Informations sur l’accessibilité du site

Claire Obscurs

Chambre 2

Retour

Je fais mes valises. Je dois remettre tout ce que j’avais amené et tout ce que j’emmène chez moi. Mes petits cailloux que je mettrai sur les étagères de ma bibliothèque. Les fromages que j’ai acheté à la ferme hier. Les souvenirs (une quinzaine) pour les gens que j’aime. Les valises, c’est comme les jeans, ça rétrécit !

Mes 3 semaines, ici, je ne les ai pas vues pour ainsi dire. C’est bon signe quand le temps passe et qu’on ne le voit pas. J’ai quand même plein de souvenirs, même cette p… de chouette. Elle ne me manquera pas, je m’en rappellerai. Le lynx, lui, est inoubliable.
La mousse au chocolat est un souvenir gustatif impérissable, ma madeleine de Proust. Rien que ça fait que je pourrai revenir, bien que je n’ai pu en déguster qu’en début de séjour.

Depuis 3 ou 4 jours, par miracle, mon GPS c’est mis à fonctionner à nouveau. Du coup, je me suis beaucoup moins perdu. J’ai pu aller au village du haut.

Je rentre à Paris alors que j’ai pris suffisamment d’assurance pour être autonome pour faire une randonnée d’au moins 10km, sans que j’ai besoin de revenir sur mes pas, ou sans me perdre. Il va falloir qu’à Paris je fasse le GR2024.

Là, je suis dans le train. Demain je vais devoir, dès demain me ré-acclimater à l’heure parisienne. Et surtout au rythme de cette ville de fous qui courent partout, tout le temps. Lundi, les vacances sont finies.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/398

Haut de page