Informations sur l’accessibilité du site

Mela Brinderbe

Chambre 15

La clairière

(Auberge - Chambre 11)

Tic Tac. Tic Tac. Puis silence. Tic Tac. Tic Tac. On entend de la musique qui provient d’une autre chambre. C’est rythmé comme des frappes sur un tambour… Le lit est défait. Des pierres sont posées sur un guéridon. L’une d’entre elles est terne et à moitié cassée. Peut-être fume-t-elle un peu ou est-ce une illusion d’optique ?

Des personnes dévalent l’escalier, se hâtent.

Un.e cormoran.e est posé.e sur une étagère qui est au dessus d’une petite commode. L’animal est posé sur un perchoir. On le dirait empaillé.. ou terriblement immobile.


(Auberge - Chambre 15)

Silence. Tout est en ordre. L’arc, des plumes bien alignées, un casque fluo, des sacoches de moto…

La fin de ce séjour à l’auberge se rapproche on dirait…


(Forêt - Clairière)

Je suis en vol stationnaire depuis plusieurs minutes. Je fais claquer mon bec : trois coups brefs, trois coups longs, trois coups brefs… je réitère cette séquence plusieurs fois.

De mon seul oeil qui voit, je scrute une trouée dans la forêt. Une petite clairière. Je vois aussi une cabane. L’endroit est apaisant.

Je me pose sur une branche tout en haut d’un sapin. Je peux bien observer ce qui se passe au sol.

Et il se passe des choses.

Deux personnes semblent s’affairer autour d’un gars assis en tailleur. Son dos bien droit. Il est habillé sobrement : chemise blanche, panta-court gris perle et mocassins Cheyenne.

Le type (je n’aime pas trop ce mot impersonnel, je devrais plutôt dire mon double, mon ami) c’est Raphaël.

Il a les yeux clos comme s’il était mort. Son teint est pâle, cireux.

Non loin de lui, se trouve une fille, petite, mignonne avec ses cheveux en chignon, elle bouge beaucoup, sautille, lève les bras…

À ses côtes, je reconnais Julia. Elle m’a soigné et m’a fait reprendre mes esprits… mais je ne peux plus parler. Ça elle n’a pas pu. Du coup, je n’ai pas pu lui dire…

J’ai l’impression qu’elles essaient quelque chose.

Raphaël est soudain animé de petits mouvements…

Mais que se passe-t-il ?


(Plus tard - Clairière)

J’ouvre les yeux. Impression d’avoir bien dormi et d’être en pleine forme.

Je m’appelle Raphaël. Je suis artiste peintre… J’aime ma famille… J’aime la vie…

Je me souviens seulement d’une lumière rouge, aveuglante, puis d’un cri, rauque…

Impression d’avoir bien dormi et d’être en pleine forme. Ma tête est légère et mon esprit se reconstruit …

Une lande, un phare, une auberge, une clairière, la Normandie, une montgolfière, une jeune fille prénommée Aïcha, un toucan qui parle, et Julia …

Ma vision est un peu plus nette et je commence à discerner quelque chose autour de moi…

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/1090

Haut de page