Informations sur l’accessibilité du site

Calliste Saunier

Chambre 3

Calliste est dans le pré

J’ai croisé Elisa (il faut que j’arrête de l’appeler June !!!) cinq minutes et elle m’a gentiment proposé une promenade à la ferme des Adrets, lundi prochain, avec Natou.

J’ai hâte d’y être, ça sera l’occasion de faire un peu mieux connaissance ! Et puis de reprendre un peu d’air fermier, ça me rappellera ma rencontre avec les parents d’Artus.

Ils sont agriculteurs, et il m’avait prévenu qu’ils attendaient « la parisienne » avec beaucoup de goguenardise.

Mais haha ! On ne me la fait pas !

J’ai bac + 12 en Karine Lemarchand option L’amour est dans le pré ! J’avais donc glissé dans ma valise de magnifiques bottes en caoutchouc et des vêtements pratiques. Dont l’inévitable grand gilet enveloppant qui semble indispensable à toute visite fermière, à en croire un visionnage intensif des replays.

Je crois que je leur ai volé un peu de plaisir, ils s’attendaient peut-être à me voir tituber sur des talons aiguilles avec des yeux effarouchés. Mais ils se sont bien rattrapés sur la traite des chèvres.

Au final on a tous bien ri ET je sais traire une chèvre. Je crois qu’ils sont rassurés, un peu. On dirait que l’état émotionnel de leur fiston était une préoccupation pour eux, ces dernières années. Moi aussi, je suis heureuse de voir qu’il reste des familles fonctionnelles où les choses arrivent parfois à être simples.

J’aime bien quand les choses se mettent en place avec facilité. Ça m’a cruellement manqué et je savoure à chaque fois quand ça se produit.

Et donc bientôt cette visite à la ferme. J’imagine qu’ils ont plutôt des vaches, ici, mais ça fonctionne plus ou moins pareil, non (à part la taille) ?

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/984

Haut de page