Informations sur l’accessibilité du site

Émile Le Floch

Chambre 5

Un appel dans la nuit

J’écrasais sévère. Me souviens plus si je rêvais, encore moins à quoi.

Téléphone.

Vielle habitude, sonnerie quand t’es pas de quart, pas bon. L’a pas eu le temps de sonner deux fois. Putain, 3 heures du mat’. Un 07 que je connais pas, si c’est une erreur y va m’entendre.

« Allô ? »

Même si j’avais été complètement dans le cirage, ce que j’ai entendu m’aurait réveillé. Vraiment réveillé. Plus réveillé que ça, t’es mort.

« 아빠, 너야 ? »[1]

Note

[1] Papa, c’est toi ?

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/698

Haut de page