Informations sur l’accessibilité du site

Julia Ricci

Chambre 11

C’est ma Mère, ou la vôtre …

Oh cette Forêt !

Elle a l’air sombre du dehors, un peu revêche, alors qu’elle est accueillante et douce. Ses sentiers mènent en haut de la colline ou au creux de la vallée. Beaucoup ne sont pas tracés par les hommes et sont ardus à suivre. L’air est riche de senteurs et bruisse de vies, au loin glougloute un ruisseau. Parfois les arbres se groupent en un cercle presque parfait à l’écart du chemin, et les sentes les contournent. Je sais ce que ça veut dire. Je vais réviser « les 5 portes » et revenir avec des offrandes. J’avais raison, cette Forêt est habitée !

A l’Auberge on commence à ne parler que des journées de demain : retraite aux flambeaux et feux d’artifices et mardi kermesse, tombola, pique-nique et bal. Je sais pas … je vais peut-être mettre à profit l’absence prévisible de la majorité des humains résidant alentours pour aller incanter dans la forêt sans passer pour une débile aux yeux profanes.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/463

Haut de page