Informations sur l’accessibilité du site

Natacha, dite Natou 13

Chambre 4 puis serveuse

Fière

Bé vous avez lu comme moi ! Avant moi Té ! Peux pas vous dire ce que ça me fait. D’abord une grosse crise de nerf. Je sé pus bien. Un coup, c’est ça un gros coup dans le cœur, et pi un cri, des cris ? Vé l’a dû être costaud parce que j’ai plus de voix depuis. C’est ça, j’ai plus de voix, plus de mots, je suis estomaquée et EN COLÈRE !!!!!!!!!!

Bé dans mon malheur, j’ai une chance de cocu, vé ! Jojoff est venu tout de suite, vu l’état de la porte, il a du la défoncer mais je sé plus trop ce qui s’est passé. Je sais qu’il a lu le message de l’autre empafé. J’ai le souvenir de ses bras qui serrent fort et qui me bercent comme une nine. Après y a June qui est arrivée, ma coupine, avé son Javot je crois, lui je suis pas sûr, c’est flou. En tout cas, un moment on s’est retrouvée toutes les deux. M’a fait du bien, June. Elle a dit des mots, ça m’a remplacé le chagrin par la colère ; c’est bien. Parce que si le Monsieur qu’a pas de figure, lit ce blog, je peux lui dire que si y repointe le bout de son nez, c’est moi qui l’attends avé une carabine !

Mais je veux pas m’éteindre de tout mon long sur ce fangoule !

Et dire que juste avant, je passais un des meilleurs moments de ma vie té ! Une partie de pétanque digne de Marseille ! Avé des gens que j’aime et QUI M’AIMENT ! EUX ! Des gens qui ont de la considération ! Fatche, j’ai envie de cogner ! Mais je suis fière, je vais pas le laisser faire le destrussi !

Y dit qui m’aime ? Il ose dire qui m’aime ! L’a pas de figure ! On part pas comme ça, comme un lâche quand on aime ! on le dit en face ! On prend les coups qu’on mérite ! En direct, pas en dit ferré !

Après je suis restée toute seule, j’ai dormi. Salette ! Le chagrin ça épuise ! J’ai une teste ! Toute boufigue !

J’ai appelé L’oncle et la mère aussi.

- C’est quoi cette histoire de sous avé Toni ?
- Qu’est ce qui t’as dit ce salaud ?
- Rien ! justement ! J’en ai ras le capeou qu’on me dise rien !
- Je peux pas te dire, c’est pour ton bien !
- Vé ! C’est une constipation !!!! Vous avez tous décidé de me faire du mal en disant que c’est pour mon bien ??? Si tu veux mon bien tu me dis la vérité vré !
- Je peux pas Natou, j’ai promis !
- Passe-moi mamouchka ! Toi, je te parle plus de ma vie ! Mamouch ? C’est quoi cette histoire d’argent avé Toni ? Tu sé toi ?
- Natou, rentre à Marseille ! Rentre dans ta famille ! On oublie tout ! On recommence ! Comme si rien ne s’était passé ! Reviens Nine ! S’il te plait ! Reste pas chez des estrangers !
- Je rentre pas Mamouch, ici je suis plus chez moi qu’avé vous ! Ici personne ne me raconte des salades !

Et j’ai raccroché ! Depuis, elle essaye de me rappeler, mais je réponds pas, je suis trop en colère ! Ça bouillonne dedans !

Et pi l’argent ! J’en veux pas de son pognon ! Je suis pas une prostipute ! Faut que je trouve une solution. Monsieur fait le grand prince, y paye la chambre vé, y me laisse une enveloppe, té, je l’ai même pas ouverte ! Je vais la donner son enveloppe ! Je sé pas à qui mais je vais trouver !

Bé tu sais quoi Mossieur grand seigneur pas de cœur ?! Je vais travailler voilà ce que je vais faire ! Je vais me débrouiller ! Je vais leur montrer à tous que j’ai pas besoin d’eux !

J’ai bien vu que Damejeanne elle est dans la panade question service ! Je vais lui demander si elle veut pas m’embaucher et pi si elle dit non, j’irai à la ferme demander à Antoine quoique je sé pas faire grand-chose à la ferme, mais je peux apprendre ! Et si y dit non ! Bé je trouverai ! Je trouverai !

Mon Papou de là ou tu es, toi, tu sé tout. Tu as toutes les réponses. Ils croivent tous que je suis bête ! Y me disent rien ! Cougourde, je le suis té ! Et testarde ! Tout le monde le savait qui était Toni, même Le voyant le savait ! Et y m’a rien dit ! Lui non plus ! Bé, y me l’aurait dit que je l’aurai pas cru de toute façon. J’étais trop bête !
Bé Papou, ça fait mal tu sé. Que Toni y parte, mais surtout comme ça, avé toutes ces questions dans ma tête ! Vé ! On dirait Virginie ! C’est pas moi ça ! Je veux pas que ce soit moi ! Je veux pas être triste ! Le malheur, y l’a frappé une fois pour toute quand tu es parti. Y la pas le droit de frapper encore !

Allez vaï Natou, redresse la tête ! T’es fière ou t’es pas fière ?! Va te refaire la figure ! Met ta plus belle robe ! Monte sur tes pilotis ! Et Avanti ! Va manger ! T’as rien pris de la journée ! Ce soir, Ya Jojoff qu’est encore là, ya June et Le Javot, Ya Adèle … Ya ….

Bé voilà que je repleure ! Oh ! Hé ! Natou ! ça suffit ! Lève la tête je te dis ! Sèche tes larmes, tu vas gâcher le travail ! Vaï ! C’est bien ! Papou te regarde ! Souris !

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/656

Haut de page