Informations sur l’accessibilité du site

Jeanne Lalochère

l’aubergiste

Presque prêts !

Le chantier avance bien, on va pouvoir ouvrir l’auberge le 15 juin sans problèmes. Je suis bien soulagée parce qu’avec le crédit à rembourser ça aurait été vraiment très compliqué de ne pas avoir de rentrées d’argent pendant la saison estivale, surtout après sept mois de travaux… De l’argent qui sort, rien qui rentre, c’est pas bon pour les affaires.

J’ai eu une longue conversation avec ma cousine Violette au téléphone hier (celle qui a tenu longtemps un hôtel près d’Houlgate). Elle m’a donné beaucoup de conseils et d’encouragements. Je me sens vraiment sur la même longueur d’ondes avec elle. Elle a réussi à contacter la plupart de ses anciens clients pour leur parler de notre établissement. Quelle efficacité cette cousine ! Alors même que notre système de réservation n’est pas encore prêt, j’ai déjà reçu des courriers de personnes qui souhaitent venir, c’est formidable.

La literie et le linge devraient être livrés bientôt, j’ai pu conserver beaucoup du mobilier des anciens propriétaires. Il n’est pas tout à fait à mon goût mais ça me donnera le temps de choisir. Tant de choses à penser en même temps.

Je suis enchantée du personnel déjà recruté, j’ai l’impression qu’ils sont motivés et compétents. J’attends encore la réponse de la personne pressentie pour être cheffe cuisinière. Janette tenait un restaurant en Louisianne, à La Nouvelle-Orléans, il y a une quinzaine d’années. Après Katrina elle s’est bagarrée pour remonter son restaurant, y est parvenue et depuis deux-trois ans elle souffle un peu et s’offre un tour du monde en proposant ses services ici et là. Je lui ai proposé de venir passer l’été ici, elle semble très tentée.

Donc tout s’enchaîne pour le mieux mais mon gros souci c’est pour le réseau. Côté téléphone il faut aller jusqu’au village pour avoir la 4G, on capte la 3G sur la terrasse et dans la véranda mais sinon le signal est faiblard partout. Si les techniciens n’installent pas la box et le wifi d’ici l’ouverture je vais avoir des clients mécontents, ce qui n’est jamais très agréable.

Violette m’a conseillé de mettre dans chaque chambre un objet, un souvenir, un petit quelque chose que les clients pourront emporter chez eux en partant. Je n’avais pas vraiment d’idée séduisante à ce sujet mais j’ai trouvé hier. Il y a une papèterie artisanale à quelques kilomètres, je leur ai acheté un stock de jolis cahiers avec des reliures à l’ancienne. Qui sait si je ne vais pas ainsi susciter des vocations d’écrivaines et d’écrivains ? Voilà qui serait plaisant.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/178

Haut de page