Informations sur l’accessibilité du site

Charlotte Naudet

Chambre 13

Côme décide de se faire entendre

Oh mon dieu cette nuit Côme a bien inauguré sa première nuit de folie Il ne voulait pas dormir, pas être posé mais pas forcément dans les bras non plus et voulait été ou pas Bref un bébé ronchonnant ou braillant. Nous n’ avons vu ou rien entendu de nos voisins et pourtant eux ont du nous entendre. Marianne croit que c’est un monsieur Midaloff avec sa femme Il faut que l’on trouve quelque chose pour eux. Je vais voir si je peux rencontrer la directrice au petit déjeuner . On va d’ailleurs y aller tôt et aller se promener ensuite en espérant endormir le zombie.

Petit déjeuner dès l’ouverture : peu de monde présent. Mais enfin nous avons vu l’ autre Côme , le grand ! celui que tout el monde dévisage bizarrement ; pourtant il a l’ air charmant ce monsieur .

-Alors, le voilà le petit monstre ? a t’il demandé.

Côme venait forcément de s’endormir dans son couffin. Nous étions gênées mais il était souriant et n’avait pas l’ air énervé . Ouf

-Vraiment désolées… Ça vous a réveillé ? Vous savez, habituellement il fait ses nuits !

-Pas de problème mesdames, ici les gens sont habitués à ce que ce soit un Côme adulte qui perturbe la sérénité des lieux. Un bébé, lui, a toutes les excuses…

Quand j’ ai vu sa main approcher, j’ ai cru devoir intervenir mais il n’ a fait qu’effleurer la main du bébé. Bah oui , les gens se permettent très souvent d’aller tripoter les bébés sur leur visage ou leur bouche. Ce n’est pas un jouet enfin. Mais Grand Côme avait l’ air content de ce “Check” et il est reparti souriant.

La directrice était bien là mais très occupée. On a laissé un petit mot d’excuses à la porte voisine déjà et on va essayer d’identifier les autres

Porte bébé , bébé , sac à dos et nous sommes parties nous promener. Nous avons compris où étaient nos voisins de chambre : au bord du lac en train de faire un barbecue ! nous n’avons osé nous approcher . Tous avaient l’ air de bien se connaitre et après la nuit passée , cela faisait un peu opportuniste d’y aller avec le bébé tout mignon qui dort. Un bébé qui dort mais qui proute aussi ! j’ ai du manger un truc qui ne fallait pas . Le pauvre a eu mal au ventre toute la nuit et il a eu des gaz toute la journée . espérons que cela va passer .; Nous n’oserions pas rester s’il devait continuer à pourrir la nuit de tout l’hôtel.

Nous n’avons rien dit aux parents ; sin on on étaient bonnes pour la culpabilisation de ce que nous avons osé faire à ces pauvres clients et nous ne sommes pas précipitées aux urgences ( un bébé qui pleure pourtant ce n’est pas exceptionnel )

Ce séjour nous fait un bien fou : gérer la logistique repas courses avec un bébé c’est épuisant ; la pension complète c’est le rêve !

Faut que je vois si la directrice ne connaitrait pas quelqu’un disponible pour un peu de baby sitting ; je sortirai bien un peu avec ma femme , moi. Remarque je resterais bien au lit avec elle aussi d’ailleurs. Côme se réveille toujours évidemment au moment clé ! et après on s’endort comme lui !

Haut de page