.

  • Chaud Devant

    Éric et June vont manger dans un grand restaurant à St Claude. Éric propose à son “amoureuse” de passer quelques jours à Venise. Plus tard Éric repéré chez un bouquiniste le livre Audiard par Audiard et l’achète pour l’offrir à Côme.

  • Wargames

    Découvrir que la scène « cliché » des retrouvailles peut exister dans la vraie vie, ça peut filer un choc. La vraie rencontre peut désormais reprendre.

  • L'apprivoisement

    Natou et Sébastien se déclare leur amour mais Natou a toujours peur de se tromper et elle a besoin de temps.

  • ёбаная ветрянка

    De lourds souvenirs remontent chez Henri à l’occasion de la sainte Natacha, hier.

  • La Mafia Corse

    Livia n’en peut plus du Jura. Elle décide de retourner sur son île quand arrive un courriel de Gianni, son fils…

  • Retour à l'auberge

    Irène-Aimée revient à l’auberge après trois semaines passées dans la Bresse avec sa sœur et sa cousine, avec moins de doutes et plus de projets.

  • Laisse les gondoles à Saint-Claude

    Là où June passe une journée romantique à Saint-Claude avec Éric. Grisée par l’ambiance et une invitation surprise, elle finit par lui avouer son amour d’une façon pour le moins maladroite.

    Featuring : Éric Javot - Natacha, dite Natou13

  • Brisette de mer sur Natou

    Où M.Brisette navigue dans l’affairisme du Jura, contournant les écueils de l’administration, passant sous les fourches de l’Écologie, lofant sur des clients de travers, avant de se faire surprendre sur une mer étale par un coup de Cagole qui lui arrachera le gréement !

  • Fais moi un signe

    Côme évoque le souvenir de sa Maman. Il décide de ne pas aller à la réunion chez le notaire pour la succession et il repense à la collection de chouettes que sa Maman avait patiemment constituée. Le sentiment d’avoir abandonné sa Maman l’obsède et il rêve, comme quand il était gamin, qu’un signe viendra le rasséréner.

  • Dix petits hussards

    Un très âgé notaire, un dossier mal tenu, une sœur, un frère, des soldats de plomb et du vin de paille. Qu’est-ce-que cet imbroglio ?

  • Interlude

    dialogue très court entre Vernon et Natou à propos de Mr Brisette. (résumé quasi plus long que le texte)

  • Same Player Shoot Again

    Retour rapide sur un retour en cours. Reloading…

  • Zazie dans la Mustang

    Retour à l’auberge après leur séjour à Paris pour Adèle et Jeanne. Marco est venu les chercher à la gare.

  • Errer Humanum Est

    Julia a reconnu Hugo comme sa partenaire de tambour de juillet, note sur le départ de Livia

  • Je ne veux pas travailler

    Margaux reprend du poil de la bête, ses observations sur la faune de l’auberge et se pose des questions sur son avenir proche.

  • La fibre des Madonnes

    Là où June rencontre la Famille Naudet, Charlotte, sa compagne Marianne et leur nouveau né, Côme. Elle est surprise de voir Javot gagatiser et ne s’attend pas à ce qu’il lui mette le bambin dans les bras.

    Featuring : Charlotte Naudet et sa famille - Éric Javot

  • Les violettes

    Reprenant un peu l’écriture dans son carnet, Hugo y rapporte quelques évènements comme une après-midi à Saint-Claude à la recherche de cadeaux, le lien qui se tisse avec Cat, le mail du Capitaine, la vie qu’elle mord à pleine dent. Et Gaston…

  • Un achat

    Jeanne fait un achat en hommage au Comte.

  • Un elfe

    Une clairière, une danse, deux femmes, une rencontre et un général.

  • Il est cinq heures, l'auberge s'éveille

    Jojoff a observé les coureuses depuis le patio.

  • On est ensemble à la rentrée !

    Nicolas se réjouit d’être en classe avec ses potes Dan, Léonie et Clara à la rentrée. Il a entendu parler d’Éric Javot et June East et se demande s’ils pourront l’aider à devenir un YouTuber connu. Il a aussi brièvement rencontré Adèle qui bien qu’elle n’ait que dix ans, pourrait bien être ok.

