Informations sur l’accessibilité du site

Mela Brinderbe

Chambre 15

Le boucan du toucan.

(Photos aériennes sur une enceinte de bâtisse médiévale puis gros plan sur un oiseau en vol à travers des nuages - On voit mal l’oiseau mais on entend le souffle du vent et un cri rauque de désespoir)

Mes ailes largement déployées, je plane, puis j’exerce plusieurs battements hésitants, et très douloureux pour relancer mon vol. Et ça recommence. Et ça recommence encore… Et encore…

J’ai mal. Très mal. Mon bec a été fracturé et mon plumage endommagé. Je saigne abondamment.

Des lambeaux de chair pendent de mon corps . Mon oeil gauche n’est plus qu’une plaie béante.

Je dois être à 50 mètres d’altitude, 30 mètres maintenant, et je regarde s’effacer derrière moi le Lac de Saint Point, la Forêt de Marchaux et les murailles du Château de Joux.

C’est ici que Berthe -enfermée dans un minuscule cachot,- ne voyait pour seul paysage, et par une étroite meurtrière, que le corps suspendu de son amant. Corps mangé par les corbeaux.

J’approche de l’auberge et de mon double humain. Celui que je protège. Que je suis sensé protéger. Que j’ai essayé de protéger. J’ai transmis quelques messages de mon cru à son aimée. Je le regrette maintenant. Ces messages étaient nuls. Moi je ne suis pas humain.

Le combat a eu lieu. C’est fini.

Les corbeaux étaient nombreux. Peut-être quatre, cinq. En mission meurtrière.

Tel un escadron sanglant, rapide, violent.

Des coups de bec ici, une tentative d’éventration là, des attaques en duo, leurs yeux de flammèches …

Non, je n’ai pas trop eu le temps de les compter ! Soucieux de riposter à leur violence  : mon bec puissant comme arme offensive, mes pattes comme unique défense, et mon agilité.

Mais comment ont-ils su ? Comment a-t-Elle su ?

Morrígan  ! Celle qui a voulu séduire Raphaël , un soir de pleine lune, sur la lande.

Lui si fidèle, qui n’a pas répondu à ses avances…

Ensorcelé par vengeance. Cruelle Morrígan !

Moi, je devais protéger mon double humain ! Et rétablir la vérité ! Rétablir son passé ! Son histoire…

Oui J’ai pu transmuter Raphaël en Mela pour qu’il se souvienne un jour du prénom de sa fille, mais c’est tout ce que j’ai pu faire ! Piètre protecteur ! Piètre idée, en plus j’ai oublié une lettre au prénom ! Pfff !

Brinderbe ? Une idée saugrenue de la « druidesse en chef « (sous couverture de thérapeute) ! Quelle idiotie ! Un peu écolo sur les bords, elle ne jure que par les mots permaculturellement neutres ! Vivement qu’elle parte en retraite, elle débloque un peu du chaudron !

Mes plumes sont en loques mais j’ai vaincu la horde.

Des heures et des heures de combat. Rude. Féroce. Sauvage. Déchaîné. Âpre.

Le sortilège a-t-il été défait ? Va savoir !

Tout dépendra sans doute de Leur Rencontre… de la magie… de l’amour… de la fille… des pierres… des cercles…

Je ne sais pas.

Je suis si faible…

Je perds de l’altitude…


(Auberge - Chambre 15 - Fondu enchaîné)

Mal dormi. Nu comme un ver. En sueur.

Cauchemar. J’ai vu un oiseau au combat. Un bec puissant. Un autre aussi peut-être, au plumage plus sombre, oiseau de mer sans doute… bec fin et bleuté.

Et puis des oiseaux de malheur. Les yeux comme des braise. Attaquants.

Maintenant; : le besoin compulsif de prendre l’air, compulsif de m’aérer. Grande fatigue, désespoir, envie peut-être d’en finir… avec tout ça… Je brûle…

Aller vers le lac. Bonne idée pour remettre les idées en place.


(Bord du lac - Travelling arrière / Image de drone)

C’est une belle étendu. Fraîche comme la région. Ici on ne se baigne pas, on partage une expérience vivifiante avec l’eau. On communique. On partage une offrande.

C’est froid plutôt que frais. Je ne déteste pas. Mon front brûle. Je suis moite.

Envie de m’y enfoncer. De plonger au plus profond.

Clapotis.

Une silhouette au loin… nage…élégante… familière… Un rêve ?

De plus en plus précise… Elle se rapproche…

Je la reconnais… Des yeux pers…

Mais…

Je la vois…

C’est …

Elle ?

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/1066

Haut de page