Informations sur l’accessibilité du site

Julia Ricci

Chambre 9

2 bretons dans le Jura

On est arrivés plus tard que prévu, mais heureusement pas après le dîner. Bon sang que c’était long ! Heureusement on a fait quelques pauses qui nous ont permis de nous dégourdir les jambes et de piocher dans l’énorme sac confié par Jeanne. On n’aurait pas pû se contenter de ce qu’ils servent sur l’autoroute, juste 2 cafés, merci !

Accueillis par la Patronne en personne, son sourire sympathique s’est encore élargi quand je lui ai dit que sa cousine Violette m’avait recommandé le lieu, du coup on a un peu causé, de sa cousine et de Raphaël (visiblement Violette lui avait parlé de nous !).

Avant le diner on a juste eu le temps de monter mon barda (oui, je suis incapable de voyager léger, en volume, poids et quantité, heureusement qu’il est costaud mon p’tit frère !!). On a posé sacs et valises et on est descendus dans la salle à manger, au check-in j’avais réservé une table pour 2, hors de question que mon frangin chéri reparte le ventre vide !! (Rassurez-vous il ne repart pas direct à Ploumanac’h, il a des potes vers Genève qu’il a pas vu depuis un bail, c’était l’occasion !)

Après le dîner, on a fait quelques pas autour de l’Auberge, histoire de digérer (elle était excellente cette fondue bressane, mais comment dire, faut lui laisser le temps de se tasser !) et de « sentir » le lieu, c’est sain, calme, très certainement « habité ». Il va falloir que j’aille dans la forêt, demain ou après-demain pour essayer d’en savoir plus.

Et puis, Maël est parti, direction Genève, je suis restée quelques instants à regarder le lac, et je suis montée.

Fil des commentaires de ce billet

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Envoyer un rétrolien vers cette page

URL de rétrolien : https://auberge.des-blogueurs.org/trackback/420

Haut de page