  • Règlement de comptes en famille

    Un après-midi calme et pluvieux, l’occasion de mettre certaines choses au clair entre Gumowski. Mais en douceur, pour une fois.

  • 3 femmes et un couffin

    Éric Javot gagatise devant Côme le bébé, puis après l’avoir donné à June, les observes ; ils sont beau.

  • Une fin de semaine chargée

    Sortie à St Claude pendant que les Midaloff baby sitte Côme et rencontre avec Hugo Loup Fabrication d’un hochet par Nokomis Prolongation de séjour et potentielle candidature pour remplacer Janette Rencontre avec Eric Javot et June East autour de Côme

  • Yes you can

    Jeanne affecte Natou à la réception pour lundi prochain.

  • Smile

    Ecoutant la chanson Smile de Nat King Cole, Côme décide de rendre en main sa vie. L’attitude de Javot qui lui a offert un livre sur Audiard et de June qui lui avait préposé de toute recommencer le pousse à reconsidérer son attitude face aux autres. Il se promet de montrer moins d’agressivité…

  • Pareil mais différent

    Calliste est de retour à l’auberge, accompagnée d’Artus, bien évidemment. Leur histoire naissante résiste au tourbillon du changement de vie de Calliste et à la préparation de l’exposition parisienne d’Artus. Mais que s’est-il passé depuis leur départ ?

  • Sismographie

    Toutes les lettres devraient être lues. Sans exception, quoi qu’il en coûte.

  • remise en marche

    Où Julia remet son corps et son esprit en marche dans la forêt, et croise un chat.

  • Révélations

    Natou apprend toute la vérité sur la mort de son père, Toni et sa famille suite un coup de téléphone avec son oncle.

  • Il se passe trop de choses

    Quand la vie familiale et la vie professionnelle, même à temps partiel, se télescopent

  • Derniers mots

    Où Nokomis fait ses adieux.

  • Elle est belle quand elle dort pas

    Joseph n’aime pas trop la phrase « elle est belle quand elle dort ». Sa Julie il la préfère réveillée.

  • Ne pas imposer à l'autre la charge de se sentir mieux

    Calliste fait un point sur son état mental. Avec prudence, elle savoure son euphorisant état amoureux sans chercher à rendre Artus responsable de son bien-être.

  • Pluie

    Un jour de pluie, quand les souvenirs du Japon remontent à son cœur, Hugo mesure le chemin parcouru, l’apaisement, les certitudes, la confiance. Où chaque résidents a tenu un rôle, sans le savoir. Toute cette reconnaissance qu’elle exprime, comme à l’heure d’un bilan. Et toutes ses interrogations envers les personnes qui comptent le plus pour elle.

  • L'as de trèfle

    Suite à son arrivée à l’auberge, Caroline nous parle de son premier prénom, de sa mère absente et de son père adoré. On ne sait toujours pas très bien ce qu’elle est venue faire ici, mais on apprend qu’elle compte observer les clients mâles de l’auberge.

  • I'll Be Your Mirror

    Jeanne emmène Elisa-June à Bourg-en-Bresse. C’était bien !

  • Le cercle des YouTubeurs disparu

    Éric donne un cour de video à Adèle et Nicolas.

  • Résolution

    Où Julia attrappe à bras le corps une partie de ses futures responsabilités

septembre 2020

  • Un bain

    Un petit homme obstiné, un flacon, une lettre, un bain. Les réveils sont parfois difficiles Pétronille.

  • De surprise en surprise...

    Là où June passe l’après midi à Bourg avec Jeanne Lalochère qu’elle découvre métamorphosée. Là bas, elle croise par hasard Pierre qui lui apprend la vérité : Éric est bel et bien son père. De retour à l’auberge, elle surprend Javot en pleine MasterClass avec Adèle et Nicolas, un ado passionné mais incompréhensible. June hésite à avouer le secret qu’elle détient.

