Informations sur l’accessibilité du site

Natacha, dite Natou 13

Chambre 4

Toni

Aïoli mes folovers

Depuis le boucan avé Toni, je sais plus où me mettre. On aurait réveillé les morts avé nos cris. Bé ! Tout le monde est toujours gentil avé moi, comme cette dame, une nouvelle voisine de chambre. Je voulais faire mes escuses, mais c’est elle qui s’est escusée de pas être intervenue ! Vé, y avait bien assez de monde ! Non, ce qui m’emboucane surtout c’est que ça donne une mauvaise image de mon Toni cette histoire, alors qu’en fait, c’est un sanguin mais l’es pas mauvais. Et même si j’ai bien cru qu’il allait m’emplâtrer, l’autre soir, bé en vrai y m’a jamais cognée. Et depuis sa grosse colère, il est redevenu le Toni que je connais, gentil, blagueur. On a fait 2 pique-niques, le soir, au bord du lac. On prend les paniers à boustifaille de l’auberge, on étale une couverture, je prends ma pole air. On est bien ! té !

Toni, y l’est pas comme moi, il aime pas les gens. Y voit le mal partout, y fais pas confiance. A Marseille, c’est pas pareil, y connait du monde, et on le connait, mais ici, personne ! Té ! C’est ce qui qui m’a dit l’autre soir au bord du lac.

- Bé Toni ! Moi je crois que les gens sont gentils. Comme disait ma mère, suffit de leur sourire !
- Bah, Natou, je n’ai pas ton sourire ! Et pi t’es une femme jeune, t’es canon ! C’est facile pour toi de plaire.
- Bah, y’en a qui m’ont dit que j’avais un don pour parler avé les gens. Je sais pas, chez moi, c’est naturel !
- Oui, c’est dans ta nature et c’est pas dans la mienne. Et pi à mon âge, j’en ai vu des choses pas joli-joli, alors méfie ! Tu devrais te méfier d’avantage aussi ! Tu es trop naïve !
- Fatche ! J’en ai ras la pomponnette qu’on me dise que je suis naïve. Je suis pas naïve ! J’ai confiance ! vé !
- Tu fais confiance à tout le monde ! C’est pas possible, ça existe pas en vré que tout le monde est gentil ! Les gens font croire ! Mais en vré, c’est toujours pour avoir quelque chose ! La gentillesse ça existe pas !
- Madre de dios ! Moi je suis peut-être naïve mé toi tu pars à noïaque !
- Fatche Natou ! T’es une vré tronche d’api !
- Mé Toni, tu es comme mon oncle, tu vois le mal partout !
- C’est qu’on le connait le mal.
- Et quand y me disait « N’approche pas de Toni, il est dangereux ! » J’aurai dû l’écouter peut être ?
- Peut-être … Peut être que je suis dangereux et que je vais te manger toute crue !

Y l’a commencé à rigolé, et à me faire des chatouilles, on a chahuté sur la plage comme des pitchoun.

- Je t’aime
- C’est bien vré ça ?
- Oh Toni ! Tu le sais bien !
- Oui, ma caille je le sé ! Viens là que je t’encape !

On s’est coursé un peu, et pi on est tombé dans le sable, et pi bé la suite, c’est privé !

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/512

Haut de page