Informations sur l’accessibilité du site

Pâquerette Deschamp

Chambre 1

Les recettes de Manon

Le temps me file entre les doigts, entre promenades, baignades dans le lac, visite des deux petits villages autour et de la ferme je vis au rythme d’une douce solitude.

J’ai bien essayé de me mêler aux autres lors de la fameuse sortie nocturne mais non, pas plutôt dans le véhicule de Monsieur Gaston j’ai profité de son papotage avec un charmant jeune homme assis à l’avant pour me défiler, ni vu ni connu, une vraie souris Pâquerette . Je me suis posée près du lac, ressentant immédiatement le bénéfice de ma solitude, les petits bruits des animaux nocturnes m’enchantent, le ciel étoilé une vraie merveille.

J’aime le soir lors des repas observer les uns les autres, La petite dame accompagnée de son mari, quel contraste entre les deux, lui grand musclé, elle toute petite et fine, je la vois parfois dissimuler de la nourriture dans sa serviette, faire semblant de mastiquer et finalement avaler du vent.

Il y a aussi ma voisine de chambre qui se lève à l’aube rentre épuisée , je me demande ce qu’elle cherche à se cacher, j’ai bien vu mardi après l’alarme incendie qu’elle était terrorisée, heureusement qu’un monsieur l’a prise sous son aile et l’a calmée d’une voix douce comme celle d’un papa vis à vis de son enfant.

Il y a aussi ce monsieur si triste que parfois j’ai envie de me lever et de le prendre dans mes bras sans un mot juste pour lui transmettre un peu de chaleur.

La nourriture ici est excellente je me régale à chaque repas et je ne parle pas des planches de fromages ou de charcuterie accompagnés d’un verre de vin blanc comme je les aime. C’est ce qui m’a fait penser à maman Manon, une cuisinière hors pair qui d’un rien nous faisait nous régaler .

Il y a dans la chambre un joli carnet en vrai papier pas du tout ceux que vous trouvez en grande surface là je sens le grain du papier fait main et l’odeur qui va avec . J’ai décidé il y a deux ou trois jours de commencer le livre de recettes de Manon. J’ai commencé par sa soupe au Pistou, puis les cagaroulettes et ses fameuses lasagnes aux blettes et au chèvre. pour demain ce sera sa bouillabaisse.

Chaque recette me ramène au temps du bonheur quand maman Manon m’appelait pour mettre la main à la pâte . Elle me disait aussi :

Les recettes faut pas les perdre, choisis les bons ingrédients, mets y tout ton amour, et n’oublie pas de les transmettre

Elle me manque tant, parfois j’ai le sentiment qu’elle continue de m’accompagner de ses bons conseils

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/286

Haut de page