    Featuring : Jeanne Lalochère - Vernon Tardiff - Éric Javot - Adèle - Nicolas Marlet-Deblois - Lucien Durand

  • Non, rien de rien

    Joseph a reçu un mail de son copain Thierry, le chef photograveur de l’Imprimerie de Bourg-en-Bresse. Plot twist dans le Grand Projet, comme dirait une copine.

  • Glouglou Natou !

    Après un mois d’absence, Paul revient à l’Auberge. Il est accueilli à la réception par Natou qui y effectue ses premières armes d’hôtelière, et par Jeanne le soir au restaurant. Il offre à chacune d’elle un modeste cadeau.

  • Convivialité

    Lors de son premier repas à l’auberge, Caroline rencontre Hugo Loup, Julia Ricci, Arsène Brisette, Margaux Hoareau et son père ainsi que la famille de Nicolas Marlet-Deblois.

  • Pas à Pas

    Margaux a quitté l’auberge, mais l’auberge n’a pas quitté Margaux.

  • C'est du lourd !

    Nicolas raconte la master class d’Éric Javot et June East et le dîner de convivialité. Du temps passé avec Adèle, Éric et June, Hugo, et Arsène.

  • Espoir, envie, hasard, c'est toujours la couleur verte…

    Côme essaie de refaire surface… Il décide finalement de participer à la randonnée proposée aux clients de l’auberge

  • Premier jour du reste de ma vie

    Natou raconte toute son histoire à Sébastien et lui demande de raconter la sienne. Ainsi débute vraiment leur histoire d’amour. Alors qu’elle est à la réception, elle a la surprise de voir arriver Paul Dindon.

  • Sous l'Aragne, de la médiocrité

    Où Arsène fait le constat qu’une soirée à la table de convivialité avec les hôtes de l’Auberge apporte plus qu’un vernissage à but lucratif avec son épouse Célestine dans une galerie d’Art Moderne de Lyon.

  • Message à Baptiste

    Tout est dans le titre.

  • Casse pas l’histoire

    Adèle raconte la randonnée à Jeanne.

  • Note de la Direction

    Loto samedi 5 septembre

    Un loto sera organisé au Café des Sapins samedi 5 septembre à 20h30. Nombreux lots à gagner.

  • Calliste est dans le pré

    Calliste a fixé rendez-vous avec Elisa et Natou pour une prochaine promenade à la ferme, qui lui évoque sa rencontre avec les parents d’Artus, agriculteurs.

  • Take it easy

    Un dîner à la table de convivialité permet à Hugo de rencontrer quelques résidents. Inquiète pour Pétronille, elle décide d’aller frapper à sa porte. Un pas de plus l’une vers l’autre. Puis un mail à Gaston. L’accompagnera-t-il à Lyon ?

  • Sus au sandre

    Coup de pêche avec Adèle et Nicolas pour assurer le ravito du prochain BBQ (samedi prochain).

  • Ma femme m'a dit

    June vient annoncer à Éric  qu’elle a revu Pierre et qu’il lui a avoué qu’en fait il était bien son père.

  • Un dindon à Paris

    Paul Dindon raconte pourquoi il a quitté l’auberge fin juillet : sa future ex-patronne et néanmoins amie a vendu le bar qui l’employait. Chamboulement et atermoiements.

  • Les chaussettes de l'archiduchesse...

    Natou raconte sa randonnée avec des clients de l’auberge. Une journée pleine de joie !

  • Rêveries d'un promeneur (presque) solitaire

    Côme participe à la randonnée avec Natou, Adèle, les Midaloff, Julia… Il a emporté dans son sac à dos un recueil de haïkus… Il apprend à les connaitre et finit la journée ravi de ces moments passés…

  • Si la photo est bonne

    Pendant la randonnée de mardi, Julie a pris plein de photos, Joseph a essayé d’amadouer Côme et organisé une manif mais c’était pas contre l’adjudant Adèle. Et puis Julie a développé les photos et a retrouvé sa vidéo de lundi, oh la la.

  • Ain’t too much if it’s good

    Là où June retrouve Paul Dindon sur le parking de l’auberge après avoir envoyé quelques SMS à Ann-Kathrin. Elle s’inquiète également pour Éric sa façon de gérer la nouvelle de sa paternité. Un peu plus tard, elle reçoit un appel de Pollux, son agent.

