Informations sur l’accessibilité du site

Margaux Hoareau

Chambre 8

Soley ké lévé

Les filles,

J’ai dû laisser mes interrogations de côté parce qu’en fait, on s’en fiche. Il s’est mis à faire beau ! Et chaud ! Pas chaud genre “contours méditerranéens” ou “île antillaise” mais assez pour me donner envie de retourner au lac sans avoir peur d’y passer. Il reste frisquet mais ça fait du bien entre deux séances de bronzage alors je me dore la pilule depuis vendredi (oui Karima je mets de la crème solaire, pas envie de me faire engueuler par ma dermatologue préférée en rentrant).

Ça lui a fait bizarre au Jérôme quand il a relevé la tête de son PC samedi midi. “Elle est aussi foncée que ça, ta mère ?” qu’il a fait en découvrant mon teint d’été. Avec la tête du mec qui se demande si on s’est pas foutu de sa gueule, vous voyez ce que je veux dire ? Évidemment je lui ai répondu que s’il ne s’était pas barré comme un voleur à l’époque, il aurait rencontré pépé Joseph et compris de qui je tiens. J’allais quand même pas me la jouer aimable après avoir été délaissée toute la semaine ! J’en ai profité pour lui réclamer le double de ses clés de bagnoles pour prendre l’air à l’occasion, il n’a pas moufté.

J’ai pas encore eu de remarques du reste de l’auberge mais ça m’étonne pas. Tout le monde a la tête pris dans ses dramas, c’est impressionnant. Faut que je vous en cause, d’ailleurs.

Y’a un vieux du cinéma français qui s’envoie une mignonne de la moitié de son âge. Ça a l’air glauque dit comme ça mais ils ont l’air tellement en amour que ça en devient chou. Ce couillon s’est quand même retrouvé en calbut’ coincé devant sa chambre à elle d’après les bruits de couloirs.

Y’a un compatriote qui s’est enfermé dans sa chambre et n’en sort que pour aller au ravitaillement. Et il parait que c’est lui qui fout de la k-pop dans l’étage mais j’ai des doutes. C’est plus trop de son âge.

Y’a une nouvelle qui a débarqué en gros attirail de veuve corse du début du siècle dernier, sauf qu’elle a l’air plus jeune que Jérôme. Elle est couverte comme si on était en plein décembre et tire la gueule en permanence. On dirait qu’il y en a une pour qui les vacances commencent encore pire que moi, ça fait plaisir.

Y’a un comte russe. Enfin, un mec qui jure être un comte russe, avec un domestique blasé et un accent à causer des avalanches. Et il fait son show tous les jours comme si sa vie en dépendait. Je me demande si la patronne de l’auberge l’a embauché pour mettre l’ambiance.

Y’a une minette canon qui flirte avec le chauffeur/livreur de l’auberge. Ou l’inverse. J’ai pas très bien compris dans quel sens ça se passe mais les ragots du resto sont formels : les deux se tournent autour et devraient finir dans le même lit sous peu. Je sais pas ce que la chef fout dans ses plats mais visiblement c’est aphrodisiaque en plus d’être délicieux.

Y’a un connard de service, aussi. Je sais pas comment ce mec s’est démerdé mais il a réussi à se foutre la moitié de l’auberge à dos en quelques jours. Et c’était avant de gueuler en plein repas sur la petite marseillaise larguée dont je vous parlais l’autre jour. Juste parce qu’elle avait oublié le pain !

D’ailleurs, la marseillaise. Charlotte avait raison, c’est bien la même que celle du post Facebook qui tourne chez ses copines. J’ai hésité un peu à lui en parler parce qu’elle en a assez bavé comme ça, et puis elle a commencé à bosser comme serveuse pour le restaurant alors elle était bien occupée. Et puis je me suis dis qu’il fallait quand même mieux qu’elle soit au courant, histoire d’être préparée si ça se diffuse trop. Mais comment tu abordes quelqu’un pour lui dire que la lettre de rupture de son ex tourne sur le net ?

Tout à l’heure je suis tombée sur elle penchée sur son ordi portable dans le patio et j’ai réalisé qu’elle était peut-être à cinq minutes de le découvrir toute seule. Alors j’ai pris mon courage par les bretelles et je suis allée lui parler.

Enfin. Parler. Disons que j’ai bafouillé en lui tendant mon portable pour qu’elle voit la capture d’écran que m’a refilé Charlotte l’autre jour. Mais bon, le message est passé. Elle a commencé par me dire de la tutoyer, avec un grand sourire, et puis elle a compris ce que je lui montrais et elle est devenue beaucoup plus souriante d’un coup. Elle m’a remercié et je crois qu’elle m’a dit qu’elle allait avoir beaucoup à penser ? Ou à faire ? Faudrait vraiment que je me dégote un dictionnaire d’argot marseillais parce que je pige qu’un mot sur deux de ce qu’elle raconte. C’est gênant.

Mais bon. J’ai fait ce qu’il fallait, j’ai enfin un peu de liberté de mouvement, il fait beau et y’a de quoi s’occuper la tête. Ça devrait aller.

PS : Demain le bled du coin organise une initiation au tir à l’arc. Vous pensez que je peux tester sans tuer quelqu’un ?

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/759

Haut de page