Informations sur l’accessibilité du site

Émile Le Floch

Chambre 5

Le calme avant l'ouragan

Une bonne personne, cette Lalochère. En menais pas large dimanche à lui expliquer la situation. Avais pas réalisé les problèmes que ça pouvait lui poser d’avoir une presque clandestine dans les murs. Elle aurait pu nous foutre dehors, un petit appel aux cognes, et c’était fini. Lui aurait même pas reproché, son auberge c’est sa vie, je comprend si elle avait voulu la protéger. La petite sait qu’elle doit rester discrète, lui ai bien expliqué.

Va prendre du temps de régulariser sa situation. Pas question qu’elle reparte ou qu’elle aille à la DDASS ne serait-ce qu’une minute. Me faudra l’aide de Lenaig. Vais en prendre pour mon grade, sera pas volé, j’espère la convaincre avant qu’elle me noie dans le lac. Un Le Floch qui meurt noyé dans de l’eau douce, la honte !

Ji Hyuk est fascinée par la serveuse marseillaise, totale opposition avec serveuse coréenne tout en effacement et discrétion. Marrant de l’entendre essayer de répéter ses expressions. M’a surpris en suggérant d’aider à faire un miyeokguk pour l’anniversaire de la petite de Lalochère. Suppose de consommer les sachets d’algues qu’elle a conservés, généreux de sa part. Elle s’adapte aux repas, restant sur les soupes, légumes et salades. Lui ai expliqué le concept du fromage, pas gagné pour qu’elle goute au « lait pourri » comme elle dit. Le pain d’épices a son petit succès, mais desserts sont trop sucrés pour elle, sauf la soupe de fraises qui part plus vite que la serveuse ne peut l’amener. Elle est tellement contente d’être ici, peux bien la laisser en profiter, les journées et mois qui viennent vont être orageux.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/778

Haut de page