    Featuring : Éric Javot – Ann-Kathrin von Aalders – Paul Dindon

  • Mission to Pollox

    Caroline s’épanche sur les raisons qui l’ont conduite à l’Auberge des blogueurs. Elle y recherche Claude de la Cruz qui n’a pas donné de nouvelles à sa mère depuis cet été.

  • retour, de retour ...

    Julia fait un peu connaissance avec Hugo et rencontre Caroline, Arsène, Margot et Jérôme et Nicolas et ses parents à la “tables de Convivialité”. Pendant la rando, elle fait provision de petits trésors.

  • Au beau milieu de l'été

    Pétronille est à la fois soulagée et terrifiée par une vidéo donnée par un résident. Elle retrouve peu à peu le calme et envisage l’avenir.

  • Sous l'aile d'un camion

    Jeanne et Gaston finissent enfin par s’expliquer et dissiper le malaise qu’il y avait entre eux. Gaston a réfléchi à l’avenir de l’auberge et Jeanne aussi. Ils conviennent de continuer à échafauder des projets ensemble.

  • Tellement de trucs

    Nicolas raconte comment il a enfin pu jouer à Fortnite grâce à sa nouvelle amitié avec Adèle. Il raconte sa partie de pêche et comment Adèle et lui ont commencé à monter quelques vidéos suite à la master class de Javot.

  • Note de la Direction

    Réunion de tout le personnel

    Il y aura une réunion de tout le personnel mercredi 9 septembre soir.

  • Comme un ouragan

    Agacé de tourner en rond, Paul Dindon se résout à rendre visite à son crush de l’été. Mais avant de tourner la clé dans le contact de sa BM, il croise le couple Élisa-Éric.

  • Youpi

    Charlotte se propose pour remplacer Janette Blessée et montrer de quoi elle est capable en cuisine à Jeanne.

  • J'ai rencontré une gorgone (et j'ai survécu)

    Calliste a rencontré la mère de Mathilde et, après un début houleux, a acheté sa complaisance en lui filant des tuyaux professionnels.

  • Déboussolée

    Là où June pense être tombée enceinte. Un test de grossesse acheté à la pharmacie confirme ses soupçons. Adèle, sans le savoir, répondra à la foule de questions qui l’assaille.

    Featuring : Éric Javot – Adèle

  • Des agates à la tic

    Pétronille rencontre une dernière fois Maître Robert, elle s’apprête à quitter l’auberge mais…

  • Si ça me dit samedi

    Joseph et Julie prévoient d’aller demain au barbecue organisé par Henri avec les poissons pêchés mercredi et au loto le soir. Ils se disent aussi que l’auberge serait le lieu parfait pour la semaine organisée chaque année par leur club de danse.

  • Pour faire le portrait de Natou.

    Sébastien fait le portrait de Natou à la prévert.

  • Beauty and the Beast

    Côme répond par courrier au mail de Marie lui annonçant le décès de sa mère. Il tente d’expliquer pourquoi il a disparu et pourquoi il serait vain - pour le moment - de chercher à le retrouver…

  • Le grand brun avec une chaussure noire

    Éric Javot réagit étrangement à l’annonce de la grossesse de June.

  • S'accorder de savourer chaque repas

    Chaque repas est un spectacle différent, quand bien même les acteurs demeurent identiques – ou presque –.

  • Balade à Lugdunum

    Hugo et Gasto sunt fabulamur cum amicis. Et ambulate in circuitu quae Lugduni agebant abutendumque eami. Tum Gasto ad cenam capit Hugonem

  • Alorlézamoureu ?

    Nicolas en a un peu marre du Jura mais se dit que sa copine Adèle aide à rendre son calvaire moins terrible. Il se pose des questions sur les projections que font les adultes sur sa vie d’enfant.

  • retour à petits pas vers le Petit Peuple

    Julia fait une visite à des amis et rencontre les renards de Lucien.

  • Le petit bal perdu

    Changement de braqué pour Henri qui décidera/décide/a décidé que plutôt d’aller sur le caillou il va tisser du lien autour d’un lac.

