Informations sur l’accessibilité du site

Charlotte Naudet

Chambre 13

Une fin de semaine chargée

Cette sortie de spirale bébé se passe à merveille.

mais notre communication n’est pas au point tellement habituée toutes les deux à se comprendre avec peu de mots Annotation 2020-08-29 211955.png, août 2020

Ça nous semblait si logique de laisser le lait que j’avais tiré en plus et mis au frais dans la cuisine pour nos baby sitters du jour en le demandant à Janette.

Beaucoup beaucoup trop succinct.

Et en plus ce sont des personnes informées : bah oui , on ne donne pas de lait classique à un bébé ( enfin si on n’ a pas le choix , cela n’est pas non plus un drame). Donc ils se sont inquiétés de mal faire et se sont débrouillés pour trouver du lait spécial bébé. Qu’ils sont adorables Joseph et Julie Midaloff.

Côme les a bien baptisé en plus ; la tenue en plus a été bien utile vu que mon petit pompier adore arroser .

On a rencontré aussi une jeune fille , Nokomis je crois, qui nous tricote un hochet pour Côme. Elle est délicate et un peu mystérieuse.

En attendant, notre après midi à Saint Claude s’est révélé fructueux. Des pyjamas, des salopettes, des bodies, et tee shirts. Nous y avons d’ailleurs rencontré Hugo Loup de l’ auberge qui nous a avoué sa surprise quant à la présence de Côme. C’est sa nuit de folie qui l’ a révélé à beaucoup de clients je pense. C’est agréable de parler chiffons avec une personne qui comprends nos problématiques. Nous étions en recherche de hauts un peu plus chaud mais nous avons reçu un sms de la mère de Marianne qui a interrompu les courses . Nous allons recevoir un colis avec des chaussettes, chaussons, gilets et autres tricotés, crochetés par elle et ses copines

Dès la fin de notre séjour ici, nous allons y passer quelques jours d’ailleurs .

En parlant fin de séjour, nous allons prolonger un peu jusqu’au 15 septembre. Nous devions aller passer quelques jours chez mes parents mais mon père doit partir sur un chantier à Brest et ma mère en profite pour aller travailler au siège et se former à un nouveau logiciel alors qu’elle est à la retraite dans 9 mois . N’importe quoi mais bon autant rester à l’auberge un peu encore.

Surtout que j’ ai discuté avec Janette en lui déposant mon lait. Elle part à la fin de la saison et son poste devient vacant. Je ne sais pas si la directrice compte embaucher quelqu’un mais je vais aller lui parler pour proposer ma candidature .

J’ avais raison, fanfaronne Marianne. Elle veut rester ici, à déjà commencer à regarder l’immobilier, me parle de retaper une ferme. On va y aller mollo dans les projets. Elle traduit trop de romans d’aventures !

En parlant d’aventures, les clients sont parfois intriguant. Marianne adore me raconter comme la veuve corse partie avec éclat jeudi soir, Côme senior qui est tout triste, une dessinatrice qui croque les clients et qui a Côme dans son carnet

Et puis cette actrice et son ami réalisateur, connus ( pas par moi mais Marianne a levé les yeux aux ciel donc c’est forcément évident pour tous sauf moi ). Elle a tiqué au prénom Côme. Il faut vraiment que l’on rencontre Côme senior ; visiblement tout le monde le connait ici. Elle a nous parlé homophobie, nous a demandé si on avait rencontré des soucis mais non. Marianne a parlé visibilité et je me suis modérée pour ne pas partir dans une grande tirade militante. Ce n’est pas forcément idéal à la première rencontre.

Par contre le grand réalisateur Eric Javot alors lui le plus grand gagateur rencontré des areuh , des gouzi gouzi Bon un poil sans gêne quand même : oh un bébé ! je peux ? et bim le bébé dans ses bras Marianne et moi en sommes restées comme deux ronds de flan mais le spectacle valait le choc initial. June, sa compagne , elle a été moins à l’ aise avec Côme. En plus elle a voulu l’ attraper direct sous les bras sans tenir sa tête. Heureusement , il a rectifié de suite mais mon bond paniquée n’est pas passé inaperçu.

To do list

  1. Opération refaire mon CV
  2. Revoir la mise en page de mes blogs cuisine
  3. Aller examiner l’immobilier de la région et estimer le prix de vente de notre chambre salon cuisine salle de bains parisien

Haut de page