Informations sur l’accessibilité du site

Éric Javot

Chambre 16

Friday afternoon fever

 

 

En attendant de danser, nous nous étions posés dans le salon avec Élisa pour lire un peu. Elle avait téléchargé sur sa tablette un truc de Laurence Pernoud « J’attends un enfant ». Je m’étais légèrement foutu de sa gueule, et m’étais fait rembarrer genre : - ouais ben on voit que ce n’est pas toi qui vas le porter 9 mois ! C’est vrai quoi c’est livré sans mode d’emploi ce truc ! Z’êtes marrant les mecs, à part nous supporter et chercher des fraises à trois heures du matin, vous êtes quand même assez peinards !

- Pour les fraises, c’est prévu, j’ai un congélateur !

- Et toi tu lis quoi ? Encore un futur film ?

- Ça pourrait, si je m’appelais Ridley Scott et que j’avais les moyens de Hollywood, mais faut pas rêver ! Je n’imagine même pas le budget qu’il faudrait pour adapter « La horde du contrevent » au cinéma ! Par contre je vois bien ça sur grand écran panoramique ! la formation en V inversée qui marche…

– Et ben déjà là les amoureux ? C’était Julie et Joseph qui venaient d’arriver.

 

Le Jojoff il t’a pris ça en main, on sent le gars habitué à bosser propre et net ! Il aurait fait un super régisseur !

En moins de temps qu’il fallait pour le dire, les meubles étaient poussés et à 15 heures pétantes, la piste prête à être enflammé !

 

C’était bien la seule !

 

Les participants sont arrivés les uns après les autres, d’abord la jeune fille qui avait fait une démonstration d’arc japonais, puis un couple, je crois que lui et peintre, puis une femme que j’avais vue au loto de Pollox et enfin Paul avec… Siegfried !

 

Et tout ce petit monde commence à causer de la pluie et du beau temps,Julie et Élisa sont reparties à bavarder cinéma, casque d’or et compagnie, on ne les arrête plus.

 

On se regardait avec Jojoff :

- On n’avait pas dit qu’on dansait ?

- Normalement si ! Mais je n’avais pas prévu que Signoret et Montand s’inviteraient… Et Hugo qui les relance ! On n’a pas sorti le cul des ronces !

- Je crois que le mieux c’est que tu mettes la musique, sinon on remet les meubles et on fait salon de thé !

- Tu as raison ! Roule Marcel !

 

 

XX.Int.jour/Salon de danse :

 

Il y a beaucoup de spectateurs. Jojoff fait l’animation, Lauren et Richard attendent, chemise, pantalons noirs, Richard à un blouson blanc.

 

Jojoff

Et maintenant, Mesdames et Messieurs, sous vos yeux ébahis, exceptionnellement pour vous ce soir, une petite démonstration multidanses de nos champions ! Je vous demande une ovation pour Lauren et Richard !!!!

 

La musique est lancée. Disco tout d’abord. Richard rentre en scène d’un pas chaloupé et viril, claquant des doigts, Lauren le suit, les deux partent à l’opposé l’un de l’autre puis se retournent pour se faire face. Clap clap font leurs doigts. Ils semblent se jauger. Richard enlève son blouson le fait tourner au-dessus de sa tête et le jette dans la foule. Ils se rapprochent l’un de l’autre, et commencent une danse corps à corps, façon combat. Ils se prennent la main. Richard fait tourner Lauren et la lâche en toupie en direction du public. Elle revient vers lui en courant à grands pas, Richard la saisit à la taille et la lance au-dessus de lui, elle exécute un salto puis rattrapée par Richard qui la repose au sol en la faisant glisser entre ses jambes.

La musique change c’est une valse, Lauren et Richard maîtrisent merveilleusement, ils tournent gracieusement…

 

Jojoff

Bon ben on dirait que le rythme ce n’est pas votre truc, mais l’essentiel c’est de s’amuser comme on dit !

 

Couper

 

————-

 

Il est mort de rire, le Jojoff ! Patient, mais mort de rire !

C’est un fait que si on se réfère au canon de la danse, ce n’est pas gagné, Danse avec les stars n’a rien à craindre de nous ! 

Julie tâche de me montrer le pas. June regarde d’un air concentré.

Allez on essaye…

Et un et deux et trois, et un et deux et trois…

Et merde…

Encore perdue le rythme…

 

Bon ben définitivement, j’adore danser, mais la danse, elle, visiblement ne m’aime pas !

Et comme sur ce point on est bien synchrone avec la Miss, on a encore de beaux jours devant nous !

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/1071

Haut de page