  • Le monde entier

    Un dîner à l’auberge propice à réflexion, fait se rencontrer Pétronille, Jojoff et Julie. Pétronille se prépare pour le loto.

  • Tentation jurassique

    Vernon a reçu une honnête proposition de Jeanne. Le barbecue saura l’aider à se décider.

  • Les petites cases

    Il est questions des cloisonnements que Jeanne met en place dans sa vie. Ou mettait. Enfin bref, soyons honnêtes, ça commence à fissurer sérieusement.

  • “Il n'y a pas de joie sans vin”

    Côme a été invité à participer au barbecue sur les bords du lac. Il y passe un moment très agréable, fait la paix avec Javot et June-Elisa et finalement boit plus que de raison. Il rentre à a chambre euphorique et pompette…

  • Cas de conscience pour Natou

    Jeanne expose à Natou les possibilités qui s’offrent à elle après la fermeture de la saison : revenir cet hiver en CDI ou remplacer Victor au Café des Sapins, qui sait même y travailler définitivement.

  • Lendemain d’hier

    Caroline ressasse son incapacité à tomber amoureuse. Elle se rend au café des sapins le samedi soir pour le loto mais elle passe son temps au bar et se réveille dimanche matin en jurant qu’on ne l’y reprendrait plus.

  • Nouveau départ ?

    Emilie ferme ses valises et fait le point sur son séjour et ce qui l’attend…

  • La Dolce Vita

    Là où June revient sur l’acceptation de sa future maternité. Une conversation avec Jeanne suivie d’un barbecue le lendemain complètent le tableau d’une douceur de vivre qu’elle semble découvrir pour la première fois.

    Featuring : Éric Javot - Jeanne Lalochère - Henri Bonnaventure - Adèle - Nicolas Marlet-Deblois - Joseph Midaloff - Natacha, dite Natou13 - Côme de la Caterie - Vernon Tardiff - Gaston Gumowski - Hugo Loup - Charlotte Naudet… et autres guests…

  • Les z'amours

    Joseph et Julie sont allés hier au barbecue puis au loto du Café des Platanes.

  • Ma chance

    Le weekend de Charlotte avec le remplacement de Janette vendredi soir , le barbecue au lac , le rendez vous avec Jeanne pour savoir si le poste en cuisine est disponible

  • oops et conséquences

    Julia rends le panier, et rencontre Charlotte

  • Alexandre et la fureur de vivre

    Pétronille retrouve le Notaire à Pollox pour le loto du Café des Sapins. Il lui présente Alexandre. La soirée se révèle plus surprenante que prévue.

  • Les histoires d'A.

    Paul fait un crochet par Saint-Amour pour y acheter des fleurs qu’il livre à son crush de l’été, Siegfried, à qui il fait une visite surprise.

  • Une importante décision

    Natou se demande comment prendre une décision quand on est indépendante.

  • Y'a trop de montagnes

    Nicolas n’a pas envie de faire du vélo. Il raconte le barbecue de samedi et une conversation avec June sur Fortnite et pourquoi il joue.

  • Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde

    Ou Arsène tire sa révérence. Finalement le choc attendu a eu lieu et l’aufklarung a diffusé sur de nombreux plans de la réalité et de l’imaginaire qu’il serait trop compliqué de partager.

  • Untitled

    C’est l’histoire de matins. L’histoire d’une histoire qui n’est pas écrite. Comment peut-elle alors trouver une fin ?

  • Les yeux qui brillent des filles heureuses à vélo

    Calliste suit June et Natou à la ferme. Elles en profitent pour partager leurs bonheurs naissants.

  • Un indien à bretelles et un verre de crémant.

    Arrivée de Mela Brinderbe à l’auberge. Personnage étrange qui s’interroge. Accueil à l’auberge, premières impressions…

  • Un mail à Gabriel

    Jeanne retransmet par écrit les projets qu’elle a élaborés avec la famille Gum et Henri.

  • Heureux qui comme Ulysse gagne une centrale vapeur

    Éric est sur un petit nuage, après avoir été au BBQ de l’après-midi, il assiste au loto de Pollux où il gagne le gros lot !

