Informations sur l’accessibilité du site

Éric Javot

Chambre 16

Et maintenant, que vais-je faire...

La nuit fut agitée, je ne sais pas ce que ça vaut, je n’ai pas relu, mais pour la première fois depuis que je suis ici, l’ordinateur a chauffé, mes neurones aussi ; pas beaucoup dormis, réveillé tard !

Je suis descendu prendre l’air, je me rends compte que depuis que je suis là, je n’avais pas encore vu le lac ! Petit vent léger, température douce et rayon de soleil entre deux nuages.

Bon, Éric, va peut-être falloir que tu te debrieffes un peu sur cette journée d’hier !

Non ? Tu ne crois pas ?

 

Diablotin sur l’épaule droite

Hum, elle te plaît la petite Élisa !

 

Angelot sur épaule gauche

Arrête d’y penser ! Elle est bien trop jeune.

 

Diablotin

Moi je dis qu’il est amoureux

 

Angelot

N’importe quoi, c’est qu’une gamine

 

Diablotin

N’empêche qu’hier, sur la Harley, quand elle s’est collée à lui …

 

Angelot

Quoi ? Je vois pas de quoi tu parles !

 

Diablotin

Ben, s’il l’avait dans son lit, il saurait quoi faire

 

Angelot

Même pas en rêve ! On est ici pour bosser  je te rappelle

 

Diablotin

Ouais, mais bon, à son âge, mettre Lauren Bacall dans son plumard

 

Angelot

Nan, mais oh, il n’est pas comme ça, et je te rappelle qu’Éric Javot ne couche jamais avec ses actrices, c’est une question de principe !

 

Diablotin

Ah ben ça tombe bien, c’est pas encore SON actrice ! Et puis les principes, c’est fait pour être contournés.

 

Angelot

N’importe quoi, il apprécie juste une comédienne au talent en devenir, et puis 25 ans de différence ! Ça pourrait être sa fille !

 

Diablotin

Bah, dans le showbiz ça ne choquerait personne !

 

Angelot

Tais-Toi la voilà

 

Diablotin

Allez Éric, ton plus beau sourire, prend l’air dégagé, coolos

 

 

Élisa, en sueur, remontait du Lac, apparemment elle venait de faire du sport. Elle était radieuse. Elle se figea devant moi. Tellement de choses à lui dire, tellement de doutes dans ma tête, tellement de…

Merde, dis quelque chose Éric !

Juste une envie : incarner Gabin face à Michel Morgan dans « Quai des Brumes ».

Allez va y !

 

Moi

Ah tiens, heu Bonjour Élisa, heu, on dîne ensemble ce soir ?

 

Élisa

Heu OK, heu… Excuse-moi, il faut que j’aille prendre une douche.

 

Moi

Hein ah oui, ben à tout à l’heure alors…

 

Des fois je me hais ! J’aurais bien été prendre la douche avec elle, cela m’aurait remis les idées en place !

Quoique…

 

Pollux m’a appelé hier soir :

« Ta petite, c’est de l’or en barre qui ne le sait pas encore ! Rien qu’à la regarder là, gauche comme tout, ne sachant pas où se mettre, complètement gênée dans un monde qui n’est pas encore le sien, elle avait une présence incroyable !  Je ne comprends pas son agent, quand tu as une artiste de cet acabit, tu la places en bourse, pas sur un livret A ! Il lui manque juste un peu d’assurance ! Un peu de coaching pour les castings et tu as la future étoile française !

Et je ne dis pas ça parce que tu es amoureux !

Éric, je la veux absolument dans mon agence, on est des potes, des vrais, alors tu me files son numéro ou tu lui dis de m’appeler fissa !

OK ? »

 

Après ce coup de fil, j’ai écrit jusqu’à six heures du matin ; faut que je retravaille le truc avant le dîner.

 

XX.Int.Soir/ terrasse  en bord de mer :

 

Lauren Bacall et Richard dînent ensemble aux chandelles. Ils sont seuls excepté les serveurs qui se tiennent dans l’ombre. Une brise fait vaciller la flamme des bougies.

 

Richard

Lauren, vous êtes toutes en beauté ce soir

 

Lauren Bacall

Oh, Richard, vous me faites rougir

 

Richard

Cela vous va si bien.

 

Lauren Bacall

Oh Richard ! Vous me gênez

 

Richard (lui prenant les mains et la regardant dans les yeux)

Lauren, il faut que je vous dise quelque chose d’important.

 

Lauren Bacall

Je suis tout ouïe Richard, allez-y

 

Richard

Lauren, depuis que mon regard a croisé le vôtre, ma vie a pris un nouveau chemin ! Pas une heure, une minute, une seconde, que dis-je un jour sans que vous ne soyez dans mon esprit…

 

COUPEZ

Heu, vous êtes certains des dialogues  là !

Qui est le naze qui à écrit un truc pareil , nan parce que si vous voulez que sa passe, faut me rajouter des violons ! Tzigane ou russe, de préférence !

Au point où on en est !

 

——————-

 

Je n’arrête pas de penser au dîner de ce soir !

J’ai fini le synopsis, 6 pages, j’espère que ça lui plaira. Va falloir que je le retravaille, et puis …

Trop gros budget, ça ne sera sûrement pas le suivant, mais celui d’après, pourquoi pas…

Ça ne dépendra pas que de moi…

Une dédicace sur la première page

« J’ai écrit ça pour toi, à quand sur grand écran? »

Je l’ai mis dans une enveloppe et j’ai écrit dessus :

« À remettre à Melle June West à son départ à l’attention de Lauren Bacall Alias Élisa Hell ».

Je me suis douché, rasé, parfumé, habillé…

Je suis descendu par les escaliers, l’air hagard, un peu comme un condamné à mort se rendant à l’échafaud, je suis passé à la réception. Melle Jeanne était présente derrière le comptoir, je lui ai remis le pli avec instruction de la donner à Élisa, pardon June lors de son départ, pas avant. Elle a souri, amusée, et m’a assuré que ce serait fait, puis m’a souhaité un bon appétit, précisant d’un air entendu qu’elle pensait que j’étais attendu…

 

Quand je suis rentré dans le restaurant, elle était là, plus belle que jamais dans ce qui devait être sa plus jolie robe ! Elle m’a souri…

 

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/411

Haut de page