  • Respiration(s)

    Entre ressentis et émotions, entre peurs et doutes et confiance et force. A travers quelques souvenirs, samedi midi, dimanche. Un coup de fil reçu, un autre donné. Des choses qui se mettent en place pour les jours d’après. De la confusion, de la réflexion, de la compréhension. Hugo progresse sur son chemin doucement, lentement, surement ?

  • Cache-cache

    Côme se réveille avec des sentiments mêlés : le bon souvenir du barbecue et la réalité. Après une promenade matinale, il choisit de poursuivre sa disparition volontaire. Il contacte la banque et se connecte à sa boite mail pour changer ses mots de passe.

  • Questions en forme de point d’exclamation ? !

    Des flash-backs surprenants et un lien furtif avec son passé.

  • Juste un petit caillou

    Lucien change de plans pour sa retraite, et prévoit de rester à Pollox quelque temps après la saison.

  • Dance Me to the End of Love

    Jeanne est un peu à cran en attendant la réponse des membres de l’équipe.

  • Les bonnes questions

    Natou discute avec Jeanne pour savoir comment prendre une bonne décision.

  • Le poème

    Caroline découvre un poème écrit par Claude de la Cruz. Son enquête va peut-être enfin avancer. Mais il semble s’être fait très discret durant son séjour à l’auberge.

  • En confiance

    Là où June tente de prendre confiance en elle en bavardant avec Nicolas puis Calliste lors d’une visite à la ferme avec Natou. Rassurée sur son état, elle aborde une importante discussion avec Éric.

    Featuring : Nicolas Marlet-Deblois – Éric Javot – Jojoff Midaloff – Calliste Saunier – Natacha, dite Natou13

  • Une hulotte dans ma tête

    Mela se promène en forêt, une musique en boucle dans les oreilles. Il a une vision étonnante et peut-être quelques éléments du puzzle de son passé.

  • In love with

    Pour la première fois, Paul est victime d’une insomnie qu’il finit par laver avec un bain au lac. Siegfried répond enfin à son SMS et lui propose de se retrouver.

  • Il ne manque pas d'air…

    Balade matinale de Côme qui descend à Pollox. La vision d’un panneau d’affichage le plonge dans des questionnements intenses au sujet de l’identité sexuelle d’un client de l’AdB.

  • Ils sont mignons dans le Jura

    Jojoff et Julie discutent avec Jeanne sur la récurrence récente des “in love with”.

  • Jogging against a T-X

    Là où June part faire son footing matinal en forêt. Elle affronte une Terminator modèle T-X

    Featuring : Pétronille Delatour

  • une ombre dans la Forêt

    Jouant de la Darbouka dans la Forêt, Julia n’est pas seule.

  • Un gouter

    Après la soirée au loto, Pétronille déjeune, passe un appel, prépare des dossiers, coure beaucoup et vite et s’apprête à se rendre au domaine légué par sa mère.

  • Il n'y a pas de fumée sans cigare

    Éric commence à organiser le départ, décide d’arrêter de fumer et offre un beau cadeau à June.

  • Jouer de l’arc musical ou peindre ?

    Mela, heureux s’interroge et avance encore un peu dans la découverte de son identité. Une silhouette entrevue dans la forêt…

  • Envie de fraises ?

    Là où June annonce l’heureux événement à celleux qu’elle considère maintenant comme des amis.

    Featuring : Éric Javot – Natacha, dite Natou13 – Ann-Kathrin von Aalders – Lucien Durand – Jeanne Lalochère

  • au clair de la lune ...

    Julia fait un rêve qui ramène des souvenirs à la surface.

  • J'ai pas le droit de le dire

    Natou a un secret qu’elle a du mal à retenir. Elle raconte la réunion de mercredi soir et l’émotion de Jeanne.

  • Thomas

    Une nuit avec Highway, dans la cabane de la clairière. Une nuit où tout se dit, ou presque. Où il montre le chemin vers la connaissance de soi à Hugo. Celui qu’elle a pris aussi depuis quelques temps. Où la relation prend un nouveau tournant.

  • La fin des histoires

    Caroline cherche Claude à Pollox, sans succès. Elle se remémore son grand chagrin d’amour et décide qu’il faut passer à autre chose.

  • The place to be

    Il était une fois sept filles : Jeanne, Janette, Adèle, Natou, Léo, Charlie, June qui rêvaient ensemble au bord d’un lac, près d’un hamac. Imagine…

  • Le boucan du toucan.

    Où un oiseau coloré combat d’autres volatiles pour le bien de son double… Des explications partielles apparaissent sur Mela…

  • Le premier jour du reste de ma vie

    Côme envisage son départ de l’auberge et ses prochains lieux de villégiature. Il consulte ses mails et apprend par sa gestionnaire de comptes que la police enquête sur une tentative de virement qui pourrait être frauduleuse.

  • Finalement, c'est presque mieux l'école

    Nicolas a hâte de rentrer chez lui mais se réjouit à l’idée que peut-être Adèle… Il se demande aussi pourquoi les femmes sont bizarres.

  • Mini-bal à l'auberge

    Avec par ordre d’entrée en scène : Elisa-June, Eric Javot, Hugo Loup, Caroline Etienne, Paul Dindon, Siegfried, sous la houlette de Joseph et Julie.

  • L'enthousiasme pataud des débutants

    Calliste et Artus ont pris un cours de dance avec Joseph et Julie Midaloff, avec quelques autres résidents de l’auberge. L’occasion de montrer que pour la danse, il leur reste une grande marge de progression.

  • Comme une boule de flipper

    Julia appelle sa tante au secours

  • Friday afternoon fever

    June et Éric participe tant bien que mal à l’après midi danse organisé par Jojoff

  • Rythme

    Une visite au domaine, une réception, des caves de souvenirs et un dancing.

  • Élisa & Éric, The Musical.

    Là où June passe avec Éric une journée très bucolique et musicale. Le cours de danse organisé par Jojoff et Julie leur donne des ailes. Dans la soirée, Éric s’installe au piano.

    Featuring : Éric Javot – Joseph Midaloff & guests

  • Le diner.

    Mela au lendemain de sa rencontre furtive avec une belle qui pense connaître est chamboulé. Il ne pense qu’à l’approcher… mais son esprit se vide de plus en plus… le sortilège de la sorcière est actif. Pourra-t-il être aidé, retrouvera-t-il son âme soeur ? Sera -t-il enfin réhabilité aux yeux de sa bien-aimée ? (Vous le saurez en lisant le billet ci-annexé, modèle CERFA 45-8b).

  • L'ainé

    Echange de mails entre Côme et son frère Théo. Côme prend conscience qu’il est maintenant le plus âgé de la famille

  • Le hamac

    La grande réponse à la grande question, trouvée à l’aide d’un accessoire infaillible, sauf que…

  • Mamouch

    Natou apprend que sa mère va débarquer dans le jura

  • Lucette, Huguette et la gendarmette au bal musette

    Paul est d’humeur inquiète quand il lit les nouvelles. L’après-midi danses de salon organisée par Joseph et Julie lui remonte le moral.

  • double-face

    Julia découvre qui est Méla, et l’ampleur du problème …

  • Réunion patronale

    Jeanne, Lucien, Henri et Gaston bavardent tranquillement au milieu de la nuit devant la cheminée. Enfin Jeanne, pas vraiment. Elle veut surtout s’endormir au milieu de leur conversation.

  • Cherche et trouve

    Caroline découvre la joie de danser et socialise avec d’autres résidents. Grâce à la fleuriste, elle retrouve Claude dans un monastère bouddhiste.

  • La dernière valse

    Pétronille quitte l’Auberge à l’aube.

  • La magie des pierres.

    Mela (R.) grâce aux soins de Julia, se bat contre le sortilège. Du mieux chez lui… Mais pas encore suffisant sans doute pour retrouver son équilibre et sa vie.

  • Les Géants de Papier

    Là où June laisse Éric lire dans la véranda de l’auberge pour rejoindre Gaston près du hangar à bateaux. La conversation prend une tournure qu’ils ne soupçonnaient pas.

    Featuring : Éric Javot - Jeanne Lalochère - Gaston Gumowski

  • Instantanés

    Un départ, une après-midi de danse pleine de rire, un problème de robe à régler, des projets qui s’esquissent.

  • Côme what may

    Côme se pose des questions sur les choix qu’il devrait faire. Renouer avec son frère. Renouer avec Marie ? Renouer avec Fabien

  • Tel est aphone qui croyait prendre

    Éric est au téléphone avec Bernard, ils parlent du prochain scénario et des projet futur !

  • SOS

    Julia se rends compte que le problème est trop gros pour elle toute seule. Jeanne lui conseille d’appeler le “Grand-Frère” à la rescousse

  • Un goût de trop peu

    Il était grand temps d’écrire un petit Au revoir

  • La clairière

    Mela est toujours amnésique mais peut-il retrouver son passé grâce à des personnes bienveillantes ?

  • Il y a mille et une façon de faire grandir des enfants

    Calliste se tourne vers l’avenir et de nouveaux projets, partagés avec Artus et Mathilde. Si elle a renoncé à la maternité, Calliste veux aider des ados en difficulté.

  • La Vie Rêvée des Anges

    Là où June imagine son avenir. Elle fait ensuite, avec éric, la connaissance de la maman de Natou qui vient enquêter sur sa fille.

    Featuring : Éric Javot – Natou, dite Natou13 and guests…

  • Mamouch

    Natou raconte l’arrivée de sa mère à l’auberge

  • l'Appel

    Julia délivre Raphaël avec l’aide de Taranis … et d’Hugo

  • Avis de tempête

  • Des kami dans la clairière

    Julia demande de l’aide à Hugo pour une cérémonie pour désenvouter Mela. Durant une partie de la nuit, ils sont tous les trois dans la clairière de Gaston. Hugo y joue du tambour chaman.
    Hugo parle de son projet à Gaston. Une opportunité qu’elle a saisi. Pour elle, avant tout.

  • La suite commence maintenant

    Les fins de saisons ne sont pas du tout aussi calmes qu’on veut bien nous le faire croire.

  • I had a dream

    Caroline explore les abords de l’auberge la nuit et semble visitée par le passé de l’auberge. Elle reçoit un message de Claude qui l’invite à le retrouver et elle quitte l’auberge avec le sentiment du devoir accompli.

  • L'éveil

    Raphaël est de retour.

  • Question. Tu reviens ?

    Nicolas raconte son expérience avec les renards et sa joie de retrouver bientôt une connexion qui va bien.

  • Le cœur nu

  • La dernière scéance

    Lundi, Éric et June rencontre la maman de Natou. Mardi c’est le dernier jour, le temps des bagages et des adieux.

  • yapuka

    Charlotte planifie son coaching avec Janette

  • Le goût de l'écriture

    Pendant son deuxième séjour à l’auberge, Irène-Aimée n’a pas réussi à écrire. Mais elle ne repart pas déçue.

  • The End / Et puis… log.

    Là où June raconte son départ de l’auberge avec Éric en Harley vers un hôtel sur le Lac Léman. The End.

    Featuring : Éric Javot

  • well well well

  • Une goutte dans l'océan

    Ce sont les derniers moments à l’auberge pour Hugo. Elle par le un instant avec Mela, annonce ses projets à ses parents, retrouve Julia et Mela pour le repas. En préparant ses affaires, elle retrouve ses mots, feuille arrachée du carnet. Puis elle retrouve Gaston pour les dernières heures avant son départ. Tout ce qu’elle consigne dans son carnet, ses mots à elle, son regard sur la vie, sur la sienne. Et puis sa nouvelle vie qui se profile. Elle a dépasser le “croisement des chemins”.

  • Au revoir et à bientôt

    La mère de Natou rencontre Sébastien, dit à sa fille qu’elle est fière d’elle. Natou prépare ses valises pour déménager au café des sapins et dit au revoir à son blog.

  • J'ai fait mes valises

    Henri à bouclé ses valises pour un grand voyage.

  • À nous la Corse

    Les valises sont faites. Prêt à revenir vite préparer la saison d’hiver. Que choisira Samir ?

  • Pas de panique

  • Plumes

  • En route vers de nouvelles aventures

    La véritable aventure commence pour le personnel de